08/12/2011

Mes premiers won tons.

- "C'est bon Minou".
La sentence est tombée.
Dés que j'entends c'est trois petits mots, j'oublie le temps que j'ai passé à  préparer le repas, j'oublie mon aversion pour les crevettes qui me regardent avec leurs gros yeux lorsque je les déshabille.

Depuis le temps que Mr Applemini me parlait des raviolis chinois qu'il déguste dans les divers restaurants plus ou moins respectables qu'il visite je me suis décidée à lui en préparer.

Une fois qu'on à la pâte, le reste est simple et facile, mais long, il faut en convenir.
Les asiatiques sont patients, leur gastronomie est à leur image.




Avant de vous donner la recette, je dois remercier mon kinésithérapeute qui m'a fait découvrir ces petits carrés de pâte.
Parce que sans lui, je ne me serais pas lancée dans la fabrication des raviolis chinois. Il faut dire que durant les séances de kiné nous avons deux sujets de prédilection : la lecture et la bouffe. Avec ces deux thèmes, une heure cela passe vite.
Le vendredi on parle des won tons  que son fils de 12 ans prépare seul, le samedi, il me dépose gracieusement la pâte toute prête que je ne connaissais pas.
Je suis d'une naïveté moi.
Je pensais que chaque restaurateur préparait sa pâte. Non mais je rêve! Surtout lorsque l'on imagine le temps que cela prend et la quantité astronomique des raviolis écoulés dans une journée.


Le hasard fait que dans le dernier Elle à Table, je tombe sur une recette de won tons.
Comment ne pas résister?
C'est le destin je dirais.

Remplir son Chaudron :



pour une trentaine de pièces

30 carrés de pâte à raviolis - 3 belles poignées de crevettes fraîches décortiquées  (ou décongelée)- 1/2 oignon de taille moyenne. sel - poivre.
2 litres d'eau - 1 cuillère à café de gingembre - 1 gousse d'ail - 2 poignées de carottes râpées - 1/2 oignons émincé finement - 2 petites pincée de cristaux d'huiles essentielles saveur thaï - 2 cuillères à soupe de ciboulette  - sel - poivre - sauce soja.

 La Formule Magique :

Garder pour le service une dizaine de crevettes décortiquées.

Hacher grossièrement le reste avec le demi oignon. Saler et poivrer.

Disposer un peu de cet appareil sur un carré de pâte, mouiller les bords et les rassembler. Les fermer en les tournant pour leur donner une forme de bourse.
On peut également les fermer en triangle mais ils seront plus gros.

Faire chauffer l'eau. Lorsque le mélange arrive à ébullition,  ajouter les carottes, et les autres aromates. Saler, poivrer. Goûter et rectifier si nécessaire.
Arrêter le feu, ajouter un filet de sauce soja puis les cristaux d'huiles essentielles. Laisser reposer quelques minutes afin que les cristaux se dissolvent et goûter à nouveau. Rectifier si besoin est.

5 minutes avant de servir. Faire chauffer à nouveau le bouillon, plonger les raviolis dans l'eau bouillante et cuire 4 minutes. Ajouter les crevettes réservées.
Ne pas égoutter les raviolis, les servir dans le bouillons.

On peut également ajouter à la farce des champignons noirs et remplacer l'oignon par un peu de blanc de poireau émincé très très fin.

Secrets de Sorcière :

Les cristaux d'huiles essentielles ne sont pas indispensables à la recettes, vous pouvez les remplacer par de petits bâtons de citronnelle, un peu de girofle en poudre, de la coriandre et d'autres aromates asiatique que vous disposez dans vos placards.
Mais grâce à eux, le bouillon a une saveur particulièrement asiatique qu'il est difficile de reconstituer.

7 commentaires:

  1. Ils sont bien beaux et tu as du te régaler. J'en fais souvent on adore à la maison mais c'est un peu long en préparation.
    Si tu veux des idées j'en ai sur mon blog je te mets les liens
    bises bonne journée
    http://mamounette85.canalblog.com/archives/2009/01/19/12143857.html
    Celles-là seront plus les fêtes
    http://mamounette85.canalblog.com/archives/2010/02/15/16920241.html

    RépondreSupprimer
  2. merci pour le lien, je vais de ce pas te rendre visite; non je ne me suis pas régalée, je ne mange pas de fruits de mer; d'où ma difficulté à déshabiller les crevettes.

    RépondreSupprimer
  3. Hummm! Un de mes pécher mignon!!!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Pauline, personnellement je ne l'ai ai pas goûtés car je n'aime pas les fruits de mer; les prochains seront au poulet afin que je puisse me régaler quand même.

    RépondreSupprimer
  5. oh pinaise ! ca donne envie !

    RépondreSupprimer
  6. Tant mieux Alice, c'est le but. En plus c'est facile à faire, un peu long mais facile.

    RépondreSupprimer
  7. et bien bravo ils sont superbes ;-)
    bonne soirée
    hervé

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!