24/03/2017

Confiture de lait, dulce de leche.






Des années que je prépare cette délicieuse confiture et je viens de me rendre compte qu'elle n'avait fait l'objet d'aucun billet.
Il est vrai que cette recette a fait le tour du net.
Mais, si une seule personne ne connaît pas cette recette, ce billet sera utile.
Et si plusieurs personnes n'ont jamais dégusté cette petite merveille je leur conseille vivement d'essayer.


On ne peut faire plus simple : une boite de lait concentré sucré, de l'eau, un autocuiseur.

Poser la boite de lait concentré sucré dans le panier de votre cocotte.
La recouvrir d'eau.
Fermer et mettre sur le feu.
Dés que la soupape démarre baisser le feu et compter trente  minutes.
Arrêter le feu, passer la cocotte sous l'eau froide sans retirer la soupape pour arrêter la cuisson.
Enlever la soupape.
Ouvrir et surtout laisser la boite refroidir.
Il ne faut pas être trop pressé d'ouvrir la boite, l'intérieur est forcément bouillant.

Vous obtenez alors un confiture de lait d'une couleur caramel magnifique.
Elle se garde plusieurs semaines dans le réfrigérateur dans une verrine fermée.

Le temps de cuisson varie selon les sites et les blogs; j'ai essayé vingt minutes mais malgré une couleur caramel-clair, la confiture n'avait aucun goût, que celui du lait concentré sucré. 


Au cas où après ouverture de la boite vous trouvez que votre confiture n'est pas assez caramélisée vous pouvez prolonger la cuisson de quelques minutes  dans une casserole en remuant sans arrêt.
Dans sa boite ouverte au bain marie (c'est un peu plus long) ou directement dans la casserole. Mais faire attention que cela n'attache pas.

03/03/2017

Gâteau au chocolat Hummingbird Bakery.




Je suis  retournée à Londres récemment et mon coup de coeur gourmand de cette petite escapade hivernale ont été les gâteaux de la pâtisserie Hummingbird.

C'est une belle découverte et mon seul regret est de ne pas avoir acheté le livre de recettes vendu dans la boutique.


Humming Bird Bakery

Sur place j'avais craqué pour un délicieux gâteau au chocolat fourré d'une crème tout aussi délicieuse.

Tout dans la pâtisserie fait envie. Leur cheesecake est gourmand, frais et incroyablement léger; les gâteaux américains, surprenants par leur hauteur sont fourrés d'une crème aérienne....bref, tout n'est que plaisir déjà des yeux et des papilles ensuite.

Humming Bird Bakery


De retour en France, regrettant le non achat du fameux livre,  j'ai trouvé une recette, ici, sur le blog Les Yeux plus Gros que le Ventre de Charlottine que je remercie pour sa recette, elle est terrible.
C'est un gâteau chocolaté garni et enrobé d'une cheese crème sur le modèle des sponges cakes américains. La hauteur peut faire peur, mais je vous assure que le biscuit est si léger que l'on ne peut pas résister.

Disposant d'un moule plus grand que celui préconisé dans la recette initiale j'ai préparé deux portions de pâtes que j'ai cuit en 4 fois. Cela m'a donné donc 4 fonds de gâteaux. J'en ai utilisé trois, le quatrième a servi de test comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous.





 
Remplir son Chaudron pour le gâteau.
pour un moule de 21 centimètres de diamètre.

120 g de beurre mou - 250 g de sucre (300 g pour la recette initiale) - 2 oeufs - 1 cuillère à café de colorant rouge en poudre (facultatif) ***- 45 g de cacao (3O g pour la recette initiale) - 1,5 cuillère à café de vanille liquide - 240 ml de lait - 260 g de farine T55 (300 g pour la recette initiale) - 1 cuillère à café de sel - 1 cuillère à café de bicarbonate de soude - 1 cuillère à café de vinaigre blanc .

La Formule Magique :

Préchauffer le four Th 170°.

Dans un petit bol mélanger le cacao amer et le colorant en poudre rouge.

Fouetter ensuite le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les oeufs un à un.
Ajouter le mélange cacao/colorant, l'appareil doit être homogène.
Incorporer ensuite la moitié du lait, la moitié de la farine tout en continuant à fouetter.
Incorporer ensuite le reste du lait, fouetter, puis le reste de la farine.
Terminer par le sel et le bicarbonate. Fouetter toujours, l'appareil doit être bien lisse.

 Diviser la pâte en deux, cuire la moitié de la pâte vingt cinq minutes; le gâteau est cuit lorsque la pointe d'un couteau planté dans la pâte ressort sèche.

Laisser refroidir, démouler.
Faire cuire de la même façon la seconde partie de la pâte.

Recommencer avec les mêmes doses pour obtenir encore deux gâteaux.**

Remplir son Chaudron pour la crème :
 pour un gâteau de trois étages (pour fourrer et masquer) de 21 cm de diamètre.

750 g de mascarpone  - 450 g de crème liquide à 30% -100 g de sucre glace - un trait d'extrait de vanille (facultatif).

La Formule Magique pour la crème :


Mettre la crème liquide au congélateur vingt minutes avant la préparation.

Dans un grand saladier mettre le mascarpone, la crème liquide. Fouetter en augmentant progressivement la vitesse.
Lorsque la crème commence à être bien prise ajouter progressivement le sucre glace, la vanille.
Fouetter encore, l'appareil doit former un bec et être ferme.

Réserver au froid jusqu'à utilisation.

Déposer ensuite le premier gâteau sur le plat de service. Veiller à ce que le côté le plus plat soit dessus. Si le gâteau à trop gonflé le couper pour le rendre plat et droit.
Déposer une  belle couche de crème, couvrir d'un second disque, toujours la face la plus plane dessus.
Recommencer l'opération, terminer par un disque.
Masquer le gâteau avec la crème restante en s'aidant d'une spatule, décorer selon votre imagination (copeaux de chocolat, sujet en pâte à sucre, etc....)

Entreposer au réfrigérateur et le sortir vingt minutes avant de le déguster.




Secrets de  Sorcière :

* Le vinaigre blanc, par réaction chimique permet d'intensifier l'action du bicarbonate de soude; on ne le sent pas du tout. Je remercie d'ailleurs  Sabine qui a gentiment répondu à ma question concernant le vinaigre dans cette recette.

** La recette du blog "Les yeux plus gros que le ventre" procède différemment. Une dose de pâte est cuite en quatre fois pour obtenir quatre couches de biscuit. Comme j'avais un moule plus large que le sien, j'ai fait deux proportions de biscuits pour 4 abaisses.
Bien entendu vous pouvez mettre autant d'étages que vous le désirez. N'oubliez pas que l'épaisseur des gâteaux variera en fonction du diamètre du moule utilisé.

La quantité de crème utilisée dépendra bien sûr de l'épaisseur que vous voulez mettre entre chaque couche de gâteau. Si il reste de la crème après l'avoir masqué, n'hésitez pas à la servir à côté.

Vous pouvez également préparer une version chocolatée de la crème; pour cela il suffit d'ajouter du chocolat amer en poudre après l’incorporation du sucre glace; la quantité variera en fonction de vos goûts. Je conseillerais 60 g pour 750 g de mascarpone.

Le mascarpone peut être remplacé par du fromage frais, Phildelphia idéal pour ce type de gâteau.
C'est même recommandé si vous voulez retrouver le goût de la crème typique de ces gâteaux américains. Personnellement, et pour avoir essayé, je suis moins emballée par la saveur de "fromage frais" qui enlève, à mon avis de la douceur à ce dessert. Toujours sur le blog de Charlottine, vous pouvez consulter la recette ici.

*** Le colorant rouge apporte un aspect velours au gâteau et renforce la couleur chocolatée; il n'est pas obligatoire.



version crème chocolatée