12/06/2019

Monsieur Cuisine (Connect) .... le clafoutis aux cerises.



La saison des cerises vient de démarrer et déjà les premiers clafoutis font à nouveau, comme chaque année leur apparition sur la toile.

La recette sans le robot est ici, elle est parfaite et c'est le seul clafoutis que je mange; je ne vais pas à nouveau vous raconter mes déboires avec ce dessert, tout est dit dans l'article cité.

La cerise étant mon fruit de prédilection, je ne fais que rarement du clafoutis, je préfère les manger telles quelles.

Mais de temps en temps, pour faire plaisir, hein, on peut changer d'avis.

Voici donc la recette avec MCC.
Vous pouvez le présenter également individuellement, c'est plus joli je trouve.

Remplir son Chaudron :

500 g de cerises entières - 100 g de farine ( + quelques cuillères à soupe pour les cerises) - 20 cl de crème liquide entière* - 20 cl de lait - 4 oeufs - 180 g de sucre - 20 g de sucre vanillé - kirsch (facultatif) - 1 pincée de sel - sucre glace pour la déco.

La Formule Magique

Laver et équeuter les cerises, les essuyer sur du papier absorbant.
Préchauffer le four à 200°.


Dans le bol du robot, mettre les oeufs, le sucre, le sucre vanillé, mixer 2 minutes,V3.
ajouter la farine, le kirsch, lait, la crème liquide, le sel mixer 2 minutes, V3.
Racler, vérifier que l'appareil soit homogène. Mixer à nouveau quelques secondes si nécessaires.

Rouler les cerises dans la farine restante, les installer dans votre plat à gratin ou dans des empreintes en silicone si vous les présentez individuellement.
Verser l'appareil aux oeufs.
Enfourner pour 40 minutes.*
Avant de déguster le clafoutis, saupoudrer d'un voile de sucre glace.

Fouetter les oeufs, ajouter les sucres et la farine.
Tout en continuant à fouetter, incorporer le lait et la crème liquide.
Saler. Terminer par l'alcool.

Secrets de Sorcière :
* évidemment, temps indicatif suivant le four, suivant la taille du moule ou des moules; à surveiller donc.
* contrairement aux autres recettes qui ne contiennent pas de crème, celui-ci est beaucoup plus moelleux.
L'alcool n'est pas indispensable mais le kirsch relève bien la saveur des cerises.
Le fait de les rouler dans la farine leur permet de ne pas sombrer au fond du moule.

Tout autre fruit peut remplacer les cerises.







07/06/2019

Monsieur Cuisine (connect) .... ou pas les joues de porc et riz aux légumes



Pour inaugurer le nouveau robot Monsieur Cuisine Connect j'ai choisi une recette facile et pas longue (sans compter le temps de cuisson des joues de porc) afin de tester l'un des trois programmes automatiques. J'ai opté pour le programme "vapeur".


Les joues de porc c'est terrible, c'est fondant,  peu gras mais un peu long à cuire.
Pour éviter toute déconvenue j'ai préféré les cuire à la cocotte minute car il faut tout de même compter 45 minutes.

Une fois les joues cuites, il m'a suffit de récupérer la sauce afin de cuisiner le riz dans le robot et ensuite réchauffer la viande.




Remplir son Chaudron :
(pour 3 personnes)

6 joues de porc - 2 carottes - 1 oignon - 1 gousse d'ail - 2 cuillères à soupe de farine - 1 filet d'huile - 2 feuilles de laurier - 1 bol de champignons congelés - sel - poivre - 20 cl de vin blanc - 600 ml d'eau (+ quelques  ml pour après) - 2 cuillères à soupe de fond de veau  -  3 cuillères à soupe de Sauceline (sauce brune)* - 180 g de riz (riz long grain incollable) * - peluches de persil frais (pour les service).

La Formule Magique :

Faire chauffer l'huile et y faire revenir les joues de porc.
Y faire dorer l'oignon émincé.
Faire un roux en saupoudrant le tout des deux cuillères à soupe de farine, remuer avec une cuillère en bois et mouiller avec le vin blanc.
Laisser revenir à ébullition et verser le fond de veau ainsi que l'eau.
Ajouter les carottes coupées en julienne, les champignons congelés.
Terminer par l'ail et le laurier, saler et poivrer.

Fermer la cocotte et compter 45 minutes de cuisson au chuchotement de la soupape.

45 minutes plus tard, vérifier la cuisson de la viande.

Sortir les joues de la cocotte, les réserver.
Saupoudrer de la Sauceline, remuer.

Dans le bol du robot installer le panier cuisson.
Y déposer le riz.
Le saler un peu.
Verser la sauce sur le riz.
Grâce au panier les légumes restent sur le riz.
Ajouter le l'eau suffisamment afin que celle-ci affleure le riz**.
Cuire 15 minutes, programme automatique "vapeur".*
Au bout des 15 minutes, (le riz n'est pas encore cuit), déposer les joues de porc.
Cuire à nouveau 15 minutes programme automatique "vapeur" en supprimant le préchauffage. (ceci afin de juste réchauffer les joues et terminer la cuisson du riz).

Installer le tout dans le plat de service et saupoudrer éventuellement de peluches de persil.
Débarrasser la sauce sans une saucière.

La Formule Magique sans MCC :

Une fois que la viande est cuite laisser en attente dans la cocotte minute.
Faire cuire le riz à la casserole de façon classique.
Débarrasser le riz dans le plat de service, disposer les joues de porc dessus et mettre la sauce dans une saucière.
Saupoudrer de peluches de persil frais.


Secrets de Sorcière :

* la Sauceline est terrible et très pratique pour obtenir des sauces onctueuses. Elle est propice ici pour éviter d'avoir une sauce trop liquide suite à la cuisson du riz.
* le temps de cuisson du riz peut évidemment varié en fonction du type de riz choisi; vérifier tout de même avant de servir. Le robot ne fait pas tout .
** inutile de mettre trop d'eau, il suffit qu'elle affleure juste le riz. Le  programme automatique "vapeur" se déroulant avec le bouchon doseur, peu de vapeur s'échappe.





















05/06/2019

Monsieur Cuisine connecté..... premier tests et avis.





Je n'étais pas spécialement décidée à investir dans ce nouveau robot.
J'y ai réfléchi dès l'annonce de sa sortie, pesant le pour et le contre, un jour c'était oui, et un jour c'était non.

Le premier qui date de quatre ans maintenant me satisfaisait pleinement,et du coup,  je ne m'étais pas laissé convaincre par le second non plus.
Et puis rien que le fait de se battre pour l'avoir ne me plaisait pas.

Le jour de sa mise en vente, je suis passée par hasard (ou pas?) chez Lidl en fin de journée parce qu'il me fallait autre chose et qu'elle ne fut pas ma surprise de voir qu'il en restait encore.
C'était un signe!
De plus, une amie voulait me racheter Monsieur Cuisine, première génération.
Je me suis donc laissée tenter.
Ce qui m'a surtout décidé, c'est la capacité de la cuve.
Le premier avait une contenance de deux litres, celui-ci, trois litres; c'est beaucoup mieux, surtout pour une famille de quatre personnes. *
Sans compter que ce type de robot est pratique lorsque l'on reçoit, il faut donc un contenant conséquent.

Avant de donner mon avis, il est intéressant de savoir que Lidl réapprovisionnera durant plusieurs semaines les magasins en rupture.
C'est de source sûre, ils ont largement communiqué à ce sujet.
Bon à savoir également, il est possible de commander le robot et de le retirer en magasin durant plusieurs semaines aussi; il suffit d'appeler ce numéro : 00 800 / 555 00 888
Je n'ai pas essayé, bien entendu, vu que j'ai le mien.

Allez, assez discuté : mes premières impressions.

Je passe sur le prix, tout le monde le sait, c'est le moins cher du marché!

Son apparence : autant je trouvais le deuxième plutôt moche, autant je trouve celui-ci plutôt réussi.
Il est sobre, mais attention, il est bien encombrant, beaucoup plus que les précédentes versions.
Sans compter, le plateau vapeur qui vient s'ajouter en hauteur; il faut donc penser à avoir de la place sur le plan de travail, car bien entendu ce n'est pas le genre de machine qu'on remballe dans le placard quand on a fini.
D'ailleurs à ce propos, il se campe bien sur ses ventouses! Ah pour tenir ça tient! En voulant de déplacer il a emporté le cache de mon lave vaisselle. Un bon point, cependant.

Une fois l'appareil installé, et branché, on se familiarise avec la bestiole.
L'écran est grand, très appréciable, les commandes simples.
Il faut commencer par choisir sa langue et ensuite se laisser guider et suivre ses instructions.
Il nous guide dans les fonctions principales, les programmes automatiques. Un mode d'emploi donc, sur écran facile à consulter.




Une petite chose rigolote, il nous tutoie.



En ce qui concerne la connexion pour avoir accès à  la base de données (elle nous permet de recevoir les nouvelles recettes sans rien avoir à faire), il suffit de se laisser guider. Simple aussi de ce côté là si la Wifi est bonne.



En revanche moins facile de s'enregistrer; j'ai dû recommencer plusieurs fois, je pense que le site était saturé.
Normalement on doit recevoir un mail de confirmation sur lequel on doit cliquer pour valider l'inscription, je ne l'ai jamais reçu; en revanche mon inscription a fonctionné malgré tout.
J'ai donc pu consulter les recettes.
A savoir que sans wifi, on a accès aux recettes, la wifi permet les mises à jour.

Ce matin en le rallumant un message m'indiquait que de nouvelles recettes étaient consultables.
La basse de données est parait il moins riche (et ce doit être sûr) que chez Thermomix, mais il ne faut pas oublier que l'accès est gratuit. Contrairement à Thermomix qui offre les six premiers mois (après c'est quand même 36 euros par an).

Les recettes proposées permettent donc de les réaliser en suivant les indications pas à pas. (c'est le CookingPilot).

C'est évidemment l’intérêt mais ce n'est pas obligatoire; on peut utiliser MCC comme un simple robot, voir même suivre d'une manière plus classique le livre fourni avec le robot.
Il y a d'autres livres à acheter aussi, comme à chaque sortie.
Je ne vois pas trop l’intérêt d'investir dans les livres puisque les recettes sont accessibles via le robot.



Les recettes sont consultables soit par ordre alphabétiques, soit par thème et l'on peut également classer nos recettes favorites. Il y a également une barre de recherche classique qui permet de rechercher également par ingrédient.

Se méfier tout de même de certaines recettes, les lire attentivement avant de les cuisiner la première fois car certaines comportent des erreurs; par exemple pour la simple purée, à aucun moment il est indiqué quand mettre les pommes de terre, la recette de la pâte à pain ne comporte pas assez d'eau.

J'ai encore peu cuisiné avec MCC.
Je me suis juste familiarisée avec la navigation et ai testé deux ou trois petites choses essentielles.

Pour commencer, la balance. J'ai pu lire à droite et à gauche qu'elle n'était pas précise. Franchement ce n'est pas mon avis.
J'ai pesé plusieurs ingrédients et ai comparé avec ma balance; il n'y avait qu'un gramme de différence.Pour article de 10 grammes, aucune différence.

Un point important : le niveau sonore. Là, c'est le top!
D'abord, il est réglable. Ensuite les différents sons (arrivée en température, mise en veille etc... ) ne sont absolument pas casse tête.
On peut aussi éteindre le son.

Le couvercle se ferme très facilement, contrairement au premier MC.

En ce qui concerne les commandes de bases (temps, vitesse et température) on peut soit les commander via l'écran ou avec le bouton rotatif; mais franchement l'écran tactile est top.

Quelques petits bémols selon moi

- absence de poignée : la cuve ayant deux anses latérales, sans poignée pas toujours facile de vider les préparations de façon optimum. Possibilité d’y remédier en clipsant une poignée amovible Ingenio de Tefal.

- Toujours pas de fonction râpe. On peut mixer très finement mais pour les légumes râpés, il faut un autre robot.
- la balance intégrée qui ne permet pas d'erreur avec les recettes à suivre pas à pas.
- la balance est juste, à condition que le robot soit correctement installé et sur le plan de travail bien droit. J'ai fait plusieurs tests avec d'autres balances, les mesures sont les mêmes.

Les plus :

- indication de la température durant les programmes.
- indication du temps durant les programmes.
- l'anse du panier cuisson; plus pratique à sortir de la cuve (le MC n'en n'avait pas).
- balance qui indique (par un signal sonore) lorsque l'on suit une recette pas à pas que le poids est atteint.
- possibilité de zapper la phase  préchauffage lors du programme automatique Vapeur.
- les couteaux qui ne tournent pas pendant le programme Vapeur.  Possibilité donc de mijoter sans hacher; j'ai essayé une sauce aux champignons, les champignons de se sont pas retrouvés broyés.
A creuser donc pour les plats mijotés.
- Les sonneries  sont agréables et peu bruyantes.
- tableau intuitif agréable et facile à utiliser.

- possibilité d'utiliser le robot en marche manuelle (aucune obligation d'utiliser les programmes automatiques.
- mise en pause et reprise pendant un programme.
- la fonction du sens inversé fonctionne parfaitement, elle évite vraiment le broyage des aliments. Les lentilles par exemple restent intactes; à condition bien sur de surveiller le temps de cuisson.
- balance précise.






Cet article s'étoffera au fur et à mesure de mes découvertes.

Le site officiel ici est intéressant aussi, ici.

Il est évident que les recettes concoctées avec Monsieur Cuisine (le premier) sont réalisables avec MCC; je vous invite à jeter un oeil à l'index Monsieur Cuisine, le Robot Diabolique.

Ne me posez pas de questions au sujet  de son fonctionnement, comme vous je débute.
Prenez juste le temps de bien lire le mode d'emploi.
Pour vous familiarisez avec le robot, commencez par faire chauffer de l'eau, c'est tout bête mais efficace pour naviguer avec l'écran.

Et pour éviter toute déconvenue, choisissez des recettes simples pour commencer.
Des recettes que vous maîtrisez déjà sans MCC.
Une fois le robot dompté, passez à des recettes plus élaborées.
Il ne faut pas oublier que les recettes peuvent comporter des erreurs, ce n'est pas toujours de la faute du robot si elles sont ratées.