20/12/2017

Monsieur Cuisine ou pas......les Galettes bretonnes, pour utiliser les jaunes d'oeuf.




Quand on fait des meringues ou des guimauves il reste les jaunes d'oeuf, alors on cherche une recette pour les utiliser mais il en manque, alors on reprend des oeufs, mais du fait, il reste des blancs, alors on refait des meringues ou des guimauves, mais il reste à nouveau des jaunes, parce que l'on n'avait pas assez de blancs...... bref...On se retrouve avec une tonne de petits gâteaux, au grand plaisir de tous.

Cette recette de palets bretons je l'ai empruntée au blog Cakes in the City. 
J'en avais dans mon Chaudron, mais ses photos m'ont mis l'eau à la bouche, je n'ai pas pu résister et j'ai bien fait, un vrai délice.
J'ai en revanche préféré les nommés plutôt galettes que palets; pour moi les palets bretons sont plus sablés, plus épais et plus ronds.

Remplir son Chaudron :

200 g de beurre mou - 120 g de sucre - 3 jaunes d'oeuf - 370 g de farine T55 - 1 pincée de sel - vanille liquide à discrétion - 1 jaune d'oeuf pour la dorure.

La Formule Magique classique :
Préchauffer le four à 160°.

Fouetter le beurre mou avec les 120 g de sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporer les jaunes, bien mélanger.
Ajouter la vanille liquide, puis le sel et progressivement la farine pour obtenir une pâte souple pas trop travaillée.

La Formule Magique avec Monsieur Cuisine :

Préchauffer le four à 160°.

Installer le fouet dans le bol. Mettre le beurre mou, le sucre et fouetter 1 mn V4. Ajouter les jaunes d'oeuf,, la vanille et  fouetter 40 secondes V3, racler, retirer le fouet.
Ajouter ensuite progressivement la farine et le sel par l'orifice du robot, vitesse V3, 2 mn, racler.

Pour les deux Formules :

Réunir la pâte en une boule et la laisser reposer au frais une trentaine de minutes le temps qu'elle durcisse.

L'étaler ensuite entre deux feuilles de papier sulfurisé sur 4 millimètres d'épaisseur, ne pas la faire trop fine, les galettes risque d'être dures.

Découper des galettes à l'aide d'un emporte pièce; les dorer avec un jaune d’œuf débattu dans un peu d'eau. Dessiner un quadrillage à l'aide d'une fourchette et dorer à nouveau une seconde fois.

Enfourner pour 12 minutes environ, les gâteaux ne doivent pas être trop dorés.


19/12/2017

Monsieur Cuisine ou pas.....les Biarritz, petits biscuits croquants chocolatés.




Ces petits gâteaux sont toutes mon enfance.
 J'ai été élevée aux biscuits de la marque Delacre. Je ne dois pas être ma seule! Qui n'a pas croqué dans les Cigarettes Russes, hésité quel gâteau choisir devant la boite en fer qui les contenait tous? Mes préférés étaient les Marquisettes, c'est par ceux-ci que je commençais toujours. Leurs extrémités chocolatées, j'adorais les croquer! Et ensuite, j'attaquais les Biarritz.

Le chocolat à l'époque (au XIX ième siècle) n'était pas une gourmandise mais plutôt un médicament; prescrit comme un fortifiant.
De plus en plus considéré comme une douceur, le pharmacien ouvre une chocolaterie. (source Delacre).

Voici donc une version "maison" des fameux Biarritz, ces petits palets croquants saupoudrés de noix de coco. Les "vrais", sont nappés de chocolat noir, mais vous pouvez choisir du chocolat au lait ou du chocolat blanc.



Delacre-pack-Biarritz




Remplir son Chaudron :

2 blancs d’œuf - 120 g de sucre semoule - 50 g de beurre - 50 g de farine - 1 pincée de sel - 1 trait de vanille liquide.
Pour la finition : chocolat noir (ou autre) - noix de coco râpée.


La Formule Magique classique :

Préchauffer le four à 160°.

Faire fondre le beurre, le laisser en attente.

Avec un fouet fouetter grossièrement les blancs d’œuf, ajouter ensuite le sucre, remuer avec le fouet, ajouter la vanille, remuer,  ajouter le sel puis la farine, mélanger toujours au fouet.

La Formule Magique avec Monsieur Cuisine :

 Préchauffer le four à 160°.

Faire fondre le beurre quelques secondes au micro-onde* . Le laisser en attente.

Installer le fouet, mettre dans le bol du robot mettre les blancs d'oeuf, ajouter le sucre, fouetter 2 minutes V4. ajouter le beurre, 30 seconde V4.
Ajouter la vanille, le sel et la farine, fouetter 40 secondes V4.
Racler.

Pour les deux Formules :
Sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé déposer à l'aider d'une cuillère à café de petits tas.
Avec la cuillère les aplatir et leur donner la forme d'un rond. Ils ne doivent pas être très épais.

Enfourner pour cinq minutes, surveiller, les gâteaux doivent être dorés juste sur les bords.

Les sortir du four et les laisser refroidir avant de les napper de chocolat fondu,  avec un pinceau et  les parsemer de noix de coco râpée.

Secrets de Sorcière :

Ne me demandez pas le nombre de biscuits que l'on fait avec ces proportions, je n'ai pas compté et bien évidemment, tout dépend de la taille de chaque pièce. 

* vous pouvez faire fondre le beurre dans le robot, le débarrasser ensuite dans un ramequin afin qu'il refroidisse; mais je trouve que l'on gagne du temps à le passer au micro-onde.

12/12/2017

Dans la série des bredele, Monsieur Cuisine ou pas.... les moutons aux amandes et les spritzbredele au chocolat.

La saison des bredele bat son plein; le four tourne à plein régime et je profite de quelques jours de repos pour préparer ces délicieux petits biscuits.

Chaque année je ressors les classiques (meringues, sablés, rochers) et de nouvelles recettes viennent agrandir la collection.

 La première vient de ma copine Lyly, des petites merveilles légères et faciles à faire, qui elle même l'a dégotée dans une revue. Ce sont les moutons alsaciens.

La seconde recette, alsacienne aussi, est un classique, les spritzbredele, ceux-ci sont au chocolat.

D'ailleurs si comme moi vous êtes mordus de bredele, je vous recommande ce site, c'est une mine d'or pour les petits gâteaux, en toutes saisons. Et plus généralement pour la gastronomie Alsacienne.


Remplir son Chaudron pour les moutons

100 g de beurre - 100 g de farine - 100 g d'amandes effilées - 100 g d'amandes en poudre - 80 g de sucre - une pincée de sel.

La Formule Magique:

Fouetter en mousse le beurre, le sucre et le jaune d'oeuf.
Ajouter farine et amandes le sel mélanger avec une maryse.

Entreposer la pâte au frais 4, 5 heures.

 La Formule Magique avec Monsieur Cuisine :

Installer le fouet. 

Mettre le beurre, le sucre et le jaune d'oeuf, fouetter une minute V4, racler.
Ajouter la farine, la poudre d'amande, et le sel;  fouetter 40 secondes V3, racler.
Débarrasser dans un saladier, ajouter les amandes effilées, entreposer 4, 5 heures au réfrigérateur.

Pour les deux formules :

Préchauffer le four à 180°.

A l'aide d'une cuillère à café, former des petits allongés ressemblant à des moutons. Disposer chaque pièce sur la plaque à pâtisserie, garnie de papier sulfurisé.

Faire cuire à 180°, ils ne doivent pas être trop dorés.

Laisser refroidir et saupoudrer ensuite de sucre glace tamisé.


 
Remplir son Chaudron pour les spritzbredele au chocolat :

– 180 g de beurre ramolli – 100 g de sucre glace – 300 g de farine – 1 oeuf
– 1 sachet de sucre vanillé – 3 cuillères à café de cacao noir amer – 70 g de poudre de noisette - 1 pincée de sel.
Pour la finition : un peu de chocolat fondu (au choix) - éclats d'amandes, de pistache, de noisettes etc....

Dans un saladier, rassembler le cacao, le sel, la poudre de noisette et la farine.

Mélanger le beurre ramolli, le sucre glace, le sucre vanillé et l’oeuf dans un cul de poule avec un fouet. 
Incorporer le mélange farine, noisette, sel et cacao à l'aide d'une maryse. 
Bien travailler la préparation afin d’obtenir une pâte lisse.
Laisser reposer 1 heure environ à température ambiante.

Pour les deux formules :  

Préchauffer le four à 200°.
Former les biscuits à l'aide de l'appareil spécial ou avec une poche à douille munie d'une douille large et crantée.*

Déposer de petits bâtons sur la plaque à pâtisserie .
Enfourner pour 15 minutes environ.

Laisser refroidir. Tremper la moitié de chaque biscuit dans le chocolat fondu puis éventuellement dans les éclats de fruits secs.

Secrets de Sorcière :

Ces petits biscuits se gardent plusieurs semaines dans une boite en fer.

* sans l'appareil c'est un peu difficile, je conseille de doubler la poche.

Monsieur Cuisine.... les doigts de fée et les meringues.






Les meringues sont une des mes pâtisseries préférées. C'est croquant, léger, ça se prête à toutes les formes, les couleurs et les saveurs.

Le défaut des meringues est la quantité des sucre, mais c'est le gage de réussite et de conservation.

Voici ici une version, la recette de base et la seconde c'est en quelque sorte une mise en application avec les doigts de fée.

Les doigts de fée c'est tout simplement de la meringue et de la noix de coco. Elles demandent un temps de cuisson plus long.

Les recettes sans le robot sont ici et ici.
Il y a même une version chocolatée ici.

La meringue peut servir de base aux bûches, mais aussi être cachée à l'intérieur d'un gâteau, de petite taille, elles peuvent aussi décorer un dessert.


Remplir son Chaudron pour les meringues :

 2 blancs d'oeuf - 120 g de sucre en poudre* - un trait de jus de citron.

La Formule Magique :


Mettre les blancs dans le bol, le citron et installer le fouet.

Fouetter 4 minutes, V4 en incorporant petit à petit après la première minute 2/3 du sucre.

Juste avant la fin des quatre minutes (les dernières secondes) ajouter les 40 g de sucre qui restent.

La meringue doit être bien brillante.

Dresser sur la plaque à pâtisserie et laisser dessécher environ une heure. Ce temps est indicatif, tout dépend de la taille des meringues ou si vous les aimez plus ou moins sèches**.


Remplir son Chaudron pour les doigts de fée :

2 blancs d’œuf -  20 g de noix de coco -  1 trait de jus de citron - 60 g de sucre en poudre - 60 g de sucre glace.

La Formule Magique :

Préchauffer le four à 100°.

Dans le robot mixer la noix de coco, 40 secondes V5 avec le capuchon.

Dans un saladier la mélanger au sucre glace, tamiser le tout.

Nettoyer et sécher le robot consciencieusement.

Mettre les blancs, le trait de jus de citron et fouetter 4 minutes, V4 en incorporant petit à petit les deux tiers du sucre semoule.

Quelques secondes avant la fin du programme, ajouter le tiers de sucre restant.

Débarrasser dans un cul de poule.

Incorporer alors délicatement le mélange sucre glace/ noix de coco tamisés.

A l'aide d'une poche à douille, dresser de petits bâtonnets sur une plaque à pâtisserie garnie de papier sulfurisé.
Laisser dessécher deux heures environ, temps purement indicatif, tout dépend de la taille des meringues.

Secrets de Sorcière :

* la proportion idéale de sucre est le double du poids des meringues; c'est très sucré mais c'est la garantie de la réussite. On peut diminuer un peu, mais plus on enlève de sucre moins les meringues se tiennent et se conservent.
L'idéal est de peser les blancs et de mettre le double de poids de sucre, mais empiriquement j'estime qu'un blanc d’œuf pèse 30 grammes.

**La meringue ne cuit pas, elle dessèche; le four doit être au maximum à 100 degrés, on peut ouvrir de temps en temps la porte pour laisser s'échapper l'humidité.

Dressée à la poche à douille, à la cuillère, on peut lui donner toutes les formes.
 


Monsieur Cuisine....ou pas, les cookies géants américains





Non mais là, faut que j'arrête! C'est la trentième recette de cookie que je publie! Je suis mono maniaque ou quoi?

C'est dingue ça, dés que je vois une photo de cookie qui me plait, il faut que j'essaie! La quête Graal, mon Graal, c'est le cookie parfait!

Mais c'est quoi au juste le cookie parfait? Bah, je ne sais pas, ça dépend des moments. En ce moment je les aime plats, croustillants sur le pourtour et moelleux à l'intérieur; mais ça peut changer.

Je dédie ce billet à ma femme Torpille, ma Clara qui est sans conteste la plus grande dévoreuse de cookies de la famille, et peut être devant l’Éternel!

Alors, la recette du jour, the last but not the least, c'est une recette empruntée Au Journal des Femmes.

Ce sont des cookies géants, comme les américains les aiment; alors méfiez vous ne les faites pas trop grands sur la plaque car ils prennent plus de place lors  de la cuisson.

Petite astuce : le bicarbonate de soude est un bon complément à la levure chimique, pourquoi? Parce la levure chimique par ses propriétés permet à la pâte de gonfler en hauteur et le bicarbonate permet lui, à la pâte de prendre de la largeur; je vous passe les détails chimiques, je risque de vous ennuyer.

Sinon, les cookies américains ont cette saveur particulière parce qu'il contiennent plus de sucre roux que de sucre blanc. J'ai diminué de 25 g la quantité de sucre roux; je pense diminuer encore un peu la prochaine fois, mais le sucre c'est ce qui fait aussi le croquant des biscuits.

Allez, c'est parti pour la trentième recette de cookie!

Remplir son Chaudron :

115 g de beurre mou - 160 g de sucre roux - 25 g de sucre blanc - 220 g de farine - 1 oeuf - 2 g de levure chimique - 2 g de bicarbonate de soude - 1 cuillère à café de vanille en poudre - 1 pincée de sel - pépites de chocolat (quantité suffisante) - noisettes mondées (quantité suffisante).

La Formule Magique avec MC

Préchauffer le four à 140°

Dans un saladier mélanger ensemble le sel, les levures et la farine.

Installer le fouet, mettre le beurre, les sucres, l’œuf dans le bol. Fouetter 1 minute, V3. Racler.
Retirer le fouet.
Incorporer les ingrédients secs, petit à petit par l'orifice du bol en choisisssant  V4, 1 minute. Racler.


La Formule Magique Classique

Préchauffer le four à 140°

Préchauffer le four à 140°

Dans un saladier mélanger ensemble les ingrédients secs :  le sel, les levures, la vanille et la farine.

Mélanger intimement le beurre, les sucres, l'oeuf, la pâte doit être homogène.

Ajouter les pépites. Mélanger.

Pour les deux Formules :

Former des boules un peu plus grosses qu'une noix, déposer sur une plaque pâtisserie garnie de papier sulfurisé. Déposer sur chaque gâteau une ou plusieurs noisetttes.
Les aplatir légèrement
Cuire 15 minutes, guère plus, les cookies doivent être tendres, pas dorés, ils durciront en refroidissant.


    03/12/2017

    Monsieur Cuisine plus, VS Thermomix.


    TM5, 
    MC+












    Il y a maintenant trois ans je publiais un comparatif entre Monsieur Cuisine et Thermomix.

    Depuis, Lidl a sorti un nouveau robot, le Monsieur Cuisine plus (l'année dernière) et cette année, Monsieur Cuisine Edition Plus. Aucune différence entre les deux robots si ce n'est qu'une augmentation de 29 euros cette année.

    Toujours satisfaite de mon robot première génération je n'investirai pas dans le nouveau.

    Cependant devant les interrogations des nouveaux acheteurs un ami qui possède TM et MC plus m'a gentiment fait un topo, une comparaison entre les deux robots.

    Dans les grandes lignes, les défauts ou les qualités sont restés les mêmes, vous pouvez les lire ici.

    Un grand merci donc à Jean-Olivier Philippe pour son analyse détaillée.

    En premier lieu, le prix : bon bah de surprise, si MC+ a subi une augmentation il reste toujours sans conteste le moins cher. TM5 est à ce jour à  1169 euros pour le modèle non connecté (le TM5 connecté est à 1169 euros mais jusqu'à la fin du mois de décembre uniquement) . Toujours nettement plus cher, avec une possibilité de payer à crédit; où le bât blesse, c'est bien entendu le coût du crédit, car tout le monde le sait, un crédit ce n'est pas gratuit.
    Sinon, sans l'offre exceptionnelle, TM5 connecté est à 1300 euros.
    Il peut être réglé en trois fois sans frais.

    Ensuite, quelques détails techniques :

    - les deux robots ont une capacité de bol identique.

    - les accessoires fournis sont les mêmes (à savoir accessoires vapeur, panier cuisson, spatule et fouet).

    - en ce qui concerne la balance : les deux l'ont intégrée.  Sur TM5, au pied du robot, donc pesée directement dans le bol en place; sur Mc+, la balance se situe sur un plateau au dessus du robot. Ce qui oblige à utiliser un récipient séparé pour peser ou retirer le bol du robot pour le poser sur la balance.

    - au niveau du bruit : à l'usage, TM5 est un peu plus silencieux que MC+ à faible vitesse; à haute vitesse les deux robots sont bruyants, même si le bruit est un peu plus aigu sur celui de Lidl.

    - la puissance de chauffe : pour les deux appareils, 1000 watts. Mais à l'usage, on constate une montée en température environ 40 à 50% plus rapide sur le robot de chez Vorwerck. A puissance égale, cette différence doit s'expliquer par probablement une meilleure conception des resistances sous le bol.

    - les deux robots possèdent une touche rotation inversée pour mélanger sans hacher.

    - la vitesse : les deux ont 10 vitesses. En revanche TM5 possède une vitesse "mijotage" inférieure à la vitesse 1, donc très lente ce qui permet un réel mijotage et de moins broyer les aliments lors du mijotage justement.  TM5, possède également des vitesses intermédiaires, (2. 2,5. 3. 3,5 etc...) il est donc plus précis.
    Monsieur Plus, lui ne peut chauffer et mélanger ne même temps jusqu'à la vitesse 3; TM5 lui chauffe et mélange jusqu'à la vitesse 6. Ce n'est pas négligeable.

    - le mode pétrin: les deux l'ont, à noter que TM5 est plus lent, que MC+, ce qui permet d'une part de faire moins chauffer le moteur et d'autre part d'avoir un pétrissage de meilleure qualité. N'oublions pas que les pâtes levées ne doivent pas chauffer. En résumé, MC+ n'est toujours pas top pour ce type de pâte, car il mixe plus qu'il pétrit.

    Au niveau de l'ergonomie : Fonctionnment par tablette tactile, sur TM5, sur MC+ boutons rotatifs et touches avec écran LCD, TM5 est donc plus agréable à utiliser.

    Le couvercle : TM5 est équipé d'un verrouillage-déverrouillage motorisé automatique; ( mais risque de panne) sur MC+ c'est manuellement qu'il faut le faire, le couvercle est encore dur à manipuler, même si plus facile que MC première génération.


     les recettes : TM5 propose un grand nombre de recettes très précises, conçues par des chefs cuisiniers de la marque; on les trouve dans les livres, ou sur la plate forme TM.
    Si on possède le robot connecté, les recettes sont intégrables au robot.
    La réalisation de la recette se fera donc pas à pas. Mais il peut également s'utiliser en réglage manuel pour préparer n'importe quelle recette.
    Personnellement je n'aime pas trop les recettes TM, trop sucrées, trop de gélatine, d'agar-agar ou de fécule, pas forcément fiables, mais d'autres en sont très satisfaits.
    MC+ est plus restreint au niveau des recettes. Mis à part les livres vendus au moment de la sortie, celui offert avec le robot il n'y a pas grand-chose. Il y a également l'application ou le site.

    La garantie : pour TM5, deux ans, il ne peuvent pas faire moins, c'est la loi à présent; MC+, trois ans.

    Voilà donc les principaux points de comparaison.

    En résumé, TM5 reste beaucoup beaucoup plus cher, mais heureusement d'une gamme supérieure,quant à Mc+,  beaucoup plus abordable et son rapport qualité prix est imbattable, surtout si l'on a d'autres robots qui pallient à ses manques.

    Avant d'investir dans l'un ou l'autre, se poser la question qui est de savoir ce que l'on veut vraiment faire avec par rapport à ce que l'on a déjà au niveau des aides culinaires.

    Et je vous rappelle que vous pouvez consultez les recettes préparées avec MC ici

    Et il y a toujours la page Facebook du blog, ici

    Je ne réponds à aucune questions concernant MC+, je ne l'ai pas je ne peux donc pas être précise.

    Monsieur Cuisine.... ou pas les pains d'épices à découper à la farine de seigle et au sucre inverti.






    C'est la pleine saison du pain d'épices. En Lorraine la tradition veut que l'on offre aux enfants (mais au grands aussi) des pains d'épices en forme de St Nicolas, (ou tout autres formes).

    Je suis très exigeante sur le pain d'épices, c'est pour cette raison que depuis plusieurs années je n'achète plus d'épices tout prêts, je prépare mon dosage moi même.

    Vous trouverez dans Le Chaudron Magique plusieurs recettes, elles m'ont toutes données satisfaction. D'ailleurs je vais faire un tri, car moi même j'ai du mal à m'y retrouver.

    Cette recette est différente des autres car elle contient du sucre inverti.  Oh ce n'est pas une révolution, mais après les tests, le pain d'épices durcit moins et reste plus longtemps moelleux à condition cependant de veiller à ne pas la faire trop cuire, comme cela m'est arrivé l'année dernière.




    Remplir son Chaudron :

    250 g de miel liquide - 50 g de farine de seigle* - 200 g de farine classique (T55) de blé - 30 g de sucre inverti - 3 pointes de couteau de zeste d'orange - 3 pointes de zeste de citron -  1 jaune d'oeuf - 4g de 4 épices - 1 g d'anis poudre - 5 g de cannelle - 0, 5 g de cardamome - 2,5 g de bicarbonate de soude  et  2,5 g de levure chimique - 1 pincée de sel.


    La Formule Magique classique:




    Dans un saladier mélanger les ingrédients secs (farines, levures, épices).


    Faire tiédir 250 g de miel, y ajouter les ingrédients secs, et le sucre inverti.* Mélanger à la cuillère en bois.

    Ajouter au mélange les zestes d'agrumes.
    Incorporer ensuite le jaune d'oeuf. Bien mélanger le tout.  L'appareil doit être homogène.

    Si la pâte est trop souple, la faire durcir une petite demie-heure au froid.

    La Formule Magique avec Monsieur Cuisine :

    Dans un saladier mélanger les ingrédients secs (farines, levures, épices, sel).

    Faire chauffer le miel dans le bol du robot, V 2, 100°, 5 minutes.
    Ajouter ensuite le sucre inverti,  la farine et les épices, progressivement, V 4, 40 secondes,  puis le jaune d’œuf.
    Après obtention d'une pâte homogène, transvaser dans un saladier sans attendre sinon le miel va durcir en refroidissant et ce sera difficile de récupérer la pâte,  filmer et laisser refroidir au frigidaire une heure environ. Juste le temps que la pâte puisse être étalée.


    Pour les deux formules

    Préchauffer le four à 160°.


    Étendre la pâte sur 1 cm, (ne pas l'étendre finement, sinon les pains d'épices seront durs),  découper. Dorer éventuellement au jaune d'oeuf*.

    Enfourner pour 9 minutes (les biscuits doivent ressortir souples, ils durciront après).
    Procéder à la décoration lorsqu'ils sont refroidis.


    Secrets de Sorcière :

    *Le sucre inverti permet à la pâte de garder tout son moelleux il peut être remplacé par du glucose ou du miel.




    *Si ils sont destinés à être glacés, ne pas les dorer au lait ou au jaune d'oeuf; le glaçage tient moi bien sur un biscuit doré.

    * attention ne pas utiliser de la farine au seigle, mais de la farine de seigle; la farine au seigle est une farine améliorée, une préparation pour pâte à pain qui contient du levain et de la levure de boulanger . Cela n'a rien à voir, vous n'obtiendrez pas le même résultat.


    Plus la pâte est cuite, plus le pain d'épices est dur. Bien surveiller la cuisson sinon il sera immangeable.