25/12/2011

Bûche aérienne mousse de poire et chocolat.

Noël est pratiquement  finit mais la gourmandise n'a pas de calendrier.
Un gâteau prend la forme qu'on lui donne finalement.
Pour le réveillon, ces deux mousses se sont transformées en bûche parce que c'était Noël, mais vous pouvez très bien varier les formes et les décors, cette recette comme toutes les autres d'ailleurs s'adaptent au calendrier.


Je vais d'abord avant de vous donnez la recette citer le blog sur lequel mon choix de mousse s'est arrêté : A mes Nuits Blanches.




Je dois préciser que je ne suis pas responsable de la visite intrusive de nains crétins sur ce dessert. Je débine sans vergogne ma fille Clara qui pense qu'une bûche de Noël n'est pas une bûche sans nains crétins!!! 





  • Le décors chocolat :
La Formule Magique : 

Tapisser le moule à bûche de film alimentaire.
Tempérer 100 g de chocolat noir.
Le verser sur le film alimentaire.
Laisser prendre.

  • Mousse au chocolat :


Remplir son Chaudron : 


125 g de chocolat noir - 4 blancs d'oeufs - 1 cuillère à soupe de beurre.

La Formule Magique : 

 Faire fondre le chocolat et le beurre au bain marie.
Battre les blancs en neige avec le jus de citron.
Incorporer les blancs au chocolat délicatement.
Débarrasser dans le moule délicatement pour éviter de briser le décors de chocolat.

  • Mousse de Poire :



Remplir son Chaudron : 


185 g de purée de poires (poires au sirop égouttées et mixées) - 5 g de gélatine - 185 g de crème liquide - 30 g de sucre glace - 2 cuillères à soupe d'alcool de poire (facultatif compense le manque de goût des poires au sirop) - 1 poire fraîche coupée en fines lamelles.

La Formule Magique : 

Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide.
Faire chauffer la purée de poire, aux premiers bouillons retirer du feu, incorporer intimement la gélatine.
Ajouter l'alcool.
Bien remuer et débarrasser dans un cul de poule. (cela permet à la préparation de refroidir plus vite qu'en la laissant dans la casserole).
Monter la crème en chantilly avec le sucre glace.
Incorporer la crème à la purée.

Ressortir la bûche du congélateur et déposer des lamelles de poires sur la mousse au chocolat.
Verser la mousse à la  poire.
Déposer le reste des lamelles de poire.
Remettre au congélateur.


Vous pouvez ou non choisir de terminer la bûche par une semelle de biscuits. 

Comme pour la bûche chocolat-bergamote, j'ai opté pour des biscuits à la cuillère trempée dans un sirop.
Ici au lieu de choisir du rhum, j'ai alcoolisé le sirop avec de l'alcool de poire pour rester dans le thème.


Donc :

Imbiber 12 biscuits à la cuillère et les déposer sur la bûche. Ne pas les imbiber de trop. Ils doivent rester un peu fermes pour apporter un  peu de croquant aux deux mousses.
Remettre au congélateur.

Trois heures avant de servir, sortir la bûche du congélateur, la démouler délicatement et la laisser sur le plat de service au réfrigérateur. Terminer éventuellement le décors.
1/2 heure avant de la déguster la sortir du réfrigérateur et la laisser se détendre à température ambiante.


4 commentaires:

  1. elle est magnifique, le mariage poire chocolat est une bonne alliance.

    RépondreSupprimer
  2. merci Anonyme pour le compliment., le chocolat noir et la poire sont une valeur sûre, classique, mais sûre.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    il faut mettre la mousse de poire avant la mousse choco? c est ce que je comprend d apres votre photo...
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, non c'est l’inverse
      "Ressortir la bûche du congélateur et déposer des lamelles de poires sur la mousse au chocolat.
      Verser la mousse à la poire".
      On travaille à l'envers puisque la bûche sera retournée pour être demoulée.

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!