01/12/2009

Bonhomme, souris, serpents briochés à dévorer. (Mennele).


L'hiver a ses inconvénients dont je n'énumérai pas ici la liste. Comme ce n'est pas pas saison préférée, je lui trouverai beaucoup trop défauts.
Il y a cependant une chose que j'apprécie l'hiver ce sont les goûters du dimanche après-midi.
Après avoir rien fait de la journée, ou presque, après avoir vadrouiller entre le canapé et la couette, le livre ou même le tricot (oui, je tricote) rien de meilleur que de se réunir autour d'une brioche à peine sortie du four.
Je dis brioche aujourd'hui, mais suivant mon humeur cela peut être des beignets (même si ce n'est pas encore février, des gaufres, des crêpes, des bricelets), enfin tout un défilé de gourmandises que l'on accompagne d'un bon chocolat chaud, d'un thé ou d'un café.

 Remplir son Chaudron  :

1 kg de farine - 40 g de levure fraîche (ou deux sachets de levure sèche) - 1 pincée de sel - 10 cuillères à soupe de sucre - 1 sachet de sucre vanillé - 120 g de beurre fondu - 500 ml de lait tiède - 2 oeufs.

La Formule Magique :

Battre à la fourchette le beurre fondu, le lait tiède, les deux oeuf, le sel et les sucres. Les mettre dans la cuve de la Map. Ajouter dessus la farine et la levure émiettée.
Choisir le programme "pâte" (celui qui mélange uniquement).  Après le petr-issage laisser lever une heure dans la Map  fermée.
Au bout d'une heure façonner les brioches (prévoir 100g de pâte pour le corps et 35 g pour la tête des bonshommes); les déposer sur la plaque à pâtisserie; laisser la pâte se détendre une vingtaine de minutes.

Préchauffer le four 200°. Dorer les brioches au jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau. Enfourner pour une vingtaine de minutes (suivant la taille des brioches).

A la sortie du four, napper d'un sirop chaud pour faire briller :
Faire bouillir 100 ml d'eau et 130 g de sucre. Ajouter alors 25 g de glucose. Laisser revenir à ébullition.


7 commentaires:

  1. On s'amuse bien chez toi...toute une ménagerie à croquer !
    Bisous sous la pluie et le froid (pas de neige, mais elle est pas loin !)

    RépondreSupprimer
  2. Et même l'hiver, la vie est belle !

    RépondreSupprimer
  3. hummm!! j'en prendrai bien un petit bout!! merci pour les détails de façonnage!!
    bises!!

    RépondreSupprimer
  4. bigre 1 kg, tu dois avoir pleins de gourmand chez toi
    si je passe, et qu'il a des la lumière et bé je viens goûter
    en tout cas c'est mignon comme tout

    je te dirais si je les fais
    comme le kougloff
    bisous
    jupi

    RépondreSupprimer
  5. Sympa l'idée des brioches en formes d'animaux !
    La prochaine fois , je testerai à ta façon !
    Merci beaucoup pour l'idée !
    Bisous
    Delphine

    RépondreSupprimer
  6. ça y est c est dans la map .
    Verdict un peu plus tard .
    Mais je n ai encore jamais fait de brioche à la map !
    Comme quoi , on utilise pas nos ustensiles complètement comme il faut .....
    C est ma petite fille fille qui va être contente .
    Merci pour le partage

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Pistounette,
    merci pour ton commentaire. La map me sert de pétrin, pratique, et d'étuve aussi; j'espère que les brioches plairont à ta petite fille; bisous et à plus
    Véro

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.