03/05/2013

Harira au poulet.






Une petite soirée entre amis m'a permis de m'essayer à la cuisine marocaine, autrement qu'avec des pâtisseries.

Au départ, cette soirée prévue avant mon départ pour Marrakech, je l'avais prévue autour d'un barbecue. Le temps exécrable de ces derniers jours, même je peux dire de ces dernières semaines, voir de ces derniers mois m'a empêché de griller saucisses et poitrine fumée.

Je dois avouer que je suis assez fière de la réussite de tous les plats préparés pour cette soirée. La phrase de Monsieur Applemini "c'est aussi bon que là-bas" fait souffrir ma modestie,  mais après tout, les compliments font toujours plaisirs.

Cette soirée placée sous le signe du soleil absent a commencé par un petit apéritif : servis en miniatures, Pil-Pil de crevettes et Harira.

En entrée, salade composée marocaine, en plat principal pastilla de poulet. Le tout accompagné d'un pain traditionnel à la semoule.

 Pour le dessert, salade de fruits à à l'eau de fleur d'oranger et petits gâteaux à la pâte d'amande.
Pour finir des loukoums ont accompagnés le café

Allez on ouvre les festivités avec l'Harira.

Cette soupe peut varier selon les saisons et selon ce que l'on a dans le placard visiblement.

Je n'ai pas emprunté vraiment de recette, en compulsant des livres et en lisant des blogs j'ai fait ma propre soupe. Même si ce site m'a pas mal inspirée. Je vous le recommande d'ailleurs car il est assez complet en ce qui concerne la cuisine orientale.

Remplir son Chaudron :
Pour 6 personnes

 3 cuisses de poulet - 3 belles poignées de céleri coupé en cubes -  2 poignées  de fèves sèches - 1 bouillon de poulet - 1 cuillère à café de ras el hanout - 1 oignon émincé - 1 cuillère à café de cannelle - 1  petite pincée de safran - sel - poivre- 1 poignée de coriandre hachée  - 1 poignée de persil haché.

 - 1 cuillère à café bombée de concentré de tomate - huile d'olive - 1 gros oignon -  1/2 bouquet de persil - 1/2 bouquet de coriandre - 2 cuillères à café de cannelle -  1 petite boite de tomates concassées - 4 cuillères à soupe de pois chiche (prélevés sur une petite boite ) -1 litre d'eau - 2 pincées de safran - 1 cuillère à café de ras el hanout - sel - poivre - un peu de sel de céleri.

Dans une casserole faire cuire le céléri et les fèves et les cuisses de poulet avec un bouillon de volaille parfumé avec une cuillère à café de ras el hanout, de cannelle, et d'une pincée de safran*, la poignée de persil et de coriandre, et un oignon émincé. Saler, poivrer.

Lorsque le céléri est bien tendre, l'ôter de la casserole, poursuivre la cuisson des fèves et des cuisses de poulet.

Mixer le céléri en purée, réserver.
 Lorsque les cuisses de poulet sont cuites, prélever le blanc et le tailler en petits morceaux. Réserver.
Lorsque les fèves sont presque cuites mais encore fermes, les égoutter et ôter la peau de suite.  Réserver.


Hacher le 1/2 bouquet de persil et le 1/2 bouquet de coriandre. Mettre de côté un peu de coriandre pour saupoudrer au moment du service.
Verser l'huile d'olive dans une marmite, y faire dorer les petits morceaux de poulet puis l'oignon émincé.
Ajouter ensuite la boite de tomates concassées, le litre d'eau. Bien remuer.
Incorporer le concentré de tomate, les pois chiches et les fèves.

Ajouter les aromates : le  1/2 bouquet de persil , de coriandre , les  2 cuillères à café de cannelle, les deux doses de safran, la cuillère à café de ras el hanout. Saler, poivrer.

Laisser mijoter un bonne heure tout doucement en remuant de temps en temps.

Goûter et rectifier éventuellement l'assaisonnement.Ajouter un peu de sel de céleri.

C'est une soupe épaisse, mais au besoin allonger avec de l'eau en cours de cuisson.

Servir l'harira bien chaude, saupoudrée d'un peu de coriandre hachée.


Secrets de Sorcière :

* l'harira que j'ai dégustée  au Maroc ne contenait pas de morceaux de céleri entiers. Il est très souvent utilisé en branches (elles sont plus parfumées) mais comme je n'en n'avais pas, j'ai adapté la recette en ajoutant au dernier moment un peu de sel de céleri

On peut bien entendu utiliser des fèves fraîches. Les fèves sèches sont un peu plus longues à cuire c'est pour cette raison que j'ai préféré les pré-cuire avant pour ne pas avoir la mauvaise surprise des le retrouver dures dans la soupe et cela permet bien sûr de les éplucher facilement.

Cette soupe peut également contenir des lentilles, des vermicelles.

On peut également choisir du mouton à la place du poulet, du veau également mais  les légumes secs, la viande et les oignons sont présents dans toutes les recettes.

Des tranches de citrons peuvent également l'accompagner.

La Parenthèse Enchantée :

Pendant le ramadan,  l' harira est traditionnellement le plat de la rupture du jeûne. Elle est cependant servie durant toute l'année dans les restaurants et hôtels, et fréquemment consommée au long de l'année, particulièrement pendant l'hiver.

Pendant le mois sacré de ramadan,elle   accompagnée de dattes, d'œufs durs, de crêpes au miel, de pâtisseries.
  
Bave de Crapaud :

Ce sont les épices et les aromates qui donnent à cette soupe son  caractère.
Choisissez des épices de bonne qualité. Evitez les marques connues, vendues en supermarché qui coûtent cher en plus.

Le ras el hanout que j'ai utilisé vient du Maroc, mais comme les autres épices utilisées dans cette recette vous en trouverez de bonne qualité sur le site D’Ile aux Épices.



Vous me connaissez à présent, si je vous recommande une adresse, ce n'est pas parce que j'ai eu des produits gratuits, mais parce que je les ai goûtés et validés.

Préférez aussi les épiceries orientales de quartier. En  plus d'un choix incroyable, vous pourrez ressortir avec de judicieux conseils. 

La présentation de mon apéritif c'est fait avec l'aide de Unic et Chic pour la vaisselle miniature.


1 commentaire:

  1. Tu as encre la tête dans ton beau voyage. Cela permet d'oublier le temps maussade ici. Encore beaucoup de brouillard ce matin. Bisous

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.