29/05/2013

Gâteau magique au chocolat.



 Ah pour une fois que je suis la tendance, que je ne loupe pas la rame.
C'est Le gâteau du moment. Celui dont la photo circule de blogs en blogs, de groupes en groupes et de gourmands en gourmands.

C'est le gâteau magique. Qu'est ce qu'il a de magique? Il est parait-il tout en un. Trois couches, trois textures différentes avec un seul et même appareil qui lors de la cuisson comme par magie distingue les trois couches.

Il existe une version vanille et une chocolat.
Mon penchant naturel allant vers le chocolat, c'est par celui-ci que je vais commencer.
 
Pour vous donner envie : imaginez un flan délicieux enfermé par deux gâteaux moelleux et mousseux. C'est cela le gâteau magique au chocolat.




On en reparle après?

 Remplir son Chaudron :


4 œufs (à température ambiante) -125 g de beurre -150 g de sucre -1 cs d'eau - 70 g de farine  T 55 - 45 g de cacao amer  -1 pincée de sel - 500 ml de lait demi écrémé  - quelques gouttes de jus de citron.

La Formule Magique : (qui n'a jamais aussi bien porté son nom)

Préchauffer le four à 160°C.

Faire fondre le beurre  (micro onde ou casserole à feu doux); le laisser refroidir.
Dans un saladier, tamiser ensemble farine, cacao et sel.

Faire tiédir le lait.
Séparer les jaunes des blancs. Réserver les blancs.
Fouetter (au batteur électrique)  les jaunes, le sucre et l'eau, le mélange blanchit et, est homogène.


Incorporer ensuite le beurre fondu tiédi et continuer à fouetter.
Ajouter alors les ingrédients secs tamisés,  battre rapidement toujours au fouet.
Terminer par  le lait tiède fouetter encore pour obtenir une pâte homogène.

Monter les blancs avec quelques gouttes de jus de citron en neige ferme.

Avec une spatule, le incorporer en plusieurs fois délicatement.

Verser le mélange (il est liquide, c'est normal) dans un moule en silicone de 22 cm de diamètre.

Enfourner pendant 50 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler.

Saupoudrer chaque part au moment de servir de sucre glace tamisé ou (et) de chocolat amer en poudre.


Secrets de Sorcière :

Évitez de remplacer le citron par du sel pour les blancs en neige, le sel casse les blancs.
 Respectez la taille du moule, visiblement c'est important afin  que les couches se dissocient les unes des autres sans problème.

Évitez le sucre glace avant le service, il a disparu et a laissé un voile humide pas très joli.
Le mieux est qu'une fois démoulé vous le retourniez à nouveau pour que la couche sèche soit dessus, de cette façon le sucre glace tiendra bien.

Bave de Crapaud :

Étonnant à réaliser parce que bien évidemment on n'imagine pas que la pâte liquide va pouvoir se transformer en trois couches différentes.

Il se fait normalement avec du lait entier, n'en n'ayant pas, le demi-écrémé a parfaitement rempli sa fonction. Et de ce fait, on obtient un gâteau moins riche, donc, moins lourd pour la conscience, la balance.

J'ai beaucoup aimé, il doit être encore plus savoureux accompagné d'une sauce vanille ou d'un nuage de chantilly.

Adresses Diaboliques :

Le cacao amer utilisé est celui de chez  Histoire de Goût.
Il est important de choisir un produit de qualité. Celui-ci est parfait; il apporte un goût chocolaté bien prononcé mais pas trop fort.



J'ai dégusté ce gâteau magique  au goûter avec un délicieux thé vanille-caramel de chez Terre D'oc.
Le mariage était parfait.




Je me suis inspirée de la recette du blog "Chic, chic, choc...olat."
Un grand merci pour cette recette bluffante.

14 commentaires:

  1. Je préfère laisser la couche de gâteau moelleuse sur le dessus. Le sucre glace s'humidifiera moins en plus... Je te recommande celui aux myrtilles, c'est mon préféré!

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que j'essaye ce fameux gâteau aussi, le tien a l'air délicieux, bonne soirée bisous !!!

    RépondreSupprimer
  3. Carine, tu as raison, mais je n'ai pas osé trop le manipuler, la prochaine fois je procéderai ainsi, et même avec un peu de chantilly!
    Sol : il est surprenant, tout le monde n'aime pas vraiment la texture "flan", les avis divergent sur le Net, mais il mérite au moins d'être essayé une fois.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle gourmande! mais tu as bien raison!
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  5. génial! merci pour cette recette, je l'ai fiat hier tout le monde en redemande.
    ton blog est vraiment très bien, je ne me fie qu'à tes recettes.
    Pénélope.

    RépondreSupprimer
  6. Désolée de vous répondre tardivement, Internet fait des caprices dans ma Pampa.
    Oui Françoise, gourmande un jour...gourmande toujours.
    Eh bien voilà Pénélope un commentaire qui me fait bien plaisir.
    A la prochaine et merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  7. Vous me donnez l'eau à la bouche avec ce gâteau qui a vraiment l'air magique, trois couches se superposent en une seule fois!!!!!! ça vaut la peine de l'essayer. Merci pour ce beau partage

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Géranium! il est excellent et a eu un vif succès; je l'ai également décliné aux carambars, il a beaucoup plu aussi.

    RépondreSupprimer
  9. Coucou les gourmandes, je suis de retour ce matin pour vous dire que j'ai essayé le gâteau, un pur délice, j'ai oublié de le prendre en photo pour partager cette réussite avec vous. Comme par magie trois belles couches se sont superposées, celle du milieu est bien crémeuse. Ma famille a adoré. j'essaierai les autres versions. Merciiiiiiiiiii

    RépondreSupprimer
  10. merci Géranium d'être venue donner ton avis et tant mieux si il a été apprécié ce gâteau.
    n'hésite pas à revenir après les autres essais;
    encore merci de ta visite et à bientôt j'espère.

    RépondreSupprimer
  11. Terrible gourmande de chocolat, peut on mettre davantage de chocolat car 45g me parait peu.
    Je sais que 60g de poudre cacao = 100g tablette et qu un gateau en général contient 200g
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas Anonyme, la réussite des trois couches repose sur le dosage des tous les ingrédients alors il n'y a qu'une solution : essayer; cela fait 15 g de cacao en plus; essaie et tu me diras si cela a fonctionné.
      merci de ta visite et à bientôt peut être.

      Supprimer
  12. Bonjour,

    J'ai fait deux fois ce gâteau, en suivant bien les consignes, et je me suis retrouvée avec un gâteau, qui à la coupe, a laissé s'échapper tout son intérieur complètement liquide! Avez vous une idée de la raison pour laquelle je suis arrivée à ce résultat, très frustrant!! Merci de votre aide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, non je ne vois pas trop le pourquoi du comment ; peut être le moule, était il à la bonne dimension? j'avoue sécher un peu

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!