28/05/2007

Madeleines de Liverdun




En Lorraine, deux clans s'affrontent : le clan de la madeleine de Commercy et le clan de la madeleine de Liverdun.
Les deux sont intimement persuadés que leur madeleine est la meilleure.

Étant née à coté de Liverdun, je ne vous cache pas ma préférence, tout simplement parce que je pense que les madeleines de Commercy sont moins fines, moins aérées, et ont un petit goût "industriel".

Il faut tout de même reconnaître que c'est grâce au roi Stanislas que ce petit gâteau est devenu célèbre.
Tout simplement parce qu'une soubrette nommée Madeleine a réalisé ce biscuit et que le bon rois lui a donné le nom de la jeune fille. Le pâtissier du château ayant rendu son tablier, la demoiselle a réalisé un dessert que lui avait appris sa grand-mère.

La madeleine ne date cependant pas de cette époque.
Elle fut parait-il fabriquée en l'honneur des pèlerins se rendant à St Jacques de Compostelle, d'où sa forme se rapprochant de celle de la coquille St Jacques.

Mais revenons à Liverdun.

Après la fabrication de madeleines, la biscuiterie Chenel s'est diversifiée, outre ces gâteaux bossus, elle s'est lancée dans la vente de confiseries en demi-gros. Quel rapport avec les madeleines me direz-vous?
J'y arrive.

Fermez les yeux et imaginez......heu...non, ouvrez les yeux, sinon vous ne pourrez pas me lire!!

Donc, imaginez une petite boutique, vieillotte, en face de la gare d'un petit village médiéval en Meurthe et Moselle.
Au fond de cette boutique, un comptoir en bois sur lequel arrivent tout la journée des grilles sur lesquelles refroidissent des madeleines. Dorées, croustillantes, moelleuses, elles laissent échapper l'odeur douce du citron...
Seules des étagères garnies de boite en carton ou en bois remplies de madeleines, meublent le magasin...
Et puis, il y a les bonbons, parce que grossiste, la maison Chenel était une vraie caverne d'Ali baba.
Des roudoudous, des malabars, des oursons en guimauves, des pavés du Nord, des fraises Tagada, des rouleaux de réglisse, des soucoupes de poudre acide...toutes les friandises de mon enfance, et probablement de la votre.

Adolescente, accompagnée de copines, nous enfourchions nos vélos et parcourions les 20 kilomètres qui nous séparaient de la fameuse caverne aux trésors pour aller acheter ces fameuses madeleines et ces délicieuses friandises.

Cela nous coûtait notre tirelire, car les petits biscuits n'étaient pas donnés.
Heureusement, elles étaient vendues "à la pièce".
La vendeuse nous les déposait dans un sachet de papier blanc, à l'effigie de "la grand-mère Chenel", ridée, souriante, qui, elle dégustait déjà la madeleine, et pour laquelle nous avions pédalé une bonne partie de l'après-midi.

Nous nous arrêtions à l'ancien lavoir de Gondreville où les pieds dans l'eau nous dégustions enfin les madeleines encore un peu tièdes, et surtout, bien méritées.
C'était difficile d'en laisser aux parents, mais heureusement, il nous restait les bonbons.

Aujourd'hui, elles sont toujours vendues à la pièce, elles ne sont plus tièdes, je n'y vais plus à vélo et elles sont à présent emballées individuellement dans un petit sachet plastique transparent.

Je n'y vais plus à vélo, car j'en trouve au supermarché du coin!! Tout fout le camp!!!

Et puis, en plus, je déchire la grand-mère ridée, au regard bienveillant car c'est elle qui trône sur le sachet plastique de MA madeleine, elle n'a plus le temps de la déguster.... 




La recette que je vous propose n'est pas celle de la famille Chenel qui la garde jalousement depuis 1922.
Si elle ne l'égale pas, je l'avoue, elle s'en rapproche dangereusement.

Remplir Son Chaudron :
Pour 68 madeleines environ :

450g de sucre glace - 450g de farine (45 ou 55) - 7 oeufs (350g) - 225g de beurre - 100g de lait entier - 50g de sucre inverti - 5g de levure chimique - huiles essentielles de citron (0.5g).



La Formule Magique : 
 
Tamiser ensemble la farine et la levure.

Verser dans un bol, sur le œufs : le sucre glace, le sucre inverti. Mélanger au fouet, ajouter le citron.
 
Incorporer ensuite la farine, puis le lait. Mélanger afin de rendre la pâte homogène.



Laisser reposer 1 heure.

Pendant ce temps, beurrer les moules au pinceau avec du beurre fondu, puis les saupoudrer de farine lorsque le beurre est refroidi.

Après l'heure de repos, préchauffer le four à 240°.



Faire fondre le beurre, et l'incorporer encore chaud à la préparation.

Remplir chaque alvéole sans déborder et enfourner pour 3 minutes.
Au bout des 3 minutes, baisser le four à 200° et terminer la cuisson pour 3 minutes encore.

A la sortie du four, déposer sur une grille, laisser refroidir.



Si vous avez le courage, enfourcher votre vélo, et aller déguster les madeleines au lavoir de Gondreville.....si..si... il existe encore!!!


Secrets de Sorcières : 
 
Comme j'utilise des moules en silicone, je ne les farine pas, les beurre seulement.
Non pas pour ne pas que la pâte colle, mais pour lui ajouter un peu de croustillant sur le fond.

J'ai essayé pour changer à la bergamote, c'est délicieux, et encore un peu plus.......Lorrain.



 

37 commentaires:

  1. merci de parler des madeleines de Liverdun que je trouves trop méconnues.
    vos photos sont très belles, donnent envie d'essayer la recette.
    bravo votre blog est très dynamique, probablement à votre image.

    RépondreSupprimer
  2. ta nièce juju2/6/07 11:59

    Belle histoire entre les 2 clans !
    j'avais déjà essayé de faire les madeleines, mais elles n'étaient pas assez gonflés, elles étaient un peu plates..
    Bisous !

    RépondreSupprimer
  3. j'aime bien l'anecdote qui accompagne la recette, et les autres histoires aussi.
    ce n'est pas un blog où l'on s'ennuie.

    RépondreSupprimer
  4. sucretsel7/6/07 07:16

    jolie petite histoire, jolie petite recette!!!

    RépondreSupprimer
  5. pititemaud28/8/08 22:16

    je suis moi-même de Liverdun, merci d'en vanter les madeleines qui sont excellentes (et je vous rejoint...ce qui illustre bien votre histoire : celles de commercy ne sont pas aussi légères et délicates;-)) Je vais essayer cette recette au plus vite et je crois que je reviendrais régulièrement sur ce blog (que j'ai déjà mis parmis mes favoris), il est vraiment agréable et interessant!
    merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  6. Les madeleines de Liverdun restent nos préférées, j'ai essaye beaucoup de recettes de madeleines, la votre est la meilleure, je les ai faites ce matin, le résultat est parfait, et j'ai eu le plaisir de les avoir avec la petite bosse, extra au goût, quel régal.

    RépondreSupprimer
  7. merci de me donner votre avis après essais de la recette.

    c'est vrai que j'ai essayé différentes recettes et celle-ci s'en rapproche le plus.

    Pas facile puisque la recette est secretement gardée.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour, mon père est de Commercy, je suis née et j'ai grandi à Toul avant de sillonner la France pour des raisons professionnelles. La madeleine de Liverdun reste et demeure pour moi "le must". C'est d'ailleurs grâce à son nom que je suis arrivée sur votre blog. Merci pour votre recette et la petite histoire. Je vais dès ce soir l'essayer.

    RépondreSupprimer
  9. J'espère que la recette vous plaira; revenez me donner votre avis.
    Merci de votre visite.

    RépondreSupprimer
  10. ah les madeleines de Liverdun !!! j'ai vécu la même chose petite : le sachet blanc, les madeleines tiède, les bonbons... que de souvenirs !
    merci de nous les rappeler.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,
    Un grand merci pour votre blog qui met la Lorraine à l'honneur. Concernant la recette des madeleines de Liverdun j'ai une question de détail: à quel moment incorpore-t-on le lait et les sucres ?

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour Lalie et merci pour ton commentaire.
    Effectivement une erreur de couleur de police ne permettait pas de voir l'intégralité de la recette.
    C'est rectifié à présent.

    tiens moi au courant de ton avis sur la recette.

    bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  13. Merci Applemini !!
    La recette est sensationnelle !!! Elle se rapproche presque à l'identique de l'originale. J'en ai déjà fais 2 fois, mes enfants en raffolent !
    Encore un grand merci !

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Lalie,
    merci d'être revenue me donner tes impression. Tant mieux si cette recette vous plait beaucoup. Pas facile de se rapprocher de la "vraie"; à bientôt.

    Véro.

    RépondreSupprimer
  15. Merci merci pour cette recette bien de chez nous!..
    Mes madeleines preferees devant l eternel lol

    RépondreSupprimer
  16. moi aussi Anonyme elles ce sont mes préférées; rien à voir avec celles de Commercy; merci pour ta visite.

    RépondreSupprimer
  17. Je viens d'essayer, vraiment excellente recette ! merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Anonyme! je confirme, elle est très bien cette recette; d'ailleurs cela fait longtemps que je n'en n'ai pas fait; je m'y mettrai peut être ce week-end.

      Supprimer
    2. Où trouver du sucre inverti où par quoi le remplacer? (du miel) ?

      Supprimer
    3. du miel, oui mais ce ne sera pas tout à fait la même chose. Le sucre inverti se trouve dans les magasins spécialisés, La Maison de la Boulangerie à Nancy, G de Tout à Paris....et sur le net, il suffit de faire une recherche.

      Supprimer
  18. Faut-il mettre de l'huile essentielle de citron ou de l'arôme de citron ?
    Sur nancy où puis-je en trouver ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour anonyme, non j'ai bien dit des huiles essentielles, elles sont plus parfumées et surtout plus naturelles; on en trouve dans les pharmarcies maintenant, et peut être même à la Maison de la Boulangerie rue des 4 Églises; bonne journée et surtout si tu essayes la recette n'hésite pas à revenir dire ce que tu en penses.

      Supprimer
  19. Recette essayé ce soir! 45 magnifiques madeleines et 45 superbes bosses!! Merci beaucoup pour cette recette!! Un vrai régal pour les yeux et pour la bouche...

    RépondreSupprimer
  20. Coucou Christelle.
    Merci pour le feedbak. Tant mieux si la recette t’as convaincue.
    54200 c’est Toul, nous sommes voisines.lol

    RépondreSupprimer
  21. Bonsoir,
    Je voudrais tenter cette recette (qui me rappellera ma jeunesse... En Alsace, pas évident de trouver ces madeleines ;) )
    Mais comment transformer 0,5g d'huile essentielle de citron en nombre de goutte?
    Je viens juste d'acheter l'huile et le sucre inverti...
    Merci de vos conseils.
    Laurent

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir,
    Combien de goutte d'huile essentielle pour 0,5g ?
    Merci
    Laurent

    RépondreSupprimer
  23. bonjour Laurent,
    le problème est que tout dépend de la marque d'huiles essentielles utilisée. Je ne peux pas répondre exactement à votre question.
    Le mieux est de mettre 2, 3 gouttes de mélanger, de goûter et de rectifier si nécessaire;
    merci de votre visite et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    En ces fêtes, je viens d'en faire trois fois de suite, tellement je les trouve bonnes.
    Merci beaucoup pour cette recette qui est un peu ma madeleine de Proust puisqu'elles font remonter les souvenirs d'enfance.

    RépondreSupprimer
  25. Pour information, 0,5g d'huile essentielle représente pour moi 15 gouttes de mon flacon. Et elles sont excellentes 😋😋😋
    J'ai quand même un petit souci 😒 mes madeleines restent collantes... Elles ne sont pas sèches à l'extérieur comme les vraies. Auriez-vous un conseil ?
    Joyeuses fêtes
    Laurent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurent, je suis contente qu'elles te plaisent. Je pense ou prolonger la cuisson ou augmenter un peu la température du four. Merci pour ces précisions, je compterai les gouttes la prochaine fois, tout le monde n'a pas une balance.

      Supprimer
  26. La recette fonctionne-t-elle sans levure ? Il n'y a pas de levure dans les ingrédients de la recette de ma grand-mère que j'essaie désespérément de reproduire (elle était voisine de Liverdun...; elle les cuisait dans une cuisinière à charbon ; peut-être battait-elle les oeufs en neige pour remplacer cette absence de levure ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne pense pas étant donné que la levure a la propriété de faire gonfler les gâteaux et les blancs de les rendre legers. Après vous pouvez tenter. N'hésitez pas à revenir m’en parler si ça fonctionne.

      Supprimer
    2. J'ai réessayé ma recette habituelle (proportions du quatre-quart) sans levure effectivement ; pour 3 oeufs, j'ai battu 2 blancs en neige, le troisième oeuf directement dans le mélange beurre+sucre+farine. Résultat très satisfaisant ; pour vraiment comparer, j'aurais dû faire la moitié de pâte avec levure, et l'autre sans. La bosse est peut-être un peu moins grosse qu'avec levure ? Mais les madeleines sont tout aussi diaboliques.
      Alors si quelqu'un essaie la recette de Chaudron Magique sans levure et que ça marche, ça serait super de le partager. (J'essaierai sans doute, mais pour le moment il faut un peu modérer la gourmandise)

      Supprimer
  27. Charlotte19/7/16 14:21

    Est ce que je peux remplacer le sucre inverti par du sirop de glucose ?

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Charlotte, oui c'est possible.

    RépondreSupprimer
  29. avez vous une moue bonne recette de gaufre pour la ginette ??
    merci bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, toutes les recettes sont classées, vous trouverez les index en haut de la page; je vous conseille de consulter "formules sucrées et boissons" il y a effectivement des recettes de gaufres dans Le Chaudron Magique.

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!