31/10/2010

Confiture de coing au vinaigre balsamique.

Je n'y crois pas; on entend déjà parler de Noël alors que les vacances de la Toussaint viennent à peine de commencer.
La semaine dernière en cadeau avec mon programme télé j'ai eu la chance d'avoir en bonus un catalogue de jouets. Du coup, les enfants vont pouvoir commencer à cocher, à faire des plans sur la comète, commencer leur liste pour le Père Noël. Deux mois avant ça laisse un petit bout de temps pour y réfléchir.
Tous les moyens sont bons à la grande distribution  pour vendre.

Ceci dit, dans votre cuisine, vous pouvez déjà penser aux menus de vos réveillons.
Il y a des recettes qui se préparent à l'avance.


Pour les puristes du pain d'épices je vous rappelle qu'il est grand temps de préparer la "pâte mère". Celle qui patiente  deux mois (même plus mais là, il est trop tard) dans votre cuisine en attendant d'être transformée en St Nicolas, bonshommes, maisons ou plus simplement servie avec du foie gras.


D'ailleurs à propos de foie gras, j'ai pour vous une petite confiture qui ne demande qu'à s'acoquiner avec. La confiture de coings au vinaigre balsamique.



 La recette ne vient pas de moi, elle est tirée du livre "Les Confitures de Véronique" paru aux Éditions  Anagramme.
En revanche l'idée de les marier tous les deux, oui.

J'ai profité de cette recette pour inaugurer le flacon de poivre offert par eDélices.com. Un poivre rouge du Cambodge.
Très parfumé, il s'associe vraiment bien avec cette confiture.


Je remercie mes amies qui m'ont gentiment offert des coings. Cette année elles se sont toutes donné le mot. Grâce à elle, ma réputation de cuisinière perdure : j'ai eu beaucoup de coings, beaucoup de boulot. Mais ne vous inquiétez pas, je pense à vous et vous ai gardé un échantillon de mes préparations. 

Merci à Moune, Véro et Édith. J'espère que vous aimez les coings, les filles!!!




Remplir son Chaudron :

1.6 k g de coings - 800 g de sucre - 10 cl de vinaigre balsamique - 3 grains de poivre concassés (poivre rouge du Cambodge). 

 La Formule Magique :

Éplucher les coings, les couper en deux, ôter les cœurs et les pépins, les détailler en morceaux.
Dans la bassine à confiture, verser les morceaux de fruits, le vinaigre, le sucre et les grains de  poivre.



Laisser mijoter trente minutes à feu doux en remuant régulièrement. Éviter de dépasser les trente minutes; le vinaigre perdrait son goût acidulé et si  particulier qu'il donne à cette préparation.
Verser la confiture dans les pots stérilisés et sceller aussitôt.

Si comme moi,  vous préférez une confiture sans morceaux, mixer avant de mettre en pots.


Secrets de Sorcière :

Vous pouvez la déguster aussi si vous tentés sur une tartine au petit déjeuner, le Chaudron Magique décline toute responsabilité de vos choix gastronomiques ;)
Mais avec du foie gras, j'ai essayé, ce n'est que du bonheur.





Langue de Vipère :
 le poivre rouge : joliment présenté dans son flacon fin, on n'a pas envie de l'utiliser. On voudrait le laisser posé négligemment sur une étagère. 
  Très parfumé il en faut peu pour poivrer les mets.
Malgré qu'ils soient rouges, une fois moulu on découvre que l'intérieur est blanc. Ce qui ne change absolument rien, juste un petit détail. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.