05/02/2009

Bugnes, beignets, merveilles, oreillettes...


L'année dernière au moment de Carnaval, je vous ai fait découvrir les beignets du boulanger.
Cette année, voici des beignets plus classiques. Leur nom change suivant les régions, les familles. Chez  moi, on les nomme "beignet de maman".
Parce que c'est tout simplement une recette que je tiens de ma maman et malgré tous mes essais, c'est celle qui remporte le plus de suffrage. 
Si vous les aimer secs, il faut étendre la pâte finement; pour des beignets moelleux, la pâte sera plus épaisse.

 
Remplir son Chaudron :
 Les dosages se font avec une cuillère à soupe.
 
4 oeufs - 4 cuillères de rhum (ou tout autre arôme) - 4 cuill de sucre - 1 paquet 1/2 de levure chimique - 1 cuillères d'huile - 4 cuillères de crème (ou de lait)  - farine (en quantité suffisante)* 600 g environ.

 La Formule Magique : 

Dans la cuve du robot mettre les ingrédients humides. Bien mélanger.
Ajouter la levure en pétrissant avec le crochet et ajouter petit à petit la farine.
Lorsque la pâte ne colle plus, l'étaler au rouleau à pâtisserie, plus ou moins finement, suivant vos goûts.
Découper les formes à l'aide d'une roulette à pâtisserie ou d'un couteau.
C'est à ce moment là, que vous pouvez ou non faire une fente au milieu des beignets. Malgré tous mes essais, je ne vois pas vraiment de différence entre les beignets fendus ou non.
Cuire à la friteuse. Égoutter les beignets sur du papier absorbant.
Lorsqu'ils sont froids, les saupoudrer de sucre glace tamisé.


 Secrets de Sorcière : 

A la place du sucre glace il est possible de les saupoudrer aussi d'un mélange de sucre vanillé et de cannelle.

* pour des beignets légers, il est conseillé de mettre le moins de farine possible.

6 commentaires:

  1. Miammm les beignets ou "cul renversé" là où je suis née, amis en patopis bien sur...impossible pour moi (lol).
    Mais avec le coup du sort de l'an passé, j'ai peur...oui, peur !
    J'ai fait la recette de mon amie qui les faisait si bien et si bon, et ce jour là....elle est partie en faire chez les anges....! Que dire...mais depuis je n'ai plus envie d'en faire !
    Il y a de droles de coïncidences qui perturbent longtemps.
    Bises et reposes toi bien.

    RépondreSupprimer
  2. oui bien sûr cela plein de non différents, mais le plaisir est toujours le même
    chez nous se sont des bugnes ou des oreillettes, toujours pour mardi gras

    mais attention les gourmands connaissent cette datent

    bizzzz
    jupi

    RépondreSupprimer
  3. Encore un régal!! Je n'avais pas de sucre glace, j'ai saupoudré de sucre en poudre! Mais le résultat a eu un grand succès!
    Aujourd'hui je me mets aux beignets du boulanger!! A voir s'ils plaisent autant...mais je n'ai aucun doute!
    Merkiiiiiiiiiii!!!!

    RépondreSupprimer
  4. coucou Wanda,
    contente de te lire et que cette recette t'a emballée.
    je vais peut être faire des beignets de boulanger aussi, hé, c'est mardi-gras aujourd'hui! bisous.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour ! je découvre les Merveilles parisiennes, en cherchant si la recette du Vexin et du Mantois : nos bonnes Crottes d'Ane sont toujours connues; on les a aussi un peu oubliées en Picardie ! suivez le lien si vous voulez, hi-han et bon appétit !

    RépondreSupprimer
  6. j'ai déjà entendue parler des crottes d'Ane, je ne sais plus où....je vais de ce pas me renseigner d'avantage;
    merci de ta visite Sitelle et de ton commentaire.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique, n'hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques. Cette partie du grimoire vous est réservée.