16/12/2008

Temperage du chocolat.


Le temperage du chocolat est une manipulation qui permet d'obtenir un chocolat craquant, brillant mais aussi de faire des moulages, des décors et de véritables chocolats fourrés.
J'ai déjà évoqué cette méthode à maintes reprises sur ce blog mais n'ai jamais réellement consacré un article.
Pour tempérer ou tabler, il faut avant tout un thermomètre, car contrairement au travail du sucre qui permet parfois de s'en passer, il faut être très très précis.
Ensuite il faut savoir que les différents chocolats (noir, blanc, lait) ne se travaillent pas à la même température. Vous trouverez à la fin de ce billet un tableau récapitulatif des températures.*
Et pour finir, prendre du chocolat de couverture. Il est de meilleur qualité. Plus facile à travailler vous vous y retrouverez en plus gustativement. Même au niveau prix, il suffit de comparer le prix au kilo.
Ce type de chocolat se trouve dans les magasins spécialisés pour les professionnels et sur le net.
Il ne faut surtout pas confondre avec le chocolat "à pâtisser" que nous vend la grande distribution.
Enfin, pour finir, si vous n'avez jamais tenté l'expérience, vous pouvez vous exercer avec un chocolat "bas de gamme". Cela permet de ne pas gâcher et surtout de bien maîtriser l'opération avant de se lancer dans la confiserie chocolatée.
La seule idée à retenir c'est qu'il faut que le chocolat monte en température, puis redescende et à nouveau remonte pour rester à une température qu'il faut maintenir pour le travailler.
Aller, on s'y met?
Pour commencer, je dois avouer qu'un petit ustensile me rend bien des service et pourtant il ne parait pas indispensable comme ça : c'est le chocolatier electrique.

Mais si vous n'en n'avez pas, vous pouvez sans problème travailler avec un bain marie.
Il faut surtout veiller à ce qu'aucune éclaboussure viennent gâcher le chocolat qui est en train de fondre ou d'attendre.
Donc, dans un saladier mettre les pistoles de chocolat choisi.
Mettre le saladier au bain-marie.
Lorsque la température recommandée* est atteinte, enlever le saladier du bain-marie.
Mettre des pistoles non fondues dans le chocolat et remettre le saladier dans un bain-marie d'eau froide cette fois-ci*. Cela permettra à la courbe de redescendre plus rapidement.
Lorsque la température est redescendue, remettre le saladier au bain-marie chaud et faire remonter.
C'est à ce stade que le chocolat peut être travaillé et la température toujours maintenue.
Voici un lien que je vous recommande et que je vous ai déjà donné mais il est parfait pour bien comprendre car des photos valent parfois mieux que des mots : Le tablage par Bertrand Simon.
Une fois que cette technique est maitrisée, tout vous est permis : décors, enrobage, moulage
Vos réalisations terminées il ne faut surtout pas conserver le chocolat à l'humidité, bannir donc le réfrigérateur.
La température idéale de conservation est entre 12 et 18°.
* Tableau des courbes des températures pour le travail du chocolat :
Couverture noire : fondre entre 45° et 52°
Redescendre à 27°.
Remonter et utiliser à 30°/31°.
Couverture lait : fondre entre 45° et 50°.
redescendre à 27°.
remonter et utiliser à 29°.
Couverture ivoire : fondre entre 45° et 50°.
redescendre à 26°.
remonter et utiliser à 27°/28°.
Cette courbe de température est celle de Lenôtre.

11 commentaires:

  1. C'est sympa de rappeler les températures du chocolat ou des chocolats. C'est du rapide chez toi...a voté !....merci c'est gentil.
    Moi aussi j'ai mon chaudron a chocolat...avec mes points "Agrigel", un beau paquets de points(les achats d'une année), plus une participation assez "carabinée"....! Surtout que quinze jours après chez "Gifi" ou Vima", l'appareil était à moins de quinze euros....Merci Agrigel, pour ce cadeau hors de prix...qui m'a valu tous mes points de l'année et une paticipation de 15 Euros !
    Comme quoi, faut pas croire au Pére Noël !
    Bisous,@ plus !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette petite leçon chocolatée, très utile en vue des fêtes!

    RépondreSupprimer
  3. merci pour le com. donc on va continuer à partager....
    bonnes fêtes!

    RépondreSupprimer
  4. bcp trp fastidieux pour moi!
    tu touches à tout : confiserie, chocolats, pâtisserie. Bravo.

    RépondreSupprimer
  5. kikou .. je ss tombe sur vous en cherchant comment rempage des chocolats .. comme vous j'ai le meme machine le minuscule choclatier !! vous laissez les chocolats et vous mettez pussance 2 avec thermo vous baissez puissance 1 ?? comment vous avez fait ac le chocolatier .. j'ai galere .. mes chocolats sont terribles mais mangeables .. jaiermerai decorer pr le repas noel je m'entraine un peu pr pourvoir y arriver merci de me repondre d'avance ... cordialamenet

    mon mail kitty_vuitton@hotmail.Fr

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour j'aimerais savoir quel chocolatier électrique vous utilisez ? Comment est-ce que cela marche ?
    Merci d'avance et félicitations pour ce que vous faites.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour,
    merci de votre passage sur mon blog.
    L'appareil utilisé est celui que l'on trouve partout; Certains magasins de type "Giffi" en vendent aussi :

    http://www.amazon.fr/gp/product/B000TIWPKQ/ref=pd_lpo_k2_dp_sr_2?pf_rd_p=471061593&pf_rd_s=lpo-top-stripe&pf_rd_t=201&pf_rd_i=B000RVYINC&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_r=1591YJBAF0D8BZBBDJQE

    bonne journée et à bientôt j'espère.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour votre réponse et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  9. Hello ! j’ai découvert votre blog en fouillant lire sur url de votre domaine sans extension Google et vraiment merci les informations sont
    très intéressantes.

    RépondreSupprimer
  10. mais de rien, merci! bonne journée et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  11. Merci FB!
    je viens de voir paaser ton message et il me donne envie d'essayer. Et bravo en même temps pour ton travail.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!