28/11/2011

Cookies au gruyère aux pétales de tomates séchées.

Voilà une recette rapide et efficace pour servir de petits grignotages à l'occasion de l'apéritif  : des cookies salés.
Bon, de cookies, ils n'ont que le nom, la texture ressemblerait presque à de la pâte à choux.
Ils sont un peu secs à mon goût, mais visiblement je cherche toujours les défauts car de l'avis général ils ont été appréciés.

Remplir son Chaudron :

120 g de farine - 50 g de gruyère râpé - 20 g flocons d'avoine et de céréales pour pain (mélange fait par mes soins) - 3 g de bicarbonate de soude - 5 g de levure alsacienne - 1 oeuf - 50 g de pétales de tomates séchées - 40 g de beurre salé mou - sel (pour moi du sel aromatisé)  - poivre - origan.

 
La Formule Magique : 


Préchauffer le four  à 200°.

Dans un saladier mélanger la farine, les flocons d'avoine, la levure, le sel, le poivre et l'origan.
Ajouter le beurre et l'oeuf.
Mélanger avec le bout des doigts comme pour une pâte sablée.
Ajoute ensuite les pétales de tomates séchées, mélanger à la cuillère.

Déposer de petits tas sur la plaque allant au four, garnie de papier sulfurisé.

Cuire 10 minutes.
Laisser refroidir sur une grille.

Secrets de Sorcière :


Pour cette recette j'ai utilisé le sel aromatisé au basilic et tomates séchées offert par Histoire de Goût.

5 commentaires:

  1. Une bonne idée, c'est au moins plus naturel que toutes les cochonneries dont se gavent les petits et les grands à mon grand désespoir (je n'aime pas du tout les biscuits apéros du commerce, trop salés, trop gras...et franchement, je n'y trouve aucun intérêt, sauf que Monsieur se goinfre des ces trucs et cela me laisse toujours une drôle d'impression : ces deux là qui sont si difficile à contenter !

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. voici une belle idée d'apéritif pour ces fêtes de fin d'année je retiens ta recette
    bonne soirée
    hervé

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Hervé,
    franchement c'est sympa, mais je prèfére de loin les muffins au potimarron moins secs; après on peut ajouter un peu plus de matière grasse pour les rendre plus moelleux et les agrémenter de saumon fumé...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Excellente idée de recette. Mais vous devriez modifier un ingrédient de votre recette : Le fromage. Parce que ce n'est certainement pas du gruyère râpé que vous utilisez, (qui est plus fort en gout et plus couteux), mais de l’emmenthal râpé ! (Regardez ce qui est écrit sur l’emballage...).

    Tous les deux sont des fromages qui portent les noms de régions suisses, dont ils sont originaires. En France on les confond et on dit que le " gruyère " à des trous, ce qui est parfaitement faux, c’est l’emmenthal qui en a. Si le gruyère en avait ne serait-ce qu’un seul, il serait déclassé. En dehors de la Suisse il n’y a pas de fromage dit " gruyère " et " emmenthal " qui soient valables culinairement, toutes les AOC en dehors de la Suisse ont été refusées. En France on les fabrique en trois mois de façons industrielles, alors qu’en Suisse il faut compter au moins 12 mois.

    Que penseriez-vous d’un camembert qui serait fabriqué hors de la France ? Moi je n’achète que ceux qui sont fabriqués en France avec du lait cru.

    Cordialement, bien sûre.
    Pascalus

    RépondreSupprimer
  5. Autant pour moi Pascalus, vous avez entièrement raison.
    Nous, les Français, faisons souvent l'amalgame.
    Mais je ne vais pas changer le nom du fromage dans l'article, sinon votre message n'aurait plus de sens. En tous les cas, merci de votre franchise et de votre visite. Je ferai attention à partir de maintenant.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.