28/07/2007

Donut's.


4 ans, ils regardaient Bambi.
A 8 ans, ils regardaient les Pokemons.
A 13 ans, ils regardent les Simpsons.


Et que demandent des ados qui regardent ce dessin animé?......des donuts!! Ces fameux beignets américains. Enfin, quand je dis fameux, c'est bien entendu dans le sens, "connu", parce que je n'en n'ai jamais goûté. Tout simplement parce qu'à chaque fois que j'en ai croisé, ils baignaient dans une huile un peu noircie, dans une baraque de fête foraine.
la gentille maman a cherché une recette et évidemment, comme à chaque fois, il existe tout une gamme de recettes : avec ou sans cannelle, avec levure de boulanger, avec levure chimique, sans sucre vanillé etc...etc....
Pour un premier essais, j'ai élu une recette simple et rapide
Cependant, je l'avoue ne pas l'avoir trop appréciée. Les enfants, eux, ont adoré, oui oui, a-do-ré!!
J'ai trouve ces beignets lourds et étouffants.
Mais je ne reste pas sur cet essais, je recommencerai, et je suis sûre que je trouverai LA recette que j'aime.
Voici donc la préparation à base de levure chimique. Rapide et simple, elle permet de préparer un goûter rapidement.
 

Remplir Son Chaudron :

250g de farine - 1/2 sachet de levure chimique - 2g de sel - 2 oeufs - 70g de sucre - 16 g de sucre vanillé (2 paquets) - 1/2 cuill. à soupe de beurre fondu - 7.5 cl de lait.


La Formule Magique :
 
Dans un bol, mélanger ensemble la levure, la farine et le sel. Dans un autre bol, mélanger ensemble le beurre et le lait. Dans un troisième récipient, battre les oeufs avec le sucre et le sucre vanillé.
Dans le robot, battre la farine avec le mélange oeufs-sucres, ajoute le lait et le beurre. Battre pour que le mélanger devienne homogène.

La préparation peut se faire à la main ou au batteur électrique. Faire reposer la pâte deux heures au froid. 

Après ce repos, l'étaler sur un centimètre
et découper des ronds troués au
centre.(un moule à savarin est parfait pour cela).
Recommencer l'opération tant
qu'il y a de la pâte.
Si vous ne disposez pas de moule à savarin, un verre et un bouchon de bouteille feront l'affaire. 
 
Faire frire les donuts à la friteuse, les égoutter sur du papier absorbants et attendre qu'ils soient froids pour les saupoudrer de sucre glace tamisé.

 

Outre le sucre glace, ils accueillent volontiers du glaçage, du chocolat fondu. 

Secrets de Sorcière : 

 Faire un café léger, y ajouter de la cannelle et du sucre de canne. Couvrir de crème fouettée ou de lait concentré non sucré et déguster les donuts. Conseils de François, amateur de nourriture trans-atlantique et de Marmit.

 

27/07/2007

Tomates séchées.


Tomates séchées, conservées à l'huile d'olive


Tomates séchées, conservées à l'huile d'olive

Les Français ont une manie : commenter le temps qu'il fait. Je suis française, j'ai une manie (entre autres), je parle du temps.
En Lorraine c'est un été particulier qui s'est annoncé après un printemps caniculaire. Du froid, du vent, de la pluie, du brouillard, de la grêle, on a tout eu depuis le début du mois de juillet. Tout, sauf du soleil, ou si peu.
Alors pour trouver de la chaleur, il y a plusieurs solutions.
Partir loin (mon banquier veut pas), lire en soupirant les cartes postales des amis qui vont revenir dorés comme mon pain, feuilleter le magazine Géo (les photos y sont particulièrement réussies) ou cuisiner du soleil.
Cuisiner du soleil pour moi, c'est préparer des tomates séchées. Rien qu'à l'évocation des ingrédients, j'enfile mon maillot de bain (si, si je rentre dedans) et me voilà transportée au bord de la Méditerranée : basilic, tomates, huile d'olive, origan, romarin, thym.......

Allez, venez, je vous emmène avec moi

Remplir son Chaudron :

des tomates bien fermes (variété Roma si possible) - huile d'olive - romarin - ail - basilic - sel .


La Formule Magique :

Laver et sécher les tomates, les monder*.

Les couper en 4 et enlever les pépins et le gel.

Les déposer sur la plaque du four garnie de papier sulfurisé.

Saupoudrer d'ail haché, de romarin, de basilic et d'un filet d'huile d'olive.

Saler, poivrer.

Enfourner à 85°.

De temps en temps, les retourner.
Remettre éventuellement de l'huile d'olive dessus, au pinceau afin qu'elles ne soient pas trop sèches.

Lorsqu'elles sont à point, sèches, mais encore un peu moelleuses, arrêter le four.

Les mettre dans une verrine et les couvrir d'huile d'olive. Fermer.

Tomates séchées, conservées à l'huile d'olive

Secrets de Sorcière :

C'est sur le site de Bertrand Simon que j'ai  trouvé cette recette et il était indiqué deux heures trente de cuisson.
Cela a pris plus de temps chez moi, tout dépend de la quantité de tomates mise sur la plaque. Plus il y a de tomates, plus il y a d'humidité, les faire déssècher prendra plus de temps.
Je déconseille donc d'en faire sur deux plaques; il vaut mieux s'y reprendre en plusieurs fois.

Protégées par l'huile d'olive, les pétales se conserveront bien plusieurs jours.

Si vous voulez faire des réserves et les garder plusieurs mois, vous pouvez les préparer comme il est indiqué dans ce billet .

Une fois le bocal terminé, conserver l'huile d'olive, elle parfumera agréablement les salades estivales.


Grimoire de la sorcellerie :

* monder : enlever la peau d'un légume, d'un fruit.
Pour les tomates, les plonger quelques secondes dans de l'eau un peu chaude, les mettre ensuite dans une passoire et les passer sous l'eau froide et les éplucher







21/07/2007

Vin à la framboise







La cueillette des framboises dans mon jardin a été fructueuse.
Du coup, j'ai pu faire des essais, et aujourd'hui 21 juillet, on peut enfin gouter le vin à la framboise qui attend dans ma cave depuis un mois.


Ce n'est pas compliqué à faire, du vin, du sucre, des framboises et du temps. Du temps parce que la recette préconise un mois de macération.


Verdict tout de suite, à l’horloge de mon ordinateur il est 19h25, juste l'heure d'un petit apéritif....
alors?......excellent!!
Pas trop sucré, pas trop costaud, il a un bon petit goût de framboises, bah, ça tombe bien, c'était le but.



Remplir Son Chaudron :

200g de framboises - 120g de sucre - 12,5cl d'alcool à 90° - 50cl de vin rouge.

La Formule Magique :

Mettre le tout dans une bouteille.
Laisser macérer pendant un mois.

Au bout d'un mois, filtrer et remettre dans une bouteille bien propre.





Secrets de Sorcière :

La recette initiale préconisait de mettre de l'eau de vie de framboise à la place de l'alcool, comme je n'en n'avais pas, j'ai un peu bidouillé la recette, je ne le regrette pas.

Brioche en Map.

Seuls les imbéciles de changent pas d'avis. J'ai changé d'avis, je ne suis pas une imbécile. J'essplique :

J'ai décidé de ne jamais investir dans une machine à pain (Map, MAP, map).
Pourquoi? me demandez-vous?
Parce que : j'aime beaucoup travailler les pâtes avec mes mains, je n'aime pas la forme des préparations sortant des map, et ce type d'engin prend de la place. Vous répondrai-je.


Et puis, en ouvrant ma boites aux lettres mercredi, je suis tombée sur une publicité de chez Lidl où figurait une machine à pain à 35 euros.

35 euros!!! Je n'ai pas pu résister, et , pour être franche, j'ai d'abord acheter le prix. Je ne risquais pas grand chose! Si, 35 euros me répondrez vous.

J'ai pensé que pour cette somme, si je ne l'utiliserais pas pour cuire, au moins, elle me servirait d'étuve pour toutes les pâtes levées que je prépare.

Je suis donc allée chercher cette machine à pain. Elle trône à présent sur mon plan de travail, rutilante, et ne demande qu'à faire ses preuves. Et elle a plutôt intérêt à me satisfaire, car, elle prend quand même pas mal de place.

Donc, après avoir survolé le mode d'emplois (je hais lire les modes d'emplois, tiens.....je vais l'ajouter à mes "j'aime-j'aime pas), auquel je n'ai pas voulu comprendre grand-chose, je me suis rendu sur le net afin de pouvoir apprivoiser la bête.

Quoi de mieux que l'expérience des autres pour se forger la sienne?

Et en plein été, je vais Au Coin du Feu. Et là, je suis tombée sur une recette de brioche qui m'a plutôt alléchée : dorée, brillante, moelleuse, enooorme...elle avait tout pour plaire.

Voici donc en presque direct l'inauguration de ma MAP.
Première expérience réussie,
Bienvenue dans ma cuisine à Bifinett kh1171.



Voici donc la Brioche de Kinou, donnée par Bijou.

Remplir Son Chaudron :

220 ml d'eau ou de lait (moi je mets lait) 1 cc sel (dans le liquide) 2 sachets sucre vanillé ou de l'eau de fleur d'oranger 4 jaunes d'oeufs (dans le liquide) ou 2 oeufs entiers (c'est aussi bien) 4 ou 5 cs de sucre (selon gout) 550 gr de farine (T55) 100gr beurre coupé en petits morceaux (mettre sur la farine) 1 sachet de levure sèche  ou 20 gr levure fraiche) .
 
La Formule Magique :  
 
Mettre tout dans l'ordre dans la map programme pâte pizza (1 h 10) .
La sortir, façonner en tresse ou en brioche ou briochettes ou autre...






Laisser lever 45mn puis préchauffer le four à 200°.  
Dorer au jaune d'oeuf détendu avec un peu d'eau, saupoudrer de sucre en grain ou de pépites de chocolat.
Enfourner 15 minutes.

Secrets de Sorcières : 

La pâte peut se préparer la veille.
Après avoir été mélangée, la sortir de la cuve, la mettre dans un saladier couvert d'un torchon et la laisser attendre jusqu'au lendemain matin au réfrigérateur.
Le matin, la façonner, faire lever à nouveau et la cuire.

Une heure avant le petit déjeuner, sans compter le temps de refroidissement, on peut se préparer une délicieuse brioche "du dimanche matin" par exemple.


13/07/2007

Méli-mélo de légumes frais



Cueillis à 17 heures, dégustés à 20 heures.
Voilà le plaisir d'entretenir un potager.
Tous les légumes de cette recette proviennent de mon jardin.





Ah non, je mens, les pommes de terre, elles viennent du supermarché.

J'ai abandonné depuis longtemps la culture de ces tubercules tout simplement parce que je récoltais plus de doryphores que de légumes.

J'ai fait une entorse à mon serment cette année parce que Wanda et Stéphane m'ont gentiment donné une quinzaine de pommes de terre "noires", "la truffe du pauvre", qui font de délicieuses salades et accompagnent agréablement le saumon fumé

Et puis l'oignon aussi vient du supermarché, parce que je ne vois pas l'intérêt de planter un oignon pour récolter...un oignon.

En plus, au niveau de la saveur, je ne vois pas vraiment la différence
Autre choses aussi, la taille des haricots pourra en choquer quelques uns, ceux qui préfèrent les fins, les extra fins.

C'est vrai qu'ils sont un peu gros; mais franchement, le temps pluvieux de ces derniers jours ne m'incitait pas à jardiner. Et comme pour moi jardiner doit rester un plaisir et non une contrainte, j'ai attendu une éclaircie miraculeuse pour aller cueillir les légumes au potager.



Remplir Son Chaudron : 


1 grosse courgette - 1 oignon - persil - thym - 4 pommes de terres - quelques carottes - quelques haricots "beurre" - quelques haricots verts - bouillon de légume - huile d'olive (ou votre matière grasse habituelle) - sel - poivre.
 
La Formule Magique :

Laver, éplucher et découper en tronçons tout les légumes.
Faire chauffer de l'huile d'olive dans une sauteuse et faire dorer les oignons.

Ajouter les morceaux de courgettes. Les faire dorer également.

Ajouter ensuite les carottes, puis les haricots et terminer par les pommes de terre.












Mouiller avec le bouillon de légumes et saupoudrer de thym et de persil.

Laisser mijoter, les légumes doivent rester croquants.

Et c'est là, que suivant les goûts, la recette varie.

Mes enfants n'aimant pas trop les courgettes, je les mets dès le début de la recette pour qu'elles soient très cuites.

Normalement, il est recommandé de les mettre plus tard dans la sauteuse, (après les avoir faites dorées) ainsi, elles restent présentables et sont moins cuites.

Bien entendu, vous pouvez choisir les légumes qui vous plaisent le mieux, aubergines, champignons, petits pois, poivrons. La liste est non exhaustive. Les tomates également, elles apporterons du jus. Cependant, comme dans mon jardin, elles commencent seulement à mûrir, j'attendrai encore quelques semaines.
Pour les aromates, le basilic, le romarin, sont les bienvenus aussi. C'est vous qui décidez.


11/07/2007

Eau aromatisée à la menthe.



Un potion magique qui est facile à faire, peu onéreuse et qui l'été est plus que rafraîchissante. On frôle l'elixir de jouvance.


Remplir son Chaudron :

feuilles de menthe - sucre - eau.

La Formule Magique :

Dans un récipient mettre tous les ingrédients.
Laisse macèrer au froid deux jours;
Filtrer et déguster.

Si besoin est, sucrer à nouveau.

Secrets de Sorcière :

Contrairement aux boissons que l'on achète dans le commerce, la votre aura la couleur du thé, et non une couleur verte, qui je le reconnais est plus appétissante.

Mais votre rafraîchissement, lui, est sans colorants....ni conservateurs, d'ailleurs.

10/07/2007

Sirop de menthe

C'est ma période sirop.
Il faut dire que vu le temps, il n'y a pas grand chose qui pousse correctement dans le jardin.
La pluie, toujours la pluie.....La menthe donne à profusion, sauf la menthe verte, qui nouvelle arrivée sur mes terres prend ses marques.
La Parenthèse enchantée : (source Toil'd'Epices).
L'origine du mot menthe se retrouve dans la mythologie grecque, il existe deux versions de cette histoire : Hadès (dieu des ténèbres) fait la cour à la nymphe Menthè, sa femme jalouse la transforme en plante. ne pouvant la ramener à son état normal, Hadès lui donna son odeur actuelle. Ou bien : Menthè et Pluton s'aiment ; Pluton pour la protéger de sa femme jalouse la transforme en plante. Mais la menthe garde un caractère ambiguë dans les traditions populaires comme nous l'explique P.Lieutaghi dans la Plante Compagne : ' les menthes de jardin, hybrides le plus souvent stériles, en deviennent suspectes. Une plante qui ne fait pas de graines est comme une épouse sans enfants : quel mauvais sort sur elle ? D'où une légende : la menthe a trahi la sainte Famille qui, lors de la fuite en Egypte, s'était cachée sous des gerbes de blé pour échapper aux soldats d'Hérode. Heureusement, la sauge était là pour remettre les choses en place, en disant : "Escoutez pas la mento, que flouris non grano" .

On peut faire du sirop de menthe en la faisant bouillir, ou en la faisant macérer, sans passer par l'ébullition.
J'ai testé la première recette avec de la menthe poivrée.
Une fois le sirop refroidi, je n'ai pas trop aimé le petit goût d'infusion que garde le sirop
Je l'ai laissé vieillir, l'arrière goût de tisane s'est estompé, et, du coup, j'ai trouvé le sirop plutôt réussi.
Pour un second test, j'ai pris de la menthe verte, mais comme elle n'était pas trop fournie, je n'ai pas pu en faire beaucoup. Forte de l'expérience précédente, je ne l'ai pas laissé infuser trop longtemps, j'ai préféré cette méthode.
Pour résumer, plus la plante infuse, plus elle aura la saveur de la tisane.

Remplir son Chaudron :


50g de feuilles de menthe lavées soigneusement - 700g d'eau - 900g de sucre en poudre.
  

La Formule Magique : 

Faire bouillir l'eau et la menthe. Laisser infuser (la recette stipulait 24heures, j'ai attendu que le mélange soit complètement refroidi ce qui fait 4 heures).
Après l'infusion, filtrer, et ajouter le sucre dans le liquide.
Faire à nouveau bouillir et monter le sirop à 104°.
Mettre en bouteille et fermer hermétiquement.
Attendre trois semaines avant de déguster.


07/07/2007

Petites tartelettes salées





Il ne faut pas croire que chez Applemini on ne mange que du sucré.

Je prépare des petits plats comme beaucoup de mères de famille, mais j'avoue avoir une passion pour la pâtisserie.

C'est parfois difficile de satisfaire tout le monde, chacun à ses goûts, j'essaye tant bien que mal de varier les menus.

J'ai une maxime que je trouve juste : c'est moi qui prépare, donc, c'est moi qui choisis le repas!!

J'ai remarqué que plus la préparation est petite, plus elle donne du mal, mais plus elle plaît.

Il n'y a pas de proportions dans cette recette, j'ai utilisé un panel d'ingrédients qu'il me restait après avoir préparé une salade variée la veille.

Voici donc quelques tartelettes salées que l'on peut servir soit à l'apéritif, soit en menu du soir, accompagnée d'une salade ou de crudités.

En passant, savez vous que la pâte feuilletée est née en Lorraine? Enfin, selon certaines sources.

Parce que sur les origines de cette pâte, les avis divergent...

...La Parenthèse Enchantée : 

Certains pensent que c'est Feuillet qui l'aurait créée (d'où son nom d'ailleurs). Feuillet était le pâtissier du Maréchal de Condé.

D'autres affirment que Claude Gelée, pâtissier avant d'être un peintre célèbre aurait préparé une pâte pour son père qui, malade et à la diète ne pouvait consommer que du beurre, de la farine et de l'eau.

Claude enferma donc du beurre dans de la pâte, qu'il plia plusieurs fois, une dizaine en tout.

La pâte feuilletée venait de voir le jour.

Cependant, ce qui est sûr, c'est qu'Antonin Carême repris plus tard cette recette qu'il affina en donnant 5 tours à la pâte.

Il n'y a pas de recettes à proprement parlé, vous faîtes comme bon vous semble, selon vos gouts, vos humeurs et surtout ce que vous avez en stock. Pâte feuilletée ou pâte brisée, peu importe.

Voici quelques suggestions qui pourront vous donnez des idées, votre imagination fera le reste.
- Moutarde, thon au naturel, oignons, parmesan.

-Concentré de tomate, thon naturel, tomates gruyère, olive.


-Tapenade, oignons, tomates, jambon, fromage de chèvre, basilic.

-Tapenade, jambon, tomate, parmesan, olive.




-Moutarde, jambon, tomate, gruyère.
-Tapenade, tomate, parmesan, gruyère, fromage de chèvre, olive.
-Tapenade, tomate, courgette, fêta, olive.

Si vous avez d'autres suggestions, n'hésitez pas à me les proposer en me laissant un commentaire.

Sablés pour presse à biscuits.




 
 Ne vous est-il jamais arrivé au détour d'un rayon de vous laisser tenter par un accessoire...? Un ustensile...?  
Je ne suis pas trop spécialiste de ce type d'achat, parce que je réfléchis toujours avant d'acheter. J'hésite trop parfois.
 Cependant, cet accessoire là, m'a séduite par son prix défiant tout concurrence dans un discount alimentaire. C'était une presse à biscuit, qui ne lésinant pas sur le travail pouvait également servir de seringue à pâtisserie;  la seringue à pâtisserie peut être assimilée à une poche à douille, en moins pratique!

 A peine arrivée à la maison, me voilà enchantée de pouvoir faire de jolis biscuits à ma petite famille. Disposant d'un panel de recettes jamais testées, je n'ai pas hésité après le rangement de mes courses à me mettre à la pâtisserie. 
 

 Avec l'appareil un choix de douilles, de plaques mais hélas aucune ordonnance pour un antidépresseur ou un calmant. Après plusieurs essais infructueux de pâtes, le fabuleux achat s'est retrouvé relégué au fond de mon placard à côté de la bouilloire électrique gagnée par ma mère.
La bouilloire plutôt vexée, s'est serrée à coté du presse agrume gagné, lui, par ma belle-mère.
Et puis le temps a passé, je l'ai quelque peu oublié et puis, bien entendu, un jour de pluie et de rangement, nous nous sommes retrouvés. J'ai tenté une réconciliation, car entre temps, je mettais fait un nouvel ami : Google.

Google est sympathique, il vous trouve en moins de temps qu'il ne faut pour la taper sur le clavier une tonne d'idée pour le repas du soir, pour le déjeuner de midi et du coup, pour le gouter des enfants. Google m'a présenté une amie à lui qui a un blog magnifique de pâtisserie et de viennoiserie : Sandra Vital. Et chez Sandra j'ai déniché une recette parait il inratable de sablés que l'on peut faire avec cette presse à biscuit. 

Je ne suis pas quelqu'un de rancunier, après tout, il faut laisser une deuxième chance aux individus et même parfois aux choses.
 Et me revoilà à nouveau en train d'essayer de faire de jolis petits gâteaux secs. et là, miracle, ça marche!!!
 Sur mon tapis en silicone se forment devant moi de jolies petites choses. Je remercie mon ami Google, Sandra sans qui etc...etc..
 Une première fournée est cuite, attend d'être croquée, et je commence par faire la seconde fournée.
Et là, le cauchemar recommence, de nouveau rien ne fonctionne. La bouilloire et le presse-agrumes entendent mes jurons du fond de leur placard, soupirent, et commencent à se serrer de nouveau l'un à côté de l'autre. Et puis je réfléchis, me dis que finalement, ce n'est peut être pas à cause de la recette ou de l'appareil que cela échoue mais tout simplement à cause du support.
Effectivement, pour réussir à former de jolis biscuits, il faut poser la presse sur quelque chose qui "accroche" et qui surtout n'est pas gras. Le tapis en silicone est parfait à condition de bien le nettoyer après chaque fournée.

 La première fois, j'avais essayé sur du papier sulfurisé, échec assuré. Ma presse à biscuits et mois sommes réconcilies, la bouilloire et le presse-agrumes soulagés d'avoir un tout petit peu plus de place au fond de mon placard.

Voici donc la recette des sablés de Sandra Vital. Si par hasard vous ne disposez pas de ce type d'appareil, pas de soucis, utiliser une poche à douille avec une grosse douille cannelée, vous obtiendrez des Spritz.

Remplir Son Chaudron : 


250g de farine tamisée - 125g de sucre- 1 oeuf - 60g de poudre d'amandes - sel - 1cc vanille  - 175g de beurre mou.

La Formule Magique : 


Sortir le beurre à température ambiante avant la préparation de la recette pour le rendre mou. Dans une terrine, mettre le beurre mou, la sucre et le sel et la vanille. Battre au fouet pour obtenir une crème Ajouter l'oeuf, continuer à battre Ajouter la moitié de la farine, et mélanger ensuite avec une spatule. Ajouter le reste de la farine, la poudre d'amandes, et sabler la pâte à la main du bout des doigts.
Former ensuite une boule homogène.
 Préchauffer le four 175°.
 Coucher° les sablés.
 Vous pouvez les décorer selon votre humeur, ici, cerise confite ou pépites de chocolat. Enfourner pour 10 a 12 minutes.

 Secrets de Sorcière :

Retenir que le plus important est de bien choisir le support sur lesquels seront dressés les petits fours.
J'ai essayé le papier sulfurisé, le lèchefrite beurré et fariné inutilement. Seul le silicone bien propre permet à l'appareil d'adhérer.

Si vous ne disposez pas d'un tapis en silicone, vous pouvez utilisez un moule à tarte par exemple, toujours en silicone qu'il faudra laver et essuyer consciencieusement après chaque fournée.


Glossaire de la Sorcellerie :

°coucher :  disposer une pâte ou tout autre appareil sur une plaque à pâtisserie à l'aide d'une poche à douille (ou comme ici l'appareil à sablé).
 

02/07/2007

Pain hamburger





La Parenthèse Enchantée : 


Contrairement à ce que l'on pourrait imaginer, le hamburger ne vient pas des États Unis mais d'Allemagne, plus justement de la ville de Hambourg.

En effets, ce sont les immigrants germaniques qui en quittant le port de Hambourg à destination des États Unis importèrent le hamburger. Tout simplement parce que c'était le principal repas sur les bateaux.

Les Allemands s'éparpillent en Amérique, le steak haché aussi.

Et puis, en Californie, dans les années 50, Maurice et Richard Macdonald ont l'idée d'ouvrir un restaurant self-service dans lequel on peut consommer en self-service des hamburgers : petits pains garnis donc de salade, de ketchup et de steak haché.
Le restaurant, ouvert à coté de leur salle de cinéma remporte un vif succès.

Un peu plus tard, en 1954, un vendeur de hachoir électrique nommé Ray Kroc s'étonne une importante passée pour son matériel. A l'occasion, il se rend en Californie est constate le succès des frères Macdonald.
L'idée d'une franchise germe : ouvrir sous forme de franchise des restaurants où seront servis rapidement les hamburgers.
Le contrat est signé le jour même de sa visite : le fast-food portera le nom de Macdonald's.

Le symbole américain est né.

Après ce passage culturel, loin de moi l'idée de rivaliser avec l'importante firme américaine, d'autres ont essayé, d'autres se sont plantés.

Cependant, pour le plaisir des enfants, des parents aussi, il est toujours agréable de réussir à faire des hamburgers maison, de A à Z.
Le pain est fait maison, la salade vient du jardin, on ne s'en sort pas si mal tout comptes faits avec la mal-bouffe.
Car Macdo' après avoir été un symbole de réussite américaine est devenu en France , l'emblème de tout ce qui ne faut pas manger.

Voici donc la recette des petits pains pour fabriquer à la maison les incontournables hamburgers.
Pour une douzaine de pains :


Remplir Son Chaudron : 

 600g de farine(type55) - 40cl de lait - 10g de sel - 2 sachet de levure de boulanger déshydraté - 40g de beurre - 1 jaune (dorure).

La Formule Magique : 

Faire fondre le beurre et le lait en les chauffant doucement.
Mélanger la farine et le sel intimement, puis la levure dans le bol du robot ou un saladier si vous faites la pâte à la main.
.Ajouter le lait et le beurre fondus.
 Pétrir 10 minutes.

Faire une boule dans un saladier, la couvrir d'un linge et laisser doubler de volume à température ambiante. (entre 1 heure et 1 heure 30).

 Étaler la pâte, votre abaisse° ne doit pas faire moins de 2 centimètres  (les pains ne seront pas assez épais).

A l'aide d'un verre (diamètre 10cm) découper des cercles.

Les disposer délicatement sur votre plaque de cuisson saupoudrée de farine et le couvrir d'un linge. Attendre environ 1 heure que les cercles doublent de volume.


Dorer les cercles avec le jaune d'oeuf débattu avec un peu d'eau.
Parsemer des graines de sesam non grillées.

Enfourner pour 15 minutes environ.


Garnir les pains encore chaud si c'est pour consommer de suite.
Sinon les réchauffer à four très doux avant de les garnir.





Secrets de Sorcière :

Une fois sortis du four vous pouvez les congeler; il faut à ce moment-là qu'ils soient légèrement tièdes ils n'en seront que meilleurs lors d'une préparation ultérieure.