28/09/2010

L'automne arrive. Dimanches frisquets, pluvieux, couettes et crêpes.

Cette fois ci l'été est bien fini. Ce premier week-end pluvieux méritait bien un goûter consolateur : des crêpes.



Une bonne raison pour tester d'une part une pâte à crêpes que l'on m'avait recommandée (celle de André Charial, chef étoilé);  et d'autre part un pot de confiture offert (entre autres) par Les Comtes de Provence.
Parmi les cadeaux offerts, nous avons dégusté pour commencer le pot aux framboises, c'est une de nos confitures préférées. 


Remplir son Chaudron : 

Empruntée au blog Culinotest, recette de  Jean André Charial du restaurant Ousteau de Baumanière


1/4 de litre de lait demi-écrémé, le lait (+ 100g* )  -60 g de beurre- 3 œufs - 125 g de farine - 20 g de sucre semoule - 1 pincée de sel - arômes au choix (pour moi le rhum).

 La Formule Magique : 

Faire fondre le beurre dans le lait en les faisant chauffer; laisser refroidir. Battre les oeufs à la fourchette. Dans un saladier mettre la farine, y faire un puits, ajouter les oeufs battus, le sucre, le sel.
Mélanger au fouet en commençant par le centre et en élargissant le mouvement. Ajouter l'arôme.
Incorporer progressivement le mélange lait-beurre en fouettant énergiquement pour éviter les grumeaux.  
*Si la pâte ne vous semble pas assez fluide, ajouter les 100 grammes de lait supplémentaires. 

Faire cuire les crêpes dans une poêle légèrement graissée.



Langue de Vipère : 
 En ce qui concerne la pâte à crêpes, elle ne m'a pas du tout convaincue. Toutes chaudes, elles sont bonnes. Mais comme j'ai l'habitude d'en faire plus pour les déguster le lendemain je n'ai pas été agréablement surprise. Les crêpes sont caoutchouteuses et ressemblent fortement à celles achetées sous vide en supermarché.

La confiture en revanche est excellente. On croirait vraiment qu'elle est faite maison et son prix en vaut la chandelle; surtout lorsque l'on connait le prix moyen du kilo de framboises qui est de 15 euros. 



6 commentaires:

  1. Je compatis volontiers, le temps froid et triste qui nous tombe dessus est bien démoralisant et invalidant pour moi.
    Les crêpes où les gaufres sont souvent des alliés gourmands pour nous consoler !
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. je ne change jamais de recettes pour les crêpes, celle de ma mère me convient parfaitement, j'ai peut être raison?

    RépondreSupprimer
  3. crêpes et couette c' est un programme idéal mais il faudra que j'attende car il fait encore trop chaud et Turquie!
    iza:)

    RépondreSupprimer
  4. Toi les crêpes moi les rochers, oui, on sent bien que le froid et la pluie arrive en Lorraine...Pas d'été indien cette année je sens qu'on va plonger direct dans l'hiver :-(

    RépondreSupprimer
  5. Marie : oui tu as raison, finalement, on revient toujours à nos recettes héritées; comme les beignets, j'ai essayé tout un tas de recette, celle qui me convient le mieux est celle de ma maman; nostalgie...nostalgie...
    Alixia : on commence très fort, dés le mois de septembre, cela promets quelques fâcheries avec la balance!!!

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.