06/03/2010

Face Book est mon ami; mes doigts de fée courent sur le clavier et se mangent aussi.




Mes petits doigts de fées courent, volent sur le clavier de l'ordinateur.
Vite, vite, tant que l'ordi est libre, profitons-en!
Je dois : trier des photos, envoyer des messages, répondre à des mails, publier un nouvel article sur mon blog, (un blog ne doit pas hiberner, les internautes zappent vite ce qui n'est pas régulièrement mis à jour). Je dois  aussi aller visiter d'autres blogs,  faire un petit tour sur le forum dont je suis administratrice et, m'occuper un peu de mon Face Book.

Je ne vous ai pas dit? Je suis sur Face Book (FB pour les initiés).
Je sais, je sais, j'avais juré de ne jamais y aller.
Je sais, je sais, je n'en voyais pas l’intérêt.

Les raisons de mon revirement? Comprendre pourquoi mes deux ados passent un temps si fou sur ce réseau.
J'ai pigé.
Deux jours d'inscription, une vingtaine "d'amis" (sur FB on est tous amis), qui "commentent" "aiment " "rejoignent un groupe," publient",etc...etc....
Alors du coup, il faut du temps pour répondre, commenter, rejoindre, aller voir les photos de l'un, de l'une et s'occuper si l'on veut faire les choses correctement, de sa propre page.

Les avantages? Passer de longues soirées d'hiver, retrouver des amis que l'on a perdu de vue, de la famille que l'on voit jamais.

Les inconvénients? Passer des journées ensoleillées derrière l'ordi, revoir des amis que vous aviez volontairement perdus, mais qui eux, vous ont retrouvé,  et voir la famille que l'on voit jamais parce que, euh.......c'est la famille.

Y'a quand même un truc qui me sidère c'est le nombre d'outils que l'on a présent pour communiquer : les mail, les sms, les réseaux sociaux, le bon vieux téléphone, sans  oublier l'antique bonne vieille lettre que l'on peut poster.

J'ai toujours regretté mon orientation vers un bac G1 (de l’époque maintenant c'est STG je crois), outre les études de cas, la sténographie qui ne m'a jamais servie j'ai appris la dactylographie. Et bien là, ça me sert je vous le dis. Car tout ce que vous pouvez lire sur ce blog ou ailleurs est tapé "des deux mains sans regarder le clavier". Et mes petits doigts, y courent, y courent....

Des doigts de fées qui s'agitent sur le clavier pendant que mes deux ados piétinent devant l'ordi en pensant que "la "mother", elle a fait une belle connerie de s'inscrire sur FB;  parce que maintenant, elle monopolise l'ordi familial plus qu'avant. Car avant, elle n'avait que son blog et quelques intervention "culinonnesaispasquoi" sur son forum.
Mais maintenant on l'entend se marrer tout seule en revoyant des photos d'amis qui ont bien changé, ou pas, on l'entend pester contre ce fameux réseau auquel elle n'a pas encore tout pigé. 

Sans compter qu'elle nous tanne pour que l'on deviennent ses amis, non mais, trop pas! Les parents ce sont des parents, pas des amis sur FB. Y'a des règles!"

Il me reste tout de même assez de temps pour cuisiner. Et les doigts de fées ça se mange aussi. Ceux ci viennent de chez Binôme Gourmand. C'est la recette de Christophe Felder.


  • L'enrobage sucré-coloré :
(emprunté à Bernard Dauphin).

Remplir son  Chaudron : 

50 gr de fécule de maïs-50 gr de sucre glace-50 g de noix de coco en poudre - quelques gouttes de colorant alimentaire.

La Formule Magique : 

 Mélanger, à la fourchette, le colorant alimentaire avec la fécule de maïs (ajouter un peu d'eau car le mélange durcit vite).
 Réserver dans un endroit tiède jusqu'à l'utilisation.
Mixer la fécule colorée bien sèche avec le sucre glace, tamiser et ajouter la noix de coco en poudre.Cette préparation peut servir à décorer tout autre gâteau et se conserve dans une verrine au sec.

  • Les doigts de fées.
Remplir son Chaudron : 

20 g de noix de coco -2  blancs d'oeuf - 60 g de sucre semoule - 50 g de sucre glace.
Préchauffer le four th 90°.


La Formule Magique :

Mixer la noix de coco. La mélanger avec le sucre glace. Normalement arrivé à ce stade de la recette il est conseillé de tamiser le mélange mais j'ai zappé cette étape et je ne vois pas de différence si ce n'est que je gagne du temps.
Battre les blancs en neige en incorporant petit à petit (les 2/3) du sucre en poudre. Lorsque les blancs sont fermes et brillants terminer en ajoutant le dernier tiers de sucre.
Incorporer ensuite la noix de coco et le sucre glace à la maryse, délicatement.
Dresser des bâtonnets sur une feuille de papier sulfurisé à l'aide d'une douille lisse.
Enfourner pour deux heures.
La plupart des recettes indiquent trois heures mais deux heures dans mon four suffisent; il faut préciser que je dresse des bâtonnets assez fins.

Lorsqu'ils sont refroidis, faire fondre du chocolat, en garnir chaque extrémités et saupoudrer du décors noix de coco sucré coloré ou de noix de coco râpée.



Aller à plus dans le bus, à demain dans le train, et à un de ces jours sur Face Book...peut -être.

7 commentaires:

  1. Miamm, je craque sur tes doigts...(lol), juste ce qu'il faut par ce temps pourri...10 cm de neige.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Je me suis vraiment amusée à la lecture de ton billet qui est criant de vérité. Je n'ai pas d'ados mais par contre je me reconnais bien dans ce que tu dis des "adictions" Facebook ou autre... En plus, moi aussi j'ai eu un bac G1 et moi aussi mes petits doigts, y courent, y courent sur le clavier sans regarder les touches !
    Bravo pour ce joli billet et bravo aussi - quand même !! - pour la belle recette de doigts de fées !

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien moi je tape avec trois doigts seulement, et si je ne regarde pas le clavier, cela donne des choses bizarres.
    Je ne vais que rarement sur Facebook, uniquement pour aller regarder les photos que mettent mes enfants qui habitent à l'autre bout de la planète... j'ai trop peur d'y passer des heures, et je n'ai déjà pas le temps de faire tout ce que je voudrais (et devrais).
    Par contre je prendrais bien le temps d'aller grignoter quelques doigts de fée, quand même...

    RépondreSupprimer
  4. eh ben dis donc, toutes ces activités.... pour les doigts de fée, j'en attrape quelques uns au passage. merci

    RépondreSupprimer
  5. Si je résiste (encore) à la pression de " Fesse Bouc" (les collègues du taf, ma soeur...), je me laisserais bien aller à croquer deux trois petits doigts !

    RépondreSupprimer
  6. je profite de ton appétissant blog pour te faire un petit coucou! c'est la ninie au fait! bon bref comme tu l'a remarqué je suis aussi sur face book mais pas de photos ni rien en fait j'y suis parce qu' on mi a invité! bon voila encore bravo pour toutes ces recettes un gros gros bisous a toute la famille a bientôt bizzzzzz

    RépondreSupprimer
  7. Merci de ta visite Nini; je t'ai demandé d'être mon amie, mais tu ne m'as pas encore réponu je crois.
    gros bisous.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.