11/06/2007

Tarte aux fraises, aux framboises.




Je dédie cette recette à celle qui :
est grognon le matin, n'aime pas avoir tort, croit toujours connaître la moitié des personnes qui passent à la télé, monte sur les tables en fin de soirée, trouve les tomates lourdes après l'apéro, aime le vin blanc et le vin rosé, n'aime pas les chocolat avec "des bouts" dedans, est archi douée pour la décoration, déclenche l'orage à Megève, n'est pas douée en pâtisserie, aurait dû annuler son mariage à la dernière minute, n'est pas toujours un exemple pour mes enfants, fait les filles avec moi, m'a souvent émue aux larmes, est toujours là dans les coups durs.

Je dédie cette recette à ma petite soeur de coeur, que je devrais surnommer à présent petite mère parce qu'elle couve depuis 7 mois et que je n'y croyais pas.

Je dédie cette page à ma Meilleure Amie.

Je dédie cette recette à Eva que j'aime.

Remplir Son Chaudron :

Pâte feuilletée - fraises (ou framboises ou les deux), gelée de fruits rouges au choix.
Crème chantilly pour le décors (facultatif) .

La Formule Magique : 


Laver et équeuter les fraises, les laisser égoutter.

Préchauffer le four thermostat 200°.

Étaler la pâte et garnir le moule.
Piquer la pâte et la garnir de noyaux d'abricots ou de haricots secs afin qu'elle ne se déforme pas.


La laisser attendre une demi-heure au froid.
Enfourner et cuire.

A la sortie du four, enlever les noyaux et la laisser refroidir.

Garnir avec les fruits choisis.

Faire chauffer la gelée et l'étaler au pinceau pour faire briller les fruits. Décorer avec des nuages de crème chantilly.

Et.......déguster sans aucun remords.






Secrets de Sorcière :


Cette recette toute simple peut être déclinée également avec de la crème pâtissière déposée en dessous des fraises voir même une crème madame (mélange de crème pâtissière et de chantilly).

La gelée de fruits rouges (en principe je prends groseille), permets de rendre la tarte plus jolie mais également de la sucrer un peu.

Il est conseillé de monter la tarte à la dernière minute afin que les fruits ne détrempent pas trop la pâte.

La recette s'adapte parfaitement aux framboises qui, comme les fraises n'aiment pas être cuites.

3 commentaires:

  1. et ben voilà, te voilà vengée...j'ai chialé comme une madeleine de Tremblecourt...
    comme tu le disais, nous nous lamentons ou rions ensemble, nous sommes solidaires dans le tracas comme dans la joie.cette belle amitié faite pour durer me procure un plaisir dont je ne pourrais plus me passer! tu es l'unique personne à qui je peux me confier, la seule qui parfois me donne l'impression de me connaître encore mieux que moi-même...tu m'écoutes quand j'ai des soucis, tu m'encourage quand j'hésite, tu me remonte le moral quand je suis triste et tu me consoles quand je subis un échec : certaines personnes se feraient payer pour ça! (non,non,non, n'y penses même pas!) bref, merci d'être mon amie, ma grande soeur! je t'aime!
    EVA

    RépondreSupprimer
  2. bon et bien je vais pleurer aussi moi c'et pas malin du tout du tout !!!!
    très bel hommage...

    RépondreSupprimer
  3. Jolie preuve d'amitié et de gourmandise.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.