23/08/2013

Napolitain.





Encore une suggestion qui a fait le tour du Web.
Qui n'a pas essayé de réaliser son Napolitain à la maison?

Bon, bien entendu, vous n'obtiendrez pas la même chose que ce que vous achetez. Visuellement, on s'en rapproche, gustativement, c'est plus difficile.


L'agro alimentaire a ses secrets que nous ne sommes pas près de découvrir.

Personnellement, le Napolitain, c'est toute mon enfance. J'adorais ce gâteau, je l'aime encore même si il n'y a plus les vermicelles aux extrémités du gâteau. Bah, oui comme tous les gosses, c'était les vermicelles que je préférais.

Je vous propose ici deux versions, une version classique et une version un peu plus osée avec une ganache (ou une pâte)  aux effluves de géranium.
Après tout, tant qu'à le faire soi-même, autant sortir des sentiers battus.

 Un grand merci à Nadine pour son idée originale de Napolitain au Géranium Bourbon mais également pour ses photos sans lesquelles cet article ne serait pas aussi joliment illustré.

Remplir son Chaudron :

Pour les génoises (rhum et chocolat) :

- 4 oeufs - 100 g de sucre - 2 sachets de sucre vanillé - 200 g de beurre - 200 g de farine T 55 - 50 g de farine de chataigne - 5 g de levure - 1 pincée de sel - extrait de vanille -  1 cuillère à soupe de cacao amer - rhum.

Pour la ganache au chocolat :

200 g chocolat - 50 g de beurre - 200 g de crème liquide entière - un peu de rhum.





La Formule Magique :

Préparer la ganache en premier afin de la laisser refroidir.

Couper le beurre en parcelles.
Détailler le chocolat en petits morceaux si il est présenté en plaque.


Faire chauffer la crème dans une casserole.
Lorsqu'elle est arrive à ébullition, ajouter les pistoles de chocolat petit à petit ainsi que le beurre, remuer au fouet pour bien faire fondre.

On obtient un appareil homogène.

Laisser tiédir à température ambiante une petite dizaine de minutes.

Ajouter  un peu rhum et bien mélanger.

Filmer et réserver au frais.

Pendant ce temps, préparer les biscuits.

Faire chauffer le four à 180°.

Faire fondre le beurre.

Fouetter dans un saladier les oeufs entiers, les sucres et le sel afin d'obtenir un mélange bien mousseux et blanc.

Incorporer le beurre fondu et refroidi, puis la farine T55. Tamiser la farine de chataigne au dessus du saladier, bien mélanger et terminer par ajouter la levure.

Diviser la pâte en trois parts égales.

Garder deux tiers dans le saladier déjà utilisé, ajouter un peu d'extrait de vanille.

Dans un autre récipient, mettre le troisième tiers, encore un peu de rhum; bien mélanger; ajouter ensuite le chocolat amer en le tamisant au dessus de la  pâte. Bien l'incorporer.

Dans un moule rectangulaire (26 x 20 cm) débarrasser la pâte vanillée.

Enfourner pour 15 minutes.

Sortir du four, le gâteau ne doit pas être trop doré.

Attendre un peu avant de démouler sur une grille.

Procéder de la même façon avec la pâte au chocolat. Surveiller la cuisson, elle risque d'être moins longue étant donné qu'il y a moins de pâte.

Laisser refroidir un peu, démouler sur une grille.

Sortir la ganache du réfrigérateur. Si elle est un peu trop prise, la mélanger à la cuillère pendant quelques instants, elle redeviendra souple.
Couper en deux les biscuits.
Sur un plat déposer une partie blanche.
Napper d'une couche de ganache.
Déposer une partie  au chocolat, napper à nouveau de ganache.
Terminer par la seconde partie de biscuit vanillé.

Découper les bords selon la taille voulue afin qu'il soit de forme bien rectangulaire.

Pour finir saupoudrer de vermicelles au chocolat.

Conserver au frais avant de servir. Le sortir une demi heure avant à température ambiante avant de le déguster.

La version "géranium".

On peut procéder de façons différentes.

Soit on conserve la pâte au chocolat comme dans le Napolitain classique et c'est la ganache qui est aromatisée.
Dans ce cas, à la place du rhum on ajouter deux pincées de cristaux d'huile essentiel de géranium bourbon

La seconde méthode, plus originale consiste à remplacer la pâte au chocolat par de la pâte au géranium bourbon.
Pour se faire on n'ajoute pas de chocolat dans le troisième tiers de pâte mais 3 pincées de cristaux d'huile essentielle de géranium Bourbon et du colorant rouge.
Le colorant n'est pas obligatoire, mais il apporte une note originale et personnalise parfaitement la partie au géranium.

On peut également choir d'enfermer la ganache dans entre deux couches de pâte chocolatée. La ganache sera alors préparée avec du chocolat blanc. On choisira de la colorer ou non. La ganache au chocolat blanc est la même que celle au chocolat noir, on remplace l'un par l'autre. Un peu de colorant alimentaire rouge donnera en plus de visuel au gâteau.



Secrets de Sorcière.

La farine de chataigne n'est pas obligatoire bien sûr. Sachez qu'elle  permet sans additif d'obtenir un gâteau plus moelleux.

Vous pouvez choisir une recette de génoise qui vous convienne mieux. On a tous nos recettes fétiches.

En ce qui concerne le découpage il vaut mieux le faire une fois le gâteau monté. Cela permet un gâteau bien régulier. Je ne sais pour qu'elle raison obscure, j'ai procédé à l'envers. J'ai découpé les parties, puis les ai garnies. erreur grossière qui (comme cela se voit sur le cliché) donne un gâteau un peu branlant et irrégulier.

Il reste un peu de ganache et du gâteau au chocolat. Vous pouvez couper à nouveau en deux le biscuit et le napper comme le premier pour obtenir un gâteau tout choco.

La ganache se conserve bien plusieurs jours au froid, filmée. Elle pourra masquer un autre gâteau, finir en truffes, avec des meringues etc...

Le rhum n'est pas indispensable, mais c'est ce qui donne ce petit goût particulier à ce gâteau.

Sur cette recette de base, on peut bien entendu si l'on est plus osé jouer avec les couleurs, les goûts et les étages du gâteau. On s'éloigne alors du Napolitain Classique.

Adresses Diaboliques :

Vous trouverez les produits Florisens, et notamment les cristaux d'huiles essentielles dans certaines épicerie bio.
Soit dans leur magasin, soit en vente en ligne.


Vous retrouverez d'autres recettes et conseils de ganache sur le site de Bertrand Simon à qui j'ai honteusement volé sa recette.


2 commentaires:

  1. très belle réussite !
    souvenirs d'enfance,

    RépondreSupprimer
  2. merci Annick, c'est vrai que c'est toute notre enfance;
    en revanche le lien sur ta page ne fonctionne pas.
    merci de ta visite, de ton commentaire et à bientôt.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!