28/03/2013

Chao Gà, soupe de riz au poulet....en route pour l'Asie.







Je connais mal la gastronomie asiatique  et je dois reconnaître que ce n'est pas vraiment ma tasse de thé.

En plus, il n'est pas toujours facile de se procurer tous les ingrédients d'une recette. Surtout lorsque comme moi, on habite la Pampa.

Mais comme Monsieur Applemini est amateur de cette cuisine, parfois je me lance et c'est souvent couronné de succès, parfois, moins, pas facile de cuisiner des plats que l'on connait mal et que l'on a goûté très peu souvent.
Cependant,  lorsque une amie facebookienne a publié sa recette de soupe de riz au poulet je dois reconnaître qu'elle m'a fait très envie.
En plus elle ne requiert  pas de produits introuvables.

Mais bien entendu, je n'ai pas pu m'empêcher de transformer un peu la recette....oh, si peu! N'ayant pas tous les aromates frais sous la main, je les ai remplacés par des produits en poudre.

Remplir son Chaudron :

2 cuisses de poulet  - 3 cuillères à soupe de Nuoc-Nam - 1 os de porc - 0.5  g de gingembre - quelques brins de ciboulette - 1 g de coriandre en poudre - sel - poivre  rouge du Cambodge (+ un peu pour le service) - 70 g de riz - 2.5  litres d'eau froide - 1 petite carotte taillée en julienne -1 pincée de cristaux d'huiles essentielles " mélange thaï" de chez Florisens.




Faire cuire le poulet dans les deux litres d'eau avec le Nuoc-Nam, l'os de porc, le gingembre, la coriandre. Saler et poivrer. Écumer de temps en temps.

Lorsque le poulet est bien cuit (25 minutes environ), filtrer le bouillon, le remettre dans une autre casserole et laisser refroidir les cuisses de poulet.

Ajouter au bouillon la carotte et y faire cuire le riz.

Pendant ce temps, effilocher le blanc du poulet.

Lorsque le riz est cuit, ajouter les morceaux de poulets.
Juste avant de servir, hors du feu ajouter la pincée de "mélange thaï". Bien remuer pour faire dissoudre les cristaux.

Servir dans de petits bols et saupoudrer des brins de ciboulette ciselés et éventuellement d'un tour de moulin de poivre rouge du Cambodge si vous aimez la cuisine plus piquante et relevée.



Secrets de Sorcière :

La recette que m'a donné Tram se fait avec du poulet, de la coriandre et du gingembre frais :

Verser 2 l d'eau froide dans une marmite.Ajouter le poulet et l'os de porc, les 3/4 de gingembre pelé et finement émincé, le nuoc-mâm, du sel et poivre. Pocher le poulet 40 min sans couvrir, en écument. L'égoutter, le laisser refroidir et réserver le bouillon de cuisson.
Effilocher la chair du poulet en lamelle.
Verser le bouillon de poulet sur le riz et laisser cuire sur feu doux pendant 25 min. Il ne faut surtout pas couvrir pour que les grains de riz puissent s'ouvrir.

  Dressage: Répartir la soupe dans des bols individuels. Y ajouter le poulet émincer, le reste de gingembre taillé en fine julienne, la ciboulette haché et la coriandre ciselée.Servir fumant. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire




Adresses Diaboliques :
  
Je vous ai à maintes reprises parlé des produits de chez Florisens. Outre les fleurs à croquer, les cristaux d'huiles essentielles font partie intégrante de ma cuisine.
Ils s'adaptent suivant leur saveur,  au sucré, au salé, au chaud, au froid. 
On les trouve dans la plupart des magasins bio et sur le site Florisens.

Les découpes ont été réalisées avec un couteau de chez Eden Whebshops.

Le poivre du Cambodge a été offert par l'épicerie fine Edelice.
Il est parfait pour ce genre de cuisine, fort et puissant il en faut très peu. Les amateurs de cuisine relevée l'apprécieront à sa juste valeur.


3 commentaires:

  1. Je sens la bonne odeur des épices d'ici^^

    RépondreSupprimer
  2. Un petit voyage culinaire qui me parle! en effet les ingrédients sont accessibles! merci!
    Bonnes fêtes de Pâques!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou les filles!
    essayez cette soupe et vous m'en direz des nouvelles. C'est une recette d'une amie facebookienne Vietnamienne, et j'en ai d'autres en reserve!
    bon week end à vous et merci de votre visite.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.