29/11/2008

Petit Jeu


Tout est dans le titre :


A votre avis, à quoi sert cet ustensile culinaire?
Quelques indications : c'est en bois dur , ses origines remontraient aux peuples préhispaniques d'Amerique Centrale.
Réponse prochainement avec une recette bien sûr qui utilise cet objet.

25/11/2008

Chili con carne

Je vais vous faire une confidence : un de mes livres préférés est 37°2 Le Matin.
J'ai découvert le film, puis le livre et même si cela fait des années que je ne n'ai pas pris le temps de le relire, il reste l'un de mes livres favoris.

Je n'ai pas oublié Betty et Zorg les deux paumés, leurs espoirs, leur amour et leur folie. C'est aussi un des symboles des années 80......toute ma jeunesse!
Quel rapport me direz-vous avec le Chili con carne?
Et bien c'est le repas préféré de Zorg, héros de ce livre et en dévorant l'ouvrage de Philippe Djian, j'avais très très envie de découvrir ce plat.
Mais parce que Mr Applemini et Mr Applemini junior détestent les haricots rouges, les flageolets et leurs confrères, parce que je croyais que c'était long et difficile, parce que je n'aime pas ce qui trop épicé, parce que...parce que...bref, je n'ai jamais eu l'occasion d'en goûter et encore moins essayé d'en cuisiner.
Et voilà que dernièrement, invités à l'anniversaire d'un copain nous avons enfin pu découvrir le fameux chili.

Et....miracle, Mr Applemini a beaucoup aimé, même les haricots rouges!!
Du coup, bien entendu, j'ai piqué la recette et j'ai enfin réaliser mon rêve!!
Ça tiens pas à grand chose, hein, parfois, le bonheur!!!
Alors avant que je me replonge dans 37°2 la matin que j'ai très très envie de relire parce que je vous en parle, je vous livre la recette de Philippe (pas celle de Djian, je ne le connais pas) que je remercie en passant.
Comme d'habitude, je l'ai un peu bidouillée, traficotée, changée, mais je suis sûre que tu ne m'en voudras "Barnes", si tu passes dans mon chaudron...

Remplir son Chaudron :

400 g de bœuf haché - 1 saucisse à cuire fumée - 1 gros poivron vert - 1petite boite de haricots rouges - 1 oignon - 2 gousses d'ail - huile d'olive - 1 petite boite de concentré de tomate - 20 cl de vin rouge - 2 tablettes de bouillon de bœuf - 2 carottes - 1 petite boite de maïs - 2 cuillères à café de paprika - piment en poudre - 1 pincée de sucre - sel - poivre.


La Formule Magique :
Émincer les oignons.
Découper en brunoise les carottes, le poivron.
Hacher l'ail.
Découper en petits morceaux la saucisse fumée.
Diluer les cubes de bouillon de boeuf dans 50 cl d'eau.
Faites revenir les oignons, la saucisse découpée dans un peu d'huile d'olive.
Retirer de la cocotte et faire revenir ensuite les carottes, le poivron.
Retirer à nouveau et faire revenir la viande hachée et l'ail.
Ajouter le concentré de tomate dilué dans le vin rouge, mélanger.
Attendre la reprise de l'ébullition et ajouter le jus de la boite des haricots rouges ainsi que le bouillon.
Mélanger bien et ajouter ensuite les légumes découpés en brunoise, les oignons, la saucisse, les haricots rouges et le maïs.
Assaisonner avec le paprika, le piment, le sel et le poivre.
Laisser cuire à nouveau une trentaine de minutes environ; les carottes doivent rester un peu croquantes. Si vous préférez des légumes plus moelleux, prolonger la cuisson.

Aucune recette ne le stipule, mais j'ai fait cuire quelques pommes de terre à la vapeur qui ont accompagné le chili.

24/11/2008

THE crème au chocolat


Comme pour les gâteaux, j'ai essayé des tonnes de recettes sans être vraiment satisfaite.

Et puis en rendant visite à Tartopoir sur son blog Du Miel et du sel j'ai trouvé LA crème au chocolat comme je l'aime, enfin, disons sa recette.
Voici donc la recette que j'ai légèrement modifiée.

J'ai juste mis un peu moins de maïzena et un soupçon de crème fraîche en plus.
Remplir son Chaudron :

25 g de chocolat amer en poudre - 18 g de maïzena (au lieu de 25) - 6 jaunes d'oeufs - 50 cl de lait - 75 g de sucre vanillé - 100 g de chocolat noir 70% en pistoles (ou tablettes) - 80 g de crème fraîche(au lieu de 60).
 
  La Formule Magique :

Faire bouillir le lait.
Pendant ce temps fouetter au batteur électrique les jaunes, le chocolat en poudre, le sucre vanillé et la fécule.
Verser le lait chaud sur ce mélanger et fouetter encore.

Remettre dans la casserole et laisser cuire 30 secondes après ébullition.
Y faire fondre alors le chocolat noir hors du feu.
Mettre la préparation dans le blender, ajouter la crème et émulsionner.

Tartopoir conseille le robot "girafe" mais le mien est un peu poussif, alors j'ai opté pour le blender. Vous pouvez aussi fouetter à nouveau au fouet électrique si vous n'avez pas de blender.

Débarrasser dans un cul de poule et couvrir de film alimentaire. Le film doit toucher la crème. Cela empêche la crème de "croûter", c'est à dire de former une croûte en séchant.

Laisser refroidir et déguster. Pour décorer, il me restait des feuilles fines de chocolat noir et blanc.

On peut aussi finir avec un nuage de chantilly.

Merci à Marie-Claire pour cette recette fabuleuse.

21/11/2008

Soupe de poisson rapide.


Ceci est une recette tirée d'un livre de recettes.

Si c'est vrai, mais le problème c'est que je n'ai pas du tout retenu le titre.
Rapide à préparer, elle convient parfaitement à un dîner familial mais elle ne rivalisera pas avec une soupe longuement mijotée et préparée comme il se doit.

Comme je ne suis pas fan de poisson, je ne l'ai bien entendu pas goûtée. Je l'ai préparée que pour une seule personne et du coup, je ne vous donnerai pas mon opinion, en revanche, Mr Applemini n'a pas aimé le riz "qui flottait" dans la soupe.

Remplir son Chaudron :
 Pour une personne : 

1 beau filet de poisson - 1 portion de riz - 2 tomates - 2 gousses d'ail - 1 sachet de court-bouillon de poisson - eau.


La Formule Magique :



Mettre dans le faitout les tomates en cube, le riz, le poisson découpé en morceaux et l'ail emballé dans une mousseline (pour la récupérer).
Verser un filet d'huile d'olive et ajouter le riz.
Couvrir d'eau et ajouter le court-bouillon.
Saler, poivrer et laisser mijoter (le temps de la cuisson du riz).
La cuisson terminée récupérer la mousseline contenant l'ail et servir chaud accompagné de croûtons frottés à l'ail.


  
Bien entendu cette soupe minute peut s'enrichir de moules, crevettes et autres bestioles marines.

20/11/2008

Congolais.


Voici une recette de petits gâteaux qui se prépare rapidement, se conserve bien.
C'est un classique que l'on a un peu oublié mais qui peut très bien garnir un panier de gourmandises à offrir ou déguster pour Noël.
Servis avec le café, une glace, une mousse, les congolais peuvent être recouverts de chocolat blanc, noir ou au lait.


Remplir son Chaudron :
Pour une vingtaine de petites pièces (la valeur d'une cuillère à café).

125 g de noix de coco râpée - 150 g de sucre semoule - 3 blancs d'oeufs - un peu d'extrait de vanille (facultatif).

  La Formule Magique :

Préchauffer le four 150°.
Faire chauffer au bain marie le sucre et les blancs en remuant sans arrêt.
 
Lorsque le mélange est bien chaud, ôter du feu et ajouter la noix de coco.
Sur du papier sulfurisé dresser à l'aide d'une cuillère à café de petits rochers.
Enfourner pour une vingtaine de minutes..


Attendre qu'ils soient bien refroidis pour les décoller.

Secrets de Sorcière :

A l'abris dans une boite en fer, ils se conserveront plusieurs jours sans problèmes.

Un mariage qui est  parfait c'est celui noix de coco - chocolat; de ce fait un peu de chocolat fondu pourra napper les Congolais.


17/11/2008

Royal ou Trianon au chocolat, mini, mini.


Ce gâteau basé sur un praliné feuilleté et une mousse au chocolat porte suivant les pâtissiers des noms différents.

La célèbre enseigne Carrefour en vend parait-il de très bons, pour de la grande distribution sous le nom de Trianon.
Comme je vous l'ai déjà dit, j'ai un faible pour les petits desserts, je l'ai miniaturisé. C'est plus de travail mais encore une fois, je vais me répéter, je trouve que c'est plus agréable à déguster.
Parce que celui-ci, il faut vraiment le déguster, ça prend un temps fou à préparer, ces satanées miniatures!!
Comme toujours différentes recettes se baladent de blog en blog.
J'ai donc picoré ça et là et voici le résultat.
Ce délicieux gâteau se prépare en 4 étapes : la dacquoise, le praliné feuilleté et la mousse au chocolat et enfin le décor.
Pour 17 pièces de la taille de petites boites de concentré de tomate.


Remplir son Chaudron pour la dacquoise :
*
J'ai choisi la recette de Pierre Hermé tirée de son célèbre livre PH10. La recette se fait avec des noisettes et de la poudre de noisette mais n'ayant que des amandes, j'ai remplacé les noisettes, par des amande


67.5 g d'amandes en poudre - 75 g de sucre glace - 75 g de blancs d'oeuf - 50 g de sucre semoule.
30 g d'amandes entières.

 La Formule Magique :

Faire d'abord griller les amandes entières : pour cela les passer quelques secondes dans l'eau bouillante pour en enlever la peau.
Les concasser et les passer quelques minutes au four pour les faire griller. Réserver.

Préparer ensuite la dacquoise : Tamiser ensemble le sucre glace et la poudre d'amandes.
Monter les blancs en neige en incorporant le sucre semoule en trois fois.

A la spatule, ajouter aux blancs montés et fermes le mélange tamisé.
Dresser sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et parsemer des amandes grillées.
Cuire 18 minutes à 170°.

A la sortie du plat, poser un plat dessus pour faire redescendre la dacquoise.
Découper à l'emporte pièce pour faire des gâteaux miniatures

Ici, j'utilise de petites boites de concentré de tomate ouvertes aux deux extrémités.

 Remplir son Chaudron pour le praliné feuilleté :

200 g de pralinoise - 50 g de praliné feuilleté (ou gavottes ou crêpes dentelle) - 40 g de praliné en pâte.
Faire fondre au bain-marie la pralinoise, incorporer le praliné feuilleté puis les gâteaux émiettes.


 La Formule Magique : 

Déposer les moules garnis de papier sulfurisé beurré (facilité de démoulage) sur chaque dacquoise et garnir d'une fine couche de praliné; laisser prendre au froid.



 Remplir son Chaudron pour la mousse au chocolat :
(recette du site Chocoholic).



50 g de beurre mou - 65 g de crème liquide - 175 g de chocolat noir - 6 oeufs - 50 g de sucre semoule.

  La Formule Magique :

Faire chauffer la crème liquide et y faire fondre le chocolat noir coupé en petits morceaux.
Battre au fouet électrique les jaunes et le sucre, ajouter le beurre mou et continuer à battre.
Incorporer à la spatule le chocolat et la crème fondus. Le mélange doit être homogène.
Battre les blancs d'oeufs en neige et les ajouter délicatement à l'appareil précédent.
Déposer sur chaque gâteau une couche de mousse au chocolat et laisser prendre au froid 6 heures minimum.

D'un coup de baguette magique,  le décor :

Lorsque la mousse est bien prise, enlever délicatement le moule et le papier sulfurisé et saupoudrer de chocolat noir amer.
Parsemer d'amandes ou de noisettes concassées grillées, puis d'une fine feuille de chocolat noir ou blanc ou lait.
Faire tenir autour du gâteau des feuilles brisées de chocolat noir, blanc ou lait.

 Il est possible aussi de mettre à la place des feuilles de chocolat des eclats de noisettes ou d'amandes grillées.

Secrets de Sorcière :

Pour obtenir du chocolat craquant il faut faire subir au chocolat des montées et des descentes en température, c'est le tempérage.

Une fois que le chocolat est à bonne température, on étale sur du papier cristal au pinceau et on laisse cristalliser.


Il ne faut pas travailler dans une pièce chauffée. (18° maximum).
Trois chocolats différents, trois courbes de températures différentes.
Vous trouverez ci-dessous les courbes adaptées à chaque type de chocolat.
Mais le processus et le même :
on fait chauffer le chocolat, puis on le fait redescendre à une certaine température en rajoutant du chocolat , puis on le fait remonter et on conserve cette température pour le travailler.

Pour le chocolat blanc : Fondre le chocolat à 45°/50°. Redescendre à 26° et remonter et travailler à 27/28°.
Pour le chocolat lait : Fondre le chocolat à 45/50°. Redescendre à 27°. Remonter et travailler à 29°.
Pour le chocolat noir : Fondre le chocolat à 45/50°. Redescendre à 27°. Remonter et travailler à 30/31°.


Laisser  le gâteau une  demie heure à température ambiante avant de le déguster. Le froid tétanise les arômes.

Ce gâteau est meilleur lorsqu'il est préparé la veille. On peut donc s'y prendre deux jours avant pour faire la dacquoise et le praliné feuilleté.

Les décors en chocolat se conservent de longs mois à une température de 18° maximum, on peut donc également les préparer longtemps à l'avance. J'en fait toujours une quantité importante et ainsi, j'en ai toujours sous le coude pour décorer toutes sortes de desserts.

Le praliné feuilleté peut également se faire avec des céréales type Chocopop's. Il sera alors plus "craquant" que "feuilleté".

Pour plus de croustillant, on peut aussi passer les crêpes dentelle quelques seconde au four avant de les émietter.

Pour le décors la pâte d'amande modelée en forme de noisette rappellera le praliné du gâteau.

Je remercie les membre du Forum Chefsimon.com qui m'ont gentiment conseillée et participé à la réussite de ce dessert.

14/11/2008

Pain d'épices de Noël...je suis en retard.

Vous avez bien lu, non je ne me trompe pas de date, nous sommes encore au mois de novembre mais cela ne m'empêche pas d'être en retard pour le pain d'épices de Noël. Tout simplement parce que je veux préparer de vrais biscuits avec une pâte mère qui attend normalement pendant deux mois avant d'être travaillée et cuite. C'est simple deux mois avant, (pour cette fois ce sera un mois, ça marche quand même), il faut préparer une "pâte mère", une sorte de levain fait avec de la farine et du miel.


   Deux mois plus tard, il suffit d'ajouter les ingrédients classiques, de façonner et de cuire.

 On obtient un pain d'épices moelleux, parfumé à souhait

. Donc aujourd'hui préparation de la pâte mère : Faire chauffer 300 g de miel. Tamiser 300 g de farine de gruau. Mettre la farine dans le robot avec le crochet et verser le miel doucement. Après obtention d'une pâte homogène, on débarrasse dans un saladier, on filme et la pâte attend à température ambiante.

 Comme je ne vais pas attendre janvier pour faire mes biscuits, je vous retrouve le 14 décembre pour la suite de la recette.

 Prévoyez des épices, du bicarbonate, de la levure chimique et des jaunes d'oeufs. L'année prochaine, j'espère être moins étourdie et commencer plus tôt.

13/11/2008

Goulasch de boeuf et polenta ou comment faire l'Europe dans un Chaudron...c'est ça la magie!!

L'hiver arrive à grands pas et derrière cette saison, des recettes qui nous réchauffent et nous aident à traverser le froid.
Le goulasch est un plat hongrois que je sers habituellement avec du riz, ou de simples pommes de terres cuites à la vapeur. Pour changer un peu, j'ai choisi pour ce soir de l'accompagner de polenta.
Voici donc une union italo-hongroise ou comment faire l'Europe dans un chaudron.

Remplir son Chaudron :
pour 6 personnes.

1,2 kg de bœuf à bourguignon - 1grande boite de concentré de tomate - 200 g d'oignons éminces - 200 g de lardons fumés - 2 gousses d'ail -- 2 l de bouillon de bœuf - Sel - poivre - une feuille de laurier - paprika - un sachet de polenta - huile de tournesol.
Dans une cocotte faire revenir les lardons et les oignons dans un peu d'huile de tournesol.
Réserver.
Couper la viandes en gros cubes et la faire dorer.
Remettre les lardons et les oignons avec la viande, ajouter le concentré de tomates.


Ajouter l'ail, bien remuer et couvrir avec le bouillon.
Saler, poivrer, ajouter le laurier et saupoudrer de paprika.
Laisser mijoter longtemps, longtemps ou si vous êtes pressés une heure et quinze minutes à la cocottes minute.
Préparer ensuite la polenta en la faisant cuire dans de l'eau salée.

Une fois cuite, débarrasser dans un saladier. Le couvrir d'une assiette 3 minutes et retourner le saladier sur l'assiette.
Servir la viande accompagnée d'une tranche de polenta.

Secrets de Sorcière :


Pour le lendemain, la viande sera réchauffée et la polenta pourra être grillée en tranche à la poêle.


11/11/2008

THE gâteau au chocolat.


Tout est dit dans le titre. Si il n'y a qu'un seul gâteau au chocolat à choisir, c'est celui-ci que je prends.
Mais il ne faut pas le laisser trop longtemps au four, sinon, il est plus sec.
Cependant, comme le décors fait beaucoup dans la réussite d'un dessert, je vous livre "une recette du diable" : le glace miroir au chocolat de Pierre Hermé.

Remplir son Chaudron :

 125g de chocolat noir - 80 g d'amandes en poudre - 60 g de farine - 1 cuillère à café de levure alsacienne - 125 g de sucre - 125 g de beurre - 3 oeufs - 4 cuillères à soupe de lait. 




La Formule Magique :

Faire ramollir le beurre.
Faire fondre au bain marie le chocolat et le lait.
Ajouter au chocolat fondu afin d'obtenir un mélange homogène : les jaunes d'oeufs, la farine, la levure, les amandes et le sucre.
Battre les blancs en neige et les ajouter délicatement au mélange précédent. 
Cuire 15 minutes à 175° puis 8 minutes à 230°.

 Remplir son Chaudron pour le nappage miroir :
Recette tirée du livre PH 10 de Pierre Hermé

205 g de lait concentré non sucré - 100 g de glucose - 240 g de sirop à 30° baumé - 250 g de pâte à glacer noire - 250 g de chocolat de couverture noir.

 La Formule Magique :

Porter à ébullition le lait, le glucose et le sirop.
Verser sur la couverture hachée et la pâte à glacer.
Mélanger à la spatule en commençant par le centre et en incorporant le liquide petit à petit. en élargissant le mouvement.
Stocker au froid hermétiquement fermé.

Pour l'utiliser, faire chauffer à 45° et napper le gâteau.

    Secrets de Sorcière ;

Ce glaçage se conserve longtemps au froid, dans une boite hermétique.

08/11/2008

Crumble de tomates au Pain d'Epices

Aller, zou, encore un crumble, mais salé, cette fois.
Voici une autre recette dégustée chez mon amie Martine dont je vous ai parlé ici.
Servies en apéritif, ces tomates s'associent judicieusement avec le pain d'épices pour une mise en bouche originale qui peut accompagner les verrines si tendance en ce moment.

 Remplir son Chaudron :
Pour 4 personnes :
 
500 g de tomates - 2 cuillères à soupe d'huile d'olive - 80 g de beurre mou - 2 cuillère à soupe de farine - 1 cuillère à café de sucre - 3 tranches de pain d'épices sèches - sel - poivre.

La Formule Magique : 
Préchauffer le four 200°.
Couper les tomates en dés et les saisir à l'huile d'olive. Saler, poivrer.
Les disposer dans 4 ramequins allant au four.
Émietter les tranches de pain d'épices.
Dans un saladier, mélanger le beurre, la farine, le sucre et le pain d'épices.
Disposer le mélange sur les tomates et enfourner pour 10 minutes.

05/11/2008

Pommes caramélisées en crumble.


Petite journée entre filles : on mange ensemble, on papote, bois le café, on va se balader. Je trouve qu'on ne le fait pas assez souvent, parce que c'est un vrai plaisir.
 Donc ce mercredi, c'est moi qui invitais. En entrée ... ah non, pas d'entrée! En plat principal : des lasagnes, c'est pour ça qu'il n'y a pas d'entrée. Puis le fromage, la salade, et le dessert. Donc, pour faire automnal, des pommes, des poires.
 Les poires, façon "Belle-Clara", pour faire encore plaisir à ma fille qui en fait une cure. Elle va se lasser, j'en suis sûre. Comme j'aime bien l'idée de plusieurs petits desserts, les pommes caramélisées en crumble ont suivi les poires.

Pour varier un peu, au lieu d'émietter des spéculoos comme dans la recette de crumble aux poires, j'ai choisi des palets bretons. Cela apporte encore plus de croustillant.
Le tout, en petite petite quantité de façon à avoir le choix sans que notre conscience soit tracassée. Enfin, que je dis "notre", je devrais dire "votre", car ça fait longtemps que je n'ai plus de conscience au niveau des desserts!!

 Remplir son Chaudron :
 pour 4 petits crumbles :
150g de compote de pommes - 2 pommes - 1 grosse noix de beurre - sucre semoule. 25 g de farine - 25 g de poudre d'amandes - 25 g de beurre bien froid - 25 g de palets bretons - 25 g de sucre roux.

  La Formule Magique :

Préparer la pâte à crumble à l'avance et la laisser au frigidaire, elle s'émiettera plus facilement au moment de dresser les crumbles : mélanger ensemble la poudre d'amandes, la farine et le sucre.
Ajouter les palets bretons émiettés. Incorporer le beurre en l'émiettant entre les doigts. La pâte doit avoir une consistance grumeleuse.
Remettre au froid.

Préparer les pommes : éplucher et couper les pommes en petits petits cubes.
Faire chauffer le beurre dans une poêle et y jeter les pommes.
Saupoudrer de sucre semoule largement.
Laisser dorer et caramélisé en remuant de temps en temps.

Dresser les crumbles : dans le fond de vos ramequins déposer la compote de pomme, recouvrir des dès de pommes et de la pâte à crumble.
Remettre au froid.


Cuire les crumbles en les enfournant 15 minutes dans le four à 200°.
Si vous avez encore un petit peu de place pour la gourmandise, accompagnez ce dessert d'une glace vanille et caramel, maison bien sûr.

02/11/2008

Cookies au beurre de cacahuetes.




Comme vous le savez, à moins d'habiter une autre planète, de vivre sur une île déserte, Halloween est de saison.
Venue tout droit d'Outre Atlantique cette fête est devenue petit à petit européenne sous prétexte que tous comptes faits ses origines seraient celtiques.
Comme je garde des enfants et que leur grande conversation était les déguisements choisis pour leurs visites dans le village, je n'ai pas pu y échapper.

Et quand la question "qu'est ce que l'on fait pour halloween ?" m'a été posée, il a bien fallut que j'y réponde.
Prétextant que cette fameuse fête venait d'Amérique, je ne n'était pas fan des citrouilles creusées, je leur ai donc proposé de faire des biscuits purement américains en guise de clin d'oeil!
Oui mais c'est quoi des biscuits "purement américains"? Les enfants, ont tout de suite pensé aux cookies.
Donc j'ai ouvert le petit livre "Cookies, Muffins, and Co", 100 douceurs à la mode anglo-saxonne, so délicious! des éditions First; et avec ce que j'avais en réserve nous sommes tombés d'accord pour préparer des cookies avec un ingrédient très très "étazunidesque" : le beurre de cacahuète.


 Remplir son Chaudron :

Pour une quinzaine de pièces :
100g de beurre de cacahuète, 100 g de beurre mou, 60 g de sucre roux, 60 d de sucre semoule, 1 oeuf, 150 g de farine, 1 cuillère à café rase de levure chimique, 75 g de cacahuètes salées concassées.

 La Formule Magique :

Préchauffer le four th 180°.
Dans un saladier mélanger le beurre et le sucre afin d'obtenir un appareil crémeux.
Ajouter l'oeuf et mélanger, puis le beurre de cacahuètes et mélanger à nouveau.
Ajouter ensuite la farine, la levure, les cacahuètes concassées
Vous devez obtenir une pâte souple.


A l'aide d'une cuillère à soupe disposer de petits tas en quinconce; assez espacés et enfourner pour une dizaine de minutes.
Les cookies doivent être blonds mais encore souples.
A la sortie du four, à l'aide d'une spatule les décoller et les laisser durcir et refroidir sur une grille.

Secrets de Sorcière :

Pour les véritables fans, ces biscuits peuvent bien entendu se déguster accompagnés de beurre de cacahuetes.
Le Nutalla se marie très bien aussi avec.