04/01/2008

Cartes de voeux en pain d'épices. (épisode 1 la pâte).

Je vais être franche avec vous, j'aime pas écrire les cartes de vœux. 

D'abord, je trouve que cette tradition de se souhaiter la bonne année est un peu ridicule. Comme je suis quelqu'un de bien élevé, je perpétue cette tradition mais sans grande conviction. Il est évident que comme je ne souhaite du mal à personne, je ne vois pas pourquoi je souhaiterais du bien à tout le monde.  

Ensuite, comme j'écris et je pense que je ne suis pas la seule, invariablement la même chose depuis des années et des années, je n'y prends aucun plaisir et fait souvent cela plus par politesse et par obligation. Surtout à des oncles ou tantes que je n'ai pas vu depuis 10 ans, au moins...et qui, eux par principe attendent cette carte. Quand je serai une vieille tante, je préférerai avoir la visite de mes neveux et nièce plutôt qu'une carte de vœux envoyées systématiquement par politesse, pour se donner bonne conscience.

Bref, il y a tout de même à des amis, de la famille, des gens quoi, à qui j'ai envie de faire plaisir.
  Du coup, au lieu de leur envoyer une carte qui en règle générale trônera sur le frigo épinglée par un magnet' pendant quelques jours, au mieux quelques semaines, puis subrepticement se glissera dans un tiroir et qui en douce finira à la poubelle, je fais des cartes en pain d'épices. Bon n'allez pas croire que j'en fais un wagon, hein, j'suis pas une usine non plus!!!

Souvent ce sont à des gens qui sont loin, qui me manquent, à qui je n'ai rien offert à Noël, que je remercie pour une chose ou une autre. Comme je vous ai déjà donné des recettes de pain d'épices, vous pouvez bien entendu reprendre ces recettes (celles des bonshommes fugueurs par exemple), sinon voici une recette que je vais tester pour la première fois.

Elle se fait une semaine à l'avance avec une pâte mère. 

Normalement, elle donne un pain d'épices plus moelleux, moins sec. Le "vrai" pain d'épices Alsacien se fait des mois à l'avance. Là, j'ai trouvé un bon compromis. 

Cette recette est tirée de "La Cuisine des Fées". Un ouvrage superbe que j'ai eu l'occasion de consulter trop rapidement. J'ai un peu remanié la recette, étant donné qu'il me manquait comme disait ma mère "dix sous pour faire vingt sous". 

D'ailleurs à ce propos, si le Père Noël passe par ici, ça peut lui donner une idée pour l'année prochaine. Sinon, si des fans désirent me faire plaisir et m'offrir un cadeau pour mon anniversaire, je suis née au mois de mars. Bon, revenons à la recette : Donc une semaine avant on fait la pâte mère, on la laisse attendre couverte à température ambiante et ensuite on fait le reste. 

La pâte mère :  

Faire tiédir 250g de miel de sapin (j'ai pris un autre miel, j'avais pas de sapin), mélanger 50g de farine de seigle et 200g de farine de blé. Bien mélanger, couvrir d'un film alimentaire et laisser donc une semaine température ambiante.

  Une semaine plus tard : 3 pointes de couteau de zeste d'orange - 3 pointes de zeste de citron - 5g d'épices à pain d'épices - 1 pointe de cannelle - 1 pointe de cardamome - 2.5g bicarbonate d'ammonium - 2.5g de bicarbonate de potassium - 1 jaune - un peu de lait pour dorer. n'ayant pas tout j'ai donc mis : 2 jaunes (les miens étaient très petits) - 4g de 4 épices - 1.5g d'anis poudre - 5g de cannelle - 0.5g de cardamome - 2.5g de bicarbonate de soude - 2.5g de levure chimique. Diluer les bicarbonates dans un peu d'eau. Préchauffer le four à 160°. Émietter la pâte mère et la mettre dans le robot avec les couteaux. Ajouter les épices et les zestes. Actionner le robot. Ajouter les bicarbonates et le jaune. Lorsque la pâte est bien mélangée, l'étendre sur 3mm d'épaisseur, la découper. Dorer au lait et enfourner pour 8 à 10 minutes.

 

 Lorsque le pain d'épices est refroidi, on peut procéder à la décoration.

2 commentaires:

  1. Dans tous les cas, avec ou sans le livre convoité, tu es la "fée pain d'épice" du Chaudron Magique !
    Vous devez aimer beaucoup ce parfum...
    Bravo ! pour le travail, une carte à dévorer, quelle belle initiative !
    Amélie

    RépondreSupprimer
  2. Pour les voeux Idem, le mot est bien trouvé "habitude".

    Bonne idée pour ces cartes, je reviendrai pour la déco

    C'est fichtrement compliqué pour faire le pain d'épice, je croyais cela plus simple, faut dire que je n'y connais rien en pain d'épices, seulement un souvenir d'enfance de pain d'épice industriel que mes parents me donnaient quelquefois au "quatre heure" tartiné de beurre

    à bientôt
    jupi

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.