23/12/2007

Bûche frivole chocolat, chantilly et feuilles de chocolat craquantes (épisode 1, la confectionp).


La tradition aime que l'on serve une bûche le soir du réveillon, mais la tradition ne dit pas qu'elle sorte de bûche. La pâtisserie comme la mode a ses tendances, ses modes, et parce qu'il faut que la bûche plaise à un maximum d'invités j'évite toujours les mélanges osés.
Ce que j'appelle "osés" ce sont les nouvelles associations telles que vanille-réglisse, violette-framboise, rose et "je ne sais plus quoi" un peu comme les macarons.
Cette année, je suis invitée, il me revient donc l'honneur de préparer tout ce qui est sucré. Je ne vous dresse pas la liste de ce que j'ai préparé, les billets précédents sont là pour cela.
Je me suis décidée à faire un bûche avec de la mousse au chocolat et de la crème chantilly parce que je sais qu'elle plaira à tout le monde. 
Au départ, j'avais l'intention de la réaliser comme un gros chocolat fourré. Un moulage chocolat garni. J'ai abandonné l'idée, un peu trop risquée. Les garnitures risquaient d'anéantir le chocolat. En plus pour le service, bonjour la présentation!!!
Après mûres réflexions, hésitations, j'ai opté pour une base en sablé breton (semelle en pâtisserie) sur laquelle le coucheront voluptueusement une crème fouettée à la vanille et une mousse au chocolat.
Pour compliquer l'exercice j'ai prévu d'intercaler une couche de chocolat craquant au lait entre les deux. 
Et c'est à ce moment là que vous me dites : "mais pourquoi "frivole", le nom de cette merveille"?
C'est là que je vous répond : " parce que j'ai peur qu'au démoulage, elle se barre!!!" et là, M'sieurs-Dames, je vais travailler devant vous sans filet.
 
Aujourd'hui, réalisation de la bûche, demain démoulage et verdict. 
Comme on travaille en couches dans le moule (gouttière en pâtisserie), la surprise a lieu le lendemain, au moment crucial de le démouler.
Étant donné je suis invitée, il m'est impossible de la dresser au moment de servir. Et pour finir, elle doit voyager la bougresse!!!
Aller, assez discuter, on s'y met!!!
On prend donc une gouttière recouverte de film alimentaire dans laquelle on dépose la mousse au chocolat.

Ensuite, on pose délicatement la feuille de chocolat au lait que l'on a préparée à l'aide d'un gabarit pour éviter les surprises.
Le gabarit en carton est recouvert de film alimentaire pour que le chocolat se décolle facilement. Bien entendu il s'agit de chocolat tempéré, sinon, pas de croquant!
Si possible, éviter de casser la feuille de chocolat, hein, pas comme moi. "Faites ce que je dis, pas ce que je fais".
Ensuite, vient le tour de la crème fouettée, et là, je ne vais pas vous mentir, pour éviter toute déconvenue, je l'ai dopée avec de la poudre de perlimpimpin (Chantifix).

Pour terminer, la semelle de sablé breton réalisée avec un gabarit aussi. 
 
 
Et, là, on oublie, et surtout on prie très fort jusqu'à demain St Honoré patron des pâtissiers.
On se revoit donc demain pour le démoulage.
A ce moment là, vous me demandez : "as tu prévu un plan B"? et je m'entends répondre que non, mais le doute s'installe et je vais de ce pas préparer un dessert de sauvetage.
Ce sera un St Epvre de forme rectangulaire, je sais qu'il aura du succès, on me le réclame tout le temps.

4 commentaires:

  1. Je te souhaite un joyeux Noël

    RépondreSupprimer
  2. alors est ce que Saint Honoré a entendu tes prières patissionneuses ?????? hihihihi

    RépondreSupprimer
  3. Il faut me prévenir quand tu fais cela , je serais accouru très vite

    bref , je me suis contenté d'une minuscule tranche de bûche glacée du commerce

    non, non ne me frappe pas
    la pâtisserie j'aime , mais lorsque c'est les autres qui la font

    bisous et merci pour tes voeux

    jupi

    RépondreSupprimer
  4. celle là je ne la connaissais pas
    elle est bien bonne
    jupi

    joyeuses fêtes

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!