24/03/2015

Brochettes de moules panées au curry.




8 ans, ça va faire 8 ans que ce blog existe et ça va faire 8 ans que je ne suis pas à l'aise avec les photographies de plats salés.

J'ai beau prendre je ne sais combien de clichés d'un plat, aucun ne me satisfait vraiment. 
Les couleurs ne rendent pas toujours bien, les sauces s'étalent, et je ne parle pas des soirées hivernales où la luminosité est telle que les préparations ont l'air plus glauques qu'elles ne le sont déjà. 

La recette que je vous propose aujourd'hui en est l'exemple type.  On croirait que les brochettes sont un peu cramées alors que pas du tout.

Et je vous passe le nombre de fois où je mange froid, le temps de dresser, photographier, recommencer....encore et encore pour obtenir un résultat qui me satisfait rarement.

Une amie m'a fait remarquer  récemment  "on s'en fout de la photo, ce qui compte, c'est la recette". Je ne suis pas tout à fait d'accord avec elle. Lorsque je cherche l'inspiration dans les livres ou sur le Net,  ce sont les photos qui illustrent le billet qui m'interpellent en premier. Pas vous?

Depuis quelques temps je suis en train de reprendre les plus anciens articles du Chaudron Magique pour dépoussiérer un peu et je me rend compte que certains clichés ont bien mal vieilli.
Finalement mon amie  a peut être un peu raison, il vaut mieux peut être pas de photo.

Bon, je discute...je discute et pendant ce temps mes brochettes attendent.

Remplir son Chaudron :
pour une douzaine  de petites brochettes.

3 jaunes d'oeufs - 3 cuillères à café rase de curry - 50 moules cuites- chapelure en quantité suffisante - 250 ml de jus de cuisson des moules ( + un peu plus pour éventuellement rectifier la sauce) - 2 cuillères à soupe bombées de crème fraîche - 40 g de farine - sel - poivre.

La Formule Magique :

Dans une assiette creuse battre à la fourchette lès jaunes d'oeufs avec une cuillère à café rase de curry.
Embrocher les moules sur les piques à brochette.

Tremper chaque brochette dans le jaune d'oeuf puis dans la chapelure sur toutes les faces. Laisser en attente. 

Dans un grand verre d'eau diluer la farine avec du jus de cuisson des moules et mettre le reste du jus à chauffer dans une casserole.
Lorsqu'il est bien chaud, ajouter la farine diluée, bien mélanger pour obtenir une préparation homogène.
Saler et poivrer puis ajouter les 2 cuillères à café de curry restantes.
Laisser epaissir à feu doux tout en remuant. 
Arrêter le feu lorsque la sauce a atteint l,épaisseur désirée.

Pour la cuisson des brochettes,  faire chauffer un peu de matière grasse dans une poêle et les faire dorer doucement sur toutes les faces.

Avant la fin de la cuisson faire réchauffer la sauce en lui ajoutant la crème fraîche, éventuellement ajouter un peu de jus de bouillon si elle est trop épaisse  (ou une cuillère supplémentaire de crème ) et la servir éventuellement avec un riz neutre.

Secrets de Sorcière :

Cette recette a été élaborée avec un restant de moules marinières mais vous pouvez très bien utiliser des moules décongelées,  il faudra alors utiliser de l'eau et un cube ou du fond de poisson pour remplacer le jus de cuisson pour la sauce.

Ces brochettes peuvent être préparées à l'avance, cuites et ensuite réchauffées doucement à la poêle avec un peu de matière grasse.

On peut aussi les servir chaudes à l'apéritif sans sauce en guise de tapas.







5 commentaires:

  1. Ha l'épreuve de la photo , celle qu'on aimerait claire , nette , brillante appétissante , et qui au mieux nous donne l'impression d'avoir pris en photo la gamelle du chat (humour) , oui une jolie photo c'est mieux , mais une jolie photo avec une recette mal rédigée c'est pas terrible , et à tout prendre je préfère une bonne recette quand même , et celle ci recette elle me fait diablement envie (et les photos sont pas si mal ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui, la gamelle du chat est parfois plus appétissante! je confirme. Merci de ta visite Hélène, et à bientôt, ici ou ailleurs ;)

      Supprimer
  2. Coucou,
    Utilisez-vous un spot pour la luminosité ?
    Minoucha

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour , non pas toujours et je devrais.
    Mais le temps d'installer le spot, de shooter, etc....je ne prends pas le temps lorsque ce sont des plats chauds.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour et bon noel a vous également, Je vous remercie infiniment,merci,merci,merci.
    voyance sérieuse et gratuite

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.