19/09/2008

Tuiles au nutella

"Du bonheur à tartiner", proclame le slogan publicitaire de la fameuse pâte à tartiner. Pour ma part, j'ajouterais : " du bonheur à cuisiner, du plaisir à déguster". Aujourd'hui le ou la célébrissime Nutella, (on ne peut définir son genre, masculin?féminin?), ne se contente pas d'agrémenter les tartines du goûter ou du petit déjeuner. On le retrouve dans de nombreuses recettes : gâteaux, crèmes brûlées, glace etc...

.... Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours apprécié Nutella. Lorsque j'étais petite, on la trouvait dans de petits ramequins en verre alvéolés. Ces petits ramequins, je me souviens, ma mère les réutilisait pour faire des flans. Aujourd'hui, elles est conditionnée en verres,( plutôt moches à mon avis) ou dans de plus gros pots, pour les plus gourmands.


 
La parenthèse Enchantée : 

 En France, c'est en 1966 que l'on entend parler pour la première fois de la pâte à tartiner Nutella ! Ce nom vient remplacer celui de ''Tartinoise'' que les français connaissaient depuis 1963. Mais, ce que peu de gens savent, c'est que la plus fameuse des pâtes à tartiner, fut inventée en Italie quelques vingt années plus tôt ! Au lendemain de la seconde guerre mondiale, en Italie comme dans toute l'Europe, le chocolat est une denrée rare et coûteuse. C'est à cette période , que Pietro Ferrero, un pâtissier à Alba, une petite ville du Piémont va créer le produit qui révolutionnera le petit-déjeuner et le goûter de millions de petits enfants. La pâtisserie familale Ferrero.Sa recette est élaborée à partir des ingrédients disponibles dans cette région du nord de l'Italie des noisettes, du lait, du sucre et juste ce qu'il faut de cacao. Il obtient une pâte qu'il façonne " en pain " enveloppé dans une feuille de papier d'étain. Inspiré par un classique de la pâtisserie traditionnelle piémontaise, ce produit sera alors baptisé " Giandujot " 

Mais ce n'est qu'en 1949, que la recette est finalisée. Par un été torride, raconte la légende, le Giandujot se mit à fondre comme neige au soleil. Voyant cela, Pietro Ferrero comprit tout de suite les grands avantages de cette consistance plus crémeuse. Il adapta la recette pour obtenir la pâte à tartiner onctueuse que nous connaissons aujourd'hui, et l'appela à l'époque Supercrema. Le succès ne tarde pas à venir. Les enfants adorent ce goût mêlé de noisettes et de cacao. Les commandes toujours plus nombreuses amènent Pietro Ferrero à industrialiser le procédé de fabrication tout en respectant les règles de qualité des maîtres pâtissiers auxquelles il est fortement attaché.
Associé à son frère Giovanni, qui est en charge de la commercialisation et de la distribution du produit, ils partent à la conquête de l'Italie. Les premiers camions Ferrero à la conquête de l'ItalieLe nom de Nutella n'apparaîtra qu'en 1963, quand celle qui est déja la plus fameuse des pâtes à tartiner se décide à conquérir l'Europe.
 Source : le site officiel Nutella. 

 Remplir son Chaudron : 
Pour une soixantaine de tuiles :

150 g de noisettes - 100 g de beurre - 100 g de sucre glace - 35 g de farine - 2 oeufs - 200 g de Nutella 



La Formule Magique :


Préchauffer le four à 150°. Mettre les noisettes 15 minutes au four. A leur sortie, les mettre dans un torchon et les frotter les unes contre les autres pour retirer la peau. 
Les concasser. 

 Faire fondre le beurre à feu doux, 30 et 35°). Tamiser ensemble le sucre glace et la farine au dessus d'une jatte. Incorporer les oeufs, le Nutella et le beurre fondu. Mélanger pour obtenir un appareil homogène. Ajouter les noisettes et mélanger à nouveau. 

 Laisser reposer au réfrigérateur une heure. 

Mettre du papier sulfurisé sur des plaques de cuisson. A l'aide d'une cuillère à café, façonner les boules de pâte, les aplatir avec la paume de la main sur 6 ou 7 cm de diamètre. Veiller à ce que l'épaisseur soi la même sur toute la surface. Prendre soin de les déposer en quinconce afin qu'elles ne se touchent pas lors de la cuisson.
 Laisser reposer 15 minutes au réfrigérateur.
Enfourner pour 13 à 15 minutes. 
A la sortie du four, les déposer chaudes (à l'aide d'une spatule) sur un rouleau à pâtisserie ou une bouteille pour leur donner la forme de tuiles. Elles peuvent accompagner un dessert, un thé, mais on peut toujours et encore manger Nutella à la cuillère à même le pot. C'est encore la meilleure façon de l'apprécier.

 Langue de Vipère :

 Entre nous, je trouve que l'on ne s'en pas assez le goût de Nutella dans cette recette. Mais ceci n'engage que moi.

6 commentaires:

  1. ce qui est trop marrant c'est que j'ai fait ces tuiles là mercredi dernier avec ma fille qu'est ce que c'était bon

    RépondreSupprimer
  2. miam...c'est très tentant..

    RépondreSupprimer
  3. Super top cette recette de tuiles ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  4. Une belle recette de tuile...!
    Toute la régression avec Nutella..!
    Et c'est bon de regresser de cette manière.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Le petit soucis avec ces gâteaux, est qu'ils ramolissent très vite.
    Pour les servir croustillants, le mieux est de s'y prendre à la dernière minute.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou!
    J'ai testé ces tuiles pour des copines et elles les ont beaucoup appréciées; merci à toi d'avoir publié la recette :)(et par rapport aux autres tuiles que j'ai testées je trouve qu'elles ne ramollissent pas vite)
    Je les ai publiées ici:
    http://pralinette-en-vadrouille.blogspot.fr/2005/03/tuiles-au-nutella-de-pierre-herme.html

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.