04/05/2015

Il n'y a pas que le royal baby à c't'heure...dans ma vie en tous les cas!



Bon....faut que je vous narre ma dernière aventure féline car elle vaut son besant de croquettes!

Il y a quelques années une famille possédant des chats est venue s'installer dans la maison mitoyenne de la notre.
 Leurs chats n'étant pas timides et comme nous n'étions pas des sauvages nous les laissions volontiers squatter chez nous.

Entre temps la famille a déménagé à quelques rues et les félins ont continué à venir nous rendre visite,  notamment une petite minette prénommée Poupoune.
Cette chatte particulièrement bien élevée, sachant que l'on n'arrive pas chez les gens les papattes vides nous ramène souvent souris ou oiseaux,  vivants ou morts....c'est selon......

Et Poupoune a grandi et comme il est de bon ton chez les félins à la campagne, a rencontré le loup et s'est retrouvé plusieurs fois enceinte.
A chaque nouvelle grossesse, elle restait de plus en plus longtemps à la maison.
D'ailleurs un bon nombre de mes amis facebookiens ont eu la chance d'adopter un de ses petits.

En mars dernier, Poupoune qui a, il faut le reconnaître,  la cuisse plutôt légère  (mais ça elle le tient de sa mère que j'ai bien connue. ...si...si...je vous jure ) se retrouve à nouveau avec des chatons dans le tiroir....enceinte jusqu'aux moustaches. ...

Mercredi dernier,  un matin où j'avais de la visite et apprenant les aventures rocambolesques d'une amie (ça pourrait faire également l'objet d'une histoire mais là n'est pas le sujet ) j'avoue ne pas avoir fait attention au comportement étrange de la petite minette.

Et  là vous vous doutez sûrement de la frottée,  comme ont dit par chez moi,  voilà que Poupoune décide de mettre au monde sa portée dans le lit de mon fils....émotions. ... couettes blanches .....elle donne naissance à trois bébés.

On la laisse se remettre de ses émotions et en fin d'après midi sa maîtresse rapatrie la petite famille chez elle.

Le lendemain matin, le jeudi donc, alors que je bullais sur mon canapé, ca tambourine au carreau....et je vois la fameuse Poupoune avec ce que je crois être une grosse souris.
Naive, je pense qu'elle n'a pas perdu de temps pour me remercier.
Je m'approche pour lui ouvrir et là. ..stupéfaction. ...nom d'un ptit bonhomme ....ce n'est pas un rongeur qu'elle tient dans sa gueule mais... un petit  chaton tout roux....

Là j'y crois pas......

Elle a filé l'installer dans un placard, que la maline avait préparé depuis quelques jours sans que je m'en rende compte. Je le retrouvais sans arrêt la porte ouverte, vidé de quelques chiffons ....mais je croyais que c'etait les lapines qui mettaient le souk.

Re-déménagement de la mère et l'enfant mais inquiétude de la propriétaire car Poupoune pour nous présenter le bébé est passée par le balcon et a sauté je ne sais combien de mètres.
De plus, pour une raison qui n'appartient qu'à elle refusait de s'occuper du reste de la portée.

Donc, prises de solutions, radicales et sans appel : enfermement de la mère volage, même la porte du balcon qu'elle n'avait jamais franchi.

Mais la petite minette n'avait pas fini de nous surprendre....
....le jeudi soir elle a mis au monde un quatrième bébé,  en pleine forme. Soit 36 heures après la naissance des trois premiers!

Pour finir tout est rentré dans l'ordre, elle est revenue nous faire un petit coucou hier, 5 minutes; le temps de faire le tour de la maison, saluer les lapines, boire un coup dans l'aquarium et de retourner s'occuper de sa couvée.

Sacrée histoire hein?

Si vous voulez adopter un petit chat de la mère aventurière sachez que trois sont dispos, deux roux et un tigré gris et blanc....le tigré blanc je le prendrais volontiers mais Presque Mari est intraitable.

Quand on y réfléchit il n'a pas vraiment tort puisque la chatte de la voisine est un petit petit peu à nous avec tous les avantages sans les inconvénients... ou presque! !






4 commentaires:

  1. Chez moi aussi y'a des bébés minous , une vagabonde qui est arrivée en aout dernier , et qui est restée ,je la croyais adulte et stérilisée puisqu'elle n'avait pas eu de chaleurs , jusqu'au mois de février ou elle a miaulé à fendre l’âme et dans la nuit du 28 au 29 avril elle a déposé sous le canapé qui est dans ma chambre 3 bébés minous , deux toute seule , le troisième avec mon aide , depuis ma chambre fait nurserie , et ça ronronne a toute heure <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. désolée de te répondre si tardivement, je ne sais par quel miracle aucune notification ne m'est envoyée pour me prévenir de la publication de commentaires.
      Je croyais être la seule à avoir une maison digne de l'Arche de Noë. Le plus gros boulot reste à faire : trouver une famille pour les petits minous.
      Merci de ta visite, et à bientôt, ici ou ailleurs.

      Supprimer
  2. A mon avis elle a choisit sa famille on dit que les chats choisissent leur maîtres. C'est une belle histoire d'amour entre elle et vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sauf que je n'ai pas très envie de la voler à ses maitres. Tout est rentré dans l'ordre à présent, elle revient nous voir de temps en temps.

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.