15/06/2008

Orange mystère.....suite de l'aventure.

Pour ceux qui suivent, voici des nouvelles de mon orange suspendue. Un vrai tour de magie!





Pour ceux qui ne suivent pas, vous pouvez visionner l'épisode précédent ici.

Après trois bonnes semaines de suspension, l'orange est devenue plutôt moche. Même si cela ne se voit pas trop sur la photo.
Voici donc le moment de la décrocher et de faire le sirop qui s'ajoutera à l'alcool.

Je n'en reviens pas de l'odeur que cela dégage sans que l'orange ai été immergée. La véritable odeur du Cointreau de mon enfance.
Non, ma mère ne me remplaçait pas le lait du biberon pas du Cointreau. Mais le samedi, après le déjeuner, elle s'accordait parfois un petit verre de Cointreau.
Parfois c'était le dimanche, mais uniquement lorsqu'on avait du monde.

J'adorais regarder la bouteille; je ne sais pas pourquoi le ruban rouge qui tenait au sceau en plastique attirait mon regard. Mais le mieux, c'est que j'avais le droit de tremper mes lèvres dans son verre.
Mais je m'égare.

Donc, seconde étape de l'expérience avant la dégustation : le sirop.

Il suffit de faire bouillir 300g de sucre (la recette dit "60 morceaux de sucre", mais je n'avais plus assez de sucre en morceaux. Un morceaux pèse 5g, donc.....je vous laisse calculer) avec 500ml d'eau. Après refroidissement, ajouter le sirop à l'alcool, et laisser 3 semaines dans le bocal fermé.

Je précise que l'orange finit à la poubelle, elle n'est pas mise à macérer comme on pourrait le croire.

On se revoit dans trois semaines pour la dégustation, avec modération.

12 commentaires:

  1. Justement, je me demandais comment allait devenir cette orange.
    est ce vraiment parfumé?
    Marie

    RépondreSupprimer
  2. Ton orange, toute moche comme une éponge abandonnée, c'est bon signe, c'est ainsi que je revois les souvenirs lointains, même très lointains, je crois que j'avais 11 ans, la première fois que mes parents en ont fait....Oups dis donc, c'est pas hier...et ils en ont fait régulièrement après !
    Tu m'as ramené bien loin....Merci, c'était agréable.
    Bises

    RépondreSupprimer
  3. Oui Marie, l'alcool est vraiment parfumé à l'orange. Cela ressemble vraiment à du cointreau.

    RépondreSupprimer
  4. Elevée au Cointreau Applemini!!!

    RépondreSupprimer
  5. Tu me fais envie, c'est délicieux le Cointreau. Où trouves -tu l'alcool à 90 ?
    A ma pharmacie, ils n'ont que de l'alcool midifié avec un goût de camphre, jaune clair, c'est pas du tout bon pour les liqueurs !

    RépondreSupprimer
  6. Sympa, c'est comme ça qu'on finit au fond du tonneau , lol

    RépondreSupprimer
  7. Je suis revenue chercher ma recette et ton expérience pour une copine, je lui met les liens...!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. pourquoi pas:)

    RépondreSupprimer
  9. je n'ai pas compris la recette pas la dose de l'alcool miette

    RépondreSupprimer
  10. bonjour, il faut cliquer sur le lien au début de l'article comme c'est indiqué.
    Pour ceux qui ne suivent pas, vous pouvez visionner l'épisode précédent ici :http://lechaudronmagique.blogspot.fr/2008/05/orange-mystre-winner-is.html
    Il faut tout lire dans un article, c'est plus simple.

    RépondreSupprimer
  11. Pourquoi "dans trois semaines pour la dégustation, avec modération" ? Et c'est qui, ce gars, là, "Modération, que je dois inviter pour déguster ? Connais pas ce type, moi...

    Petite question ; de quand date la recette ?
    Si c'est une très vieille recette, il faut savoir que "jadis", le morceau de sucre pesait environ six grammes, pas cinq...
    Ce sont les "gens-qui-pensent-pour-vous" d'il y a quelques années (les mêmes que ceux qui ont décidé, pour le prétendu bien des gens, c'était mieux de mettre le mot "modération" chaque fois qu'on écrivait un mot se rapportant à l'alcool) qui ont décidé que, "pour le bien des gens", mieux valait fabriquer des morceaux de sucre de cinq au lieu de six grammes.
    Officiellement, c'était pour que quelqu'un qui mettait "jadis" trois morceaux de sucre, soit dix-huit grammes, dans son gros bol de café ne mette plus que quinze grammes ... sauf que le gars habitué à ses 18 grammes, vu qu'il sentait qu'il lui en manquait, bin, il ajoutait un quatrième sucre, soit 20 grammes : tout bénef pour les industriels !
    Idem pour les fabricants de Mars, par exemple : ils ont diminué le poids de la barre voici quelques années, sous le fallacieux prétexte d'en faire manger moins aux consommateurs (pour leur santé ... hahaha), mais comme elle a diminué d'une quarantaine de poucents (pour à peu près le même prix), bin, au final, les gens en mangent deux au lieu d'une, et les industriels y gagnent...

    Bref, s'il s'agit d'une vieille recette, 60 morceaux de sucre, c'est environ 350 grammes et pas trois cents grammes...
    Note que j'ai une recette similaire, et là, on parle de 44 (vieux) morceaux de sucre ... donc, les 60 morceaux, ce pourrait bien être des "nouveaux", sinon, ça va peut-être faire trop sucré...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait juste sans compter que les industriels ont aussi oublié de baisser les prix . Ce qui fait que l'on paie plus cher.
      Ce sont des morceaux de 6 g mais on peut diminuer la dose selon nos goûts mais avec ces proportions on obtient un cointreau qui se rapproche du bien"vrai "
      Merci pour ta visite et à bientot .

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

En ce qui concerne Monsieur Cuisine + je ne peux répondre à vos questions je n’n'ai pas ce robot et ne le connais pas.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.