28/06/2013

Le clafouti m'a porté la cerise; j'ai conjuré le sort.



Les clafoutis et moi c'est une longue histoire....mais pas une longue histoire d'amour.

Depuis ma plus tendre enfance, je n'ai jamais aimé ce dessert, un peu comme le riz au lait.

Tout cela parce que j'avais une tante qui nous en apportait à chaque fois qu'elle nous rendait visite.

D'abord au premier coup d’œil, je trouvais ça moche! Des trucs noirs et rouges,  fripés qui flottaient dans une pâte jaune molle. Parfois un peu brûlée, parfois non, mais ça c'était quand on avait de la chance.

Voilà le souvenir qu'il me reste...pas vendeur quand même!

Mais il y a des choses, que j'ai envie d'aimer, parce que tout le monde trouve ça bon! C'est énervant à la fin! quand personne ne comprend pourquoi vous détestez un truc que tout le monde aime.
La tarte à la rhubarbe c'est pareil! "C'est pourtant si bon" oui, les fruits de mer aussi, le poisson.

Et puis, ma copine Martine, un jour a réellement insisté pour que je goute son clafouti.
C'est vrai qu'il était bon, et présentable. Car en cuisine, on a beau dire ce que l'on veut, quand c'est déjà beau, c'est peut être déjà bon!

Je n'en n'ai pas fait une indigestion non plus, du bout des lèvres j'ai convenu, que certes, il était meilleur que dans mes souvenirs d'enfance.

Et puis dernièrement, une gentille amie est venue  m'apporter de belles et bonnes cerises.

J'en ai congelé en prévision de futures salades de fruits, j'en ai mangé, beaucoup, beaucoup...et je me suis quand même décidée à faire un clafouti.
Tout d'abord parce que je n'ai pas le droit d'en priver les autres, et ensuite le souvenir de celui de ma copine m'est revenu.

J'ai choisi une recette de ma maman, je ne sais pas où elle l'avait dénichée, je ne me souviens pas l'avoir vue une seule fois nous servir un clafouti!
Ma maman, mettait du rhum dans tout, ce doit être génétique. Mais pour ce clafouti j'ai fait une entorse à la coutume, j'ai choisi du Kirsch...logique, avec des cerises.

Pour présenter un dessert plus joli et plus appétissant (surtout lorsqu'il est entamé) je l'ai préparé en portions individuelles.

Pour parfaire la gourmandise et la présentation, des cerises d'amour ont rejoint les clafoutis.





Remplir son Chaudron :

Pour les clafoutis

500 g de cerises entières - 100 g de farine ( + quelques cuillères à soupe pour les cerises) - 20 cl de crème liquide entière - 20 cl de lait - 4 oeufs - 180 g de sucre - 20 g de sucre vanillé - kirsch (facultatif) - 1 pincée de sel.

Pour les cerises d'amour :

300g de sucre - un peu d'eau - 1 filet de jus de citron - des cerises avec leur queue.

La Formule Magique :

Laver sans les équeuter les cerises qui seront destinées à être caramélisées. Les essuyer soigneusement et les laisser en attente sur un papier absorbant.

Préchauffer le four à 200°.

Fouetter les oeufs, ajouter les sucres et la farine.
Tout en continuant à fouetter, incorporer le lait et la crème liquide.
Saler. Terminer par l'alcool.

Rouler les cerises dans quelques cuillères à soupe de farine.

Disposer les fruits dans des empreintes en silicone.
Recouvrir de pâte.

Enfourner pour 40 minutes.

Le clafouti se mange tiède ou froid.

Juste avant de servir, préparer un caramel avec l'eau et le sucre, ajouter le filet de jus de citron en faisant chauffer le tout à feu vif.
Lorsque le caramel atteint la couleur désirée retirer la casserole du feu et tremper chaque cerise en la tenant par la queue.
Laisser prendre sur une feuille de papier sulfurisé.
Servir de suite.


Secrets de Sorcière  :

Si vous choisissez de les cuire dans des moules en papier, prenez soin de les beurrer et les sucrer avant de les remplir; le démoulage sera facilité.

L'alcool n'est pas indispensable, la version que j'ai préparée pour les enfants n'en contenait pas. Mais il est vrai que le kirsch sublime la saveur des fruits.

 Afin que les cerises ne tombent pas toutes dans le fond des moules, les rouler dans la farine est une bonne solution surtout si c'est un grand clafouti que l'on prépare.
J'ai testé une fournée sans les rouler, dans les moules individuels, elles ne sombrent pas.

En ce qui concerne la préparation des cerises d'amour : attendre vraiment le dernier moment sinon afin que le caramel ne perde pas tout son croquant à cause de l'humidité des cerises.

Bave de Crapaud :

Un joli dessert de saison qui a vraiment séduit tout le monde.
L'ado mâle a fait une razzia terrible dans les clafoutis, j'ai dû en recommencer une fournée qui a très vite disparue.

Les enfants que je garde ont adoré les cerises d'amour. Moins difficiles et moins longues à manger que les pommes d'amour, elles n'ont pas fait long feu non plus.





 Je déclare donc  officiellement que je suis réconciliée avec le clafouti!


3 commentaires:

  1. jolies les cerises d'amour, c'est une bonne idée.
    le riz au lait ? beurk.

    RépondreSupprimer
  2. Et... si je veux faire un clafoutis aux mirabelles? Je pars sur la même formule? ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Alex,
    pas de soucis avec les mirabelles ou autres fruits, tu peux bien entendu décliner la recette avec tous les fruits.

    Bonne soirée et merci de ta visite.

    RépondreSupprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!