14/03/2019

Soupe de poulet Thaïlandaise au lait de coco (Tom Kha Kaï)











Je rentre d'un voyage extraordinaire en Thaïlande, alors bien évidemment, la recette qui suit est thaïlandaise.

Quel merveilleux pays! Franchement, je n'étais pas vraiment convaincue, trop d'à priori au sujet de ce pays, véhiculés par des reportages à décharge, racoleurs mais hélas parfois vrais.

Entre Bangkok, les marchés flottants, les îles et les plages paradisiaques, le climat et la gastronomie si subtile, les vacances ne pouvaient qu'être réussies.



Je ne suis pas particulièrement amatrice de cuisine asiatique, mais là je reconnais que mon opinion a changé. La cuisine thaïlandaise est légère, nuancée, épicée, fine;  vraiment ce fut une belle découverte. Là où ça pêche un peu, c'est au  niveau des desserts, le choix est plus restreint et je ne me suis pas franchement régalée; sauf au niveau des fruits, là ils sont forts en Thaïlande!

Nous avons fait une cure de fruits exotiques fabuleux, rien à voir avec ceux que l'on peut consommer en France, et à des prix, défiants toute concurrence.

Parmi les plats que j'ai le plus appréciés les soupes et l'incontournables pad thaï. 

Je partage aujourd'hui avec vous une soupe, le pad thaï fera l'objet d'un autre billet.

Alors évidemment, la difficulté majeure, est de retrouver en France les ingrédients qui font toute la différence, je vous explique où trouver les ingrédients plus loin, dans "secrets de sorcière".
Il faut noter également que le secret de la gastronomie thaï est la finesse de chaque découpe.
Rien n'est présenté en gros morceaux. N'oublions que les repas se mangent avec des baguettes.





Remplir son Chaudron :

 1 poignée de champignons noirs séchés (champignons de Paris dans la recette initiale) -  700 ml d'eau ( plus un peu pour les champignons)  - 1 cube de bouillon de poulet -1 carotte - 3  bâtons de citronnelle* - 3 oignons nouveaux* -  1 morceau de gingembre** (galanga dans la recette de base)  - 1 gousse d'ail - 400 g de blanc de poulet - 1/2 botte de coriandre fraîche ***  - 2  cuillères à café  de pâte de curry vert - 1 boite de lait de coco (400 ml) **** - 4 cas de sauce poisson ( nuoc  nam ) - 2 citrons verts  - un peu de piment oiseau en  poudre***** - un peu de sucre - . un peu de gingembre en poudre (facultatif)


La Formule Magique :

Réhydrater les champignons en les faisant tremper dans de l'eau froide.

Verser les 700 ml et le cube de bouillon de poulet dans une cocotte.
Faire chauffer.
Pendant ce temps détailler la carotte en fines  lanières à l'aide d'un économe, couper les tiges de citronnelle en petits morceaux.
Émincer les 3 oignons nouveaux, couper finement le gingembre et l 'ail
Détailler le poulet en petits cubes, l'ajouter dans le bouillon; verser ensuite la boite de lait de coco, les champignons noirs égouttés, ajouter ensuite la pâte de curry, la coriandre (en garder un peu pour le service) , la sauce poisson, le jus d'un citron vert,  un peu de piment oiseau et l'ail.

Laisser mijoter doucement. une bonne demie heure.

Goûter, rééquilibrer l'assaisonnement si nécessaire en ajoutant ou pas le sucre et en rajoutant ou pas le jus de citron vert restant.
Si vous trouvez que cela manque de gingembre ajuster en ajoutant quelques pincées de gingembre en poudre.
Pour une soupe plus relevée on peut également augmenter la dose de pâte de curry.

Laisser mijoter à nouveau une dizaine de minutes.

Servir la soupe saupoudrée de la coriandre qui reste et la déguster bien chaude éventuellement accompagnée de riz thaïlandais.

La soupe gagne à être réchauffée; ses saveurs seront plus présentes.


Secrets de Sorcière :

Vous pouvez également préparer cette soupe avec un restant de poulet rôti, il vous suffira de le détailler en petits morceaux et d'ajouter ces morceaux quelques minutes avant de servir.

La pâte de curry verte se trouve facilement au rayon "saveurs d'ailleurs" des supermarchés, mais bien évidemment dans les épiceries asiatiques classiques. Je recommande d'ailleurs fortement de vous y rendre, souvent les vendeurs sont ravis de partager leurs astuces et l'on trouve vraiment tout.
Cette pâte existe en trois versions, jaune moins forte, rouge un peu plus épicée et la verte beaucoup plus piquante.

Les tiges de citronnelles existent également dans les rayons des supermarchés, avec les épices classiques, vous les verrez en poudre déshydratées ; je les ai achetées entières, congelées dans une épicerie asiatique aussi.

* aussi appelé cibette,  le choix de ce type d'oignon est important, ils sont doux et leur saveur plus légère que les oignons classiques; vous pouvez les remplacer par des échalotes. Eviter les oignons classiques beaucoup plus forts qui risqueront d'anéantir le goût des autres ingrédients, aromates et épices.

** le galanga est un aromate différent du gingembre, moins fort, il a un goût proche du pin. Il est également présenté sous forme de racine comme son cousin. Le gingembre pourra le remplacer.
 pour la quantité, c'est selon les goûts de chacun.
Le gingembre frais se congèle très bien. Il suffit d'en acheter un morceau de temps en temps pour en avoir toujours en réserve, il en est de même pour les tiges de citronnelle.

*** la coriandre en poudre peut remplacer la coriandre fraîche.

**** si vous préférez une soupe plus onctueuse, remplacer 200 ml de lait de coco par 200 ml de crème de coco (plus épaisse); la noix de coco sera plus présente au niveau du goût.

***** les Thaïlandais mangent très épicé. Ce qui est peu pour eux l'est déjà pas mal pour moi; le piment oiseau est à utiliser avec parcimonie; il vaut mieux en mettre moins lors de la préparation et en rajouter individuellement au moment de la dégustation.


2 commentaires:

  1. excellente recette qui m'a rappelée mon voyage en thailande il y a quelques années; merci beaucoup, c'est exactement ce que je mangeais là bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour anonyme, merci pour le commentaire; à bientôt j'espère

      Supprimer

Enrichissez le Chaudron Magique.
N’hésitez pas à me transmettre vos recettes, suggestions, avis, critiques, questions. .. Cette partie du grimoire vous est réservée.

La cuisine est une passion, de la générosité et ce blog n’est absolument pas rémunéré.
Un petit clic sur +1 sur la petite icône Google ne vous engage à rien, elle permet au blog d'être un peu plus connu. C'est en quelque sorte une façon à vous de me remercier.

Contrairement à d'autres blogs, je valide même les commentaires anonymes. Mais un pseudo, un prénom, un surnom sont toujours plus agréables à lire et pour vous cela facilite la lecture des réponses à vos questions.

Je m'efforce de répondre le plus rapidement possible à vos questions; soyez patients si la réponse à vos interrogations ne vient pas dans l'immédiat. Vacances, boulot, problèmes de connexion sont de bons alibis.

JE NE RÉPONDS PAS AUX QUESTIONS SUR MONSIEUR CUISINE PLUS JE N'AI PAS CE ROBOT!!!
SF = température maximale cuisson vapeur sur MC.