29/06/2013

Abricots au romarin sur galette flamande.




On dit que les Français parlent beaucoup du temps; il faut bien reconnaitre qu'en ce moment il y a de quoi!
Exit les salades, les glaces et le barbecue!
Je suis à deux doigts de faire du pain d'épices et de rechercher les décos de Noël moi!

Heureusement que les fruits de saison sont là pour nous rappeler que nous sommes en été.

Bien que leur  prix soit plutôt prohibitif les abricots et les cerises, les fraises aussi apportent un peu de soleil dans les cuisines.

Après les cerises et les clafoutis, j'attaque ma période orange, avec non pas le fruit, mais les abricots.

C'est un des mes fruits préférés.

Comme l'écureuil en automne, j'ai fait quelques réserves au congélateur. Je vous en reparlerai plus tard. Aujourd'hui un petit dessert vite fait, de dernière minute. Un sorte de tarte sans pâte à tarte que l'on prépare  sans cuisson ou presque.

Je précise "ou presque" étant donné que j'ai poché les abricots avant mais ce n'est pas indispensable.

J'ai choisi de monter ce dessert sur une gaufre flamande offerte par E-Gastronomie parce que la finesse et le croquant de ces biscuits est parfait pour ce type de montage.



Remplir son Chaudron :
 pour une vingtaine de pièces.

la crème pâtissière de Philippe Conticini : 

 1/2 litre de lait - 85g de sucre - 1 gousse de vanille - 80 g de jaunes d'oeufs (soit 4 suivant la taille) - 2 pincées de fleur de sel - 22 g de farine - 22 g de maizena - 50 g de beurre froid.

Les abricots pochés au romarin

10 beaux abricots de belle taille - 800 g d'eau - 800 g de sucre - 3 belles pincées de romarin.

 Décors et Montage :

20 véritables gaufres flamandes - 10 abricots pochés (soit 20 oreillons)  - 3 cuillères à soupe de confiture ou  de gelée de fraise.


La Formule Magique :

 Fendre la gousse de vanille en deux et gratter les graines; les mettre dans le lait et ajouter 65 g de sucre prélevés sur les 85g et faire bouillir.

Dans un saladier mélanger la farine, les jaunes, la maïzena et le reste du sucre à la fourchette. Le fouet peut être utilisé mais l'appareil va s'accrocher aux fils.
Lorsque le lait bout, le verser en filet sur le mélange précédent en fouettant. Ajouter le sel.
Remettre le tout dans la casserole et faire cuire une minute.

Dés que la cuisson est terminée et hors du feu, ajouter le beurre froid en petites parcelles, bien remuer pour l'incorporer;  débarrasser dans un saladier et filmer au contact*

Laisser refroidir.

Avant de l'utiliser bien fouetter la crème pour qu'elle soit aérée.

Pendant que la crème refroidit, pocher les abricots.
Laver et enlever les noyaux des fruits, et les séparer en deux.
Faire chauffer l'eau, le sucre et le romarin, lorsque cela commence à bouillir y plonger les oreillons deux minutes pas plus afin que les fruits gardent leur tenue.
Les égoutter,  les laisser refroidir.




D'un coup de Baguette Magique :

Sur une gaufre et à l'aide d'une poche à douille coucher de la crème pâtissière.
Y déposer un oreillon d'abricot.

Faire chauffer de la confiture de fraise (sans les fruits) ou la gelée et en napper le fruit.
Déposer un ou quelques brins de romarin récupérés dans le sirop.


 Secrets de Sorcière :

Ne jetez pas le sirop, il pourra être utilisé ultérieurement pour une salade de fruits et même être congelé.

* filmer au contact : déposer sur la crème pâtissière un morceau de film alimentaire; il doit toucher lea crème afin que celle-ci ne forme pas une peau. On peut procéder autrement : frotter un morceau de beurre sur la crème encore chaude ou saupoudrer de sucre glace.
Ces deux autres méthodes fonctionnent mais le beurre, c'est moins pratique et le sucre glace sucre un peu plus la crème.

Il est préférable de procéder au montage à la dernière minute afin que le biscuit ne ramollisse pas à cause de la crème pâtissière.


Bave de Crapaud :

Je dirai au sujet des gaufres qu'elles sont excellentes et que leur finesse est égale à leur goût. J'adore retrouver celui de la cassonade.
Pas trop sucrées, elles permettent justement  de les associer à des préparations variées contrairement à d'autres biscuits.

Vous les retrouverez chez E-Gastronomie. Épicerie fine en ligne, spécialiste de spécialités françaises.


La crème pâtissière : chacun à sa recette en règle générale. On la prépare depuis des années et l'on n'y revient plus.
Évidemment j'ai encore dérogé à la régle et je le regrette.
Je n'ai pas aimé du tout. Je la trouve lourde, pâteuse.
Je pense que la farine y est pour beaucoup, et le manque de cuisson.
Lorsque l'on prépare une crème pâtissière et qu'elle contient de la farine, le temps de cuisson est beaucoup plus long que lorsqu'on la fait uniquement avec de la maïzena.
Je ne l'ai appris qu'après, me renseignant auprès d'Annie (bouchère, traiteur à la retraite qui s'y connait bien).
Je la cite, parce que je sais qu'elle ou sa fille me lisent parfois.

Le romarin est l'abricot sont parfaits ensemble. Il faut veiller toutefois à ne pas avoir la main trop lourde sur l'aromate.
C'est pour cette raison que je n'ai déposé qu'un brin à la fin, sur la déco mais on peut en mettre plus bien sûr.
J'aime que le goût soit subtile, que l'on dise "il y a un petit quelque chose, mais quoi...?".

28/06/2013

Le clafouti m'a porté la cerise; j'ai conjuré le sort.



Les clafoutis et moi c'est une longue histoire....mais pas une longue histoire d'amour.

Depuis ma plus tendre enfance, je n'ai jamais aimé ce dessert, un peu comme le riz au lait.

Tout cela parce que j'avais une tante qui nous en apportait à chaque fois qu'elle nous rendait visite.

D'abord au premier coup d’œil, je trouvais ça moche! Des trucs noirs et rouges,  fripés qui flottaient dans une pâte jaune molle. Parfois un peu brûlée, parfois non, mais ça c'était quand on avait de la chance.

Voilà le souvenir qu'il me reste...pas vendeur quand même!

Mais il y a des choses, que j'ai envie d'aimer, parce que tout le monde trouve ça bon! C'est énervant à la fin! quand personne ne comprend pourquoi vous détestez un truc que tout le monde aime.
La tarte à la rhubarbe c'est pareil! "C'est pourtant si bon" oui, les fruits de mer aussi, le poisson.

Et puis, ma copine Martine, un jour a réellement insisté pour que je goute son clafouti.
C'est vrai qu'il était bon, et présentable. Car en cuisine, on a beau dire ce que l'on veut, quand c'est déjà beau, c'est peut être déjà bon!

Je n'en n'ai pas fait une indigestion non plus, du bout des lèvres j'ai convenu, que certes, il était meilleur que dans mes souvenirs d'enfance.

Et puis dernièrement, une gentille amie est venue  m'apporter de belles et bonnes cerises.

J'en ai congelé en prévision de futures salades de fruits, j'en ai mangé, beaucoup, beaucoup...et je me suis quand même décidée à faire un clafouti.
Tout d'abord parce que je n'ai pas le droit d'en priver les autres, et ensuite le souvenir de celui de ma copine m'est revenu.

J'ai choisi une recette de ma maman, je ne sais pas où elle l'avait dénichée, je ne me souviens pas l'avoir vue une seule fois nous servir un clafouti!
Ma maman, mettait du rhum dans tout, ce doit être génétique. Mais pour ce clafouti j'ai fait une entorse à la coutume, j'ai choisi du Kirsch...logique, avec des cerises.

Pour présenter un dessert plus joli et plus appétissant (surtout lorsqu'il est entamé) je l'ai préparé en portions individuelles.

Pour parfaire la gourmandise et la présentation, des cerises d'amour ont rejoint les clafoutis.





Remplir son Chaudron :

Pour les clafoutis

500 g de cerises entières - 100 g de farine ( + quelques cuillères à soupe pour les cerises) - 20 cl de crème liquide entière - 20 cl de lait - 4 oeufs - 180 g de sucre - 20 g de sucre vanillé - kirsch (facultatif) - 1 pincée de sel.

Pour les cerises d'amour :

300g de sucre - un peu d'eau - 1 filet de jus de citron - des cerises avec leur queue.

La Formule Magique :

Laver sans les équeuter les cerises qui seront destinées à être caramélisées. Les essuyer soigneusement et les laisser en attente sur un papier absorbant.

Préchauffer le four à 200°.

Fouetter les oeufs, ajouter les sucres et la farine.
Tout en continuant à fouetter, incorporer le lait et la crème liquide.
Saler. Terminer par l'alcool.

Rouler les cerises dans quelques cuillères à soupe de farine.

Disposer les fruits dans des empreintes en silicone.
Recouvrir de pâte.

Enfourner pour 40 minutes.

Le clafouti se mange tiède ou froid.

Juste avant de servir, préparer un caramel avec l'eau et le sucre, ajouter le filet de jus de citron en faisant chauffer le tout à feu vif.
Lorsque le caramel atteint la couleur désirée retirer la casserole du feu et tremper chaque cerise en la tenant par la queue.
Laisser prendre sur une feuille de papier sulfurisé.
Servir de suite.


Secrets de Sorcière  :

Si vous choisissez de les cuire dans des moules en papier, prenez soin de les beurrer et les sucrer avant de les remplir; le démoulage sera facilité.

L'alcool n'est pas indispensable, la version que j'ai préparée pour les enfants n'en contenait pas. Mais il est vrai que le kirsch sublime la saveur des fruits.

 Afin que les cerises ne tombent pas toutes dans le fond des moules, les rouler dans la farine est une bonne solution surtout si c'est un grand clafouti que l'on prépare.
J'ai testé une fournée sans les rouler, dans les moules individuels, elles ne sombrent pas.

En ce qui concerne la préparation des cerises d'amour : attendre vraiment le dernier moment sinon afin que le caramel ne perde pas tout son croquant à cause de l'humidité des cerises.

Bave de Crapaud :

Un joli dessert de saison qui a vraiment séduit tout le monde.
L'ado mâle a fait une razzia terrible dans les clafoutis, j'ai dû en recommencer une fournée qui a très vite disparue.

Les enfants que je garde ont adoré les cerises d'amour. Moins difficiles et moins longues à manger que les pommes d'amour, elles n'ont pas fait long feu non plus.





 Je déclare donc  officiellement que je suis réconciliée avec le clafouti!


24/06/2013

Mille feuilles de courgettes au gouda de printemps.




Après ma période marocaine, j'attaque la période plancha; bon c'est normal je viens de l'avoir.
Normalement comme je pars pour l'Italie le 15 juillet, à mon retour vous devriez lire des recettes italiennes.
Je fonctionne toujours par période.

Bon, pour la plancha, ça risque de durer un peu étant donné que c'est pratique, sain, diététique. Je suis plus que convaincue, enthousiasmée est le juste mot.

Le tout est de varier un peu.

Je suis en période "test". On s'apprivoise elle et moi et je dois dire que l'animal est plutôt docile.

Après le poisson et les crustacés dont les recettes seront publiées ultérieurement, après le porc (d'autres recettes suivrons aussi) j'ai tenté les légumes. Et pas n'importe lesquels.
Ceux qui font souvent grimacer les enfants, soupirer mon mari, ceux qui réjouissent les aficionados des basses calories : les courgettes.

Simples, les légumes à la plancha, on chauffe, on pose, on assaisonne, et on mange.

Bon, j'ai voulu un peu me casser le bonnet quand même, hein, c'est dimanche, on peut se lancer dans ne préparation une peu plus élaborée.

J'ai ouvert le frigidaire, pensive, j'ai fait le bilan de son contenu et je me suis lancée.
J'ai scruté les pots d'épices qui trônent dans ma cuisine et le tour était joué!


Remplir son Chaudron :

1 belle courgette - gouda de printemps - sel - poivre - quelques pincées de Fleur d’Épices "grillades de légumes" de chez Florisens. 
  
La Formule Magique :

Laver et éplucher la courgette a l'aide d'un épluche légumes en laissant la peau une fois sur deux.

La couper en deux dans la longueur, puis la découper en tranches un peu épaisses avec un couteau. Mettre en attente.

Découper ensuite des lamelles un peu épaisses de gouda de mai. Réserver.

Faire chauffer la plancha.

Faire dorer chaque tranche de courgette recto et verso.

Lorsqu'elles sont bien dorées, saupoudrer d'un peu de sel et de poivre, de fleurs d'épices.

Sur une tranche de courgette déposer une tranche de gouda de mai, saler, poivrer à nouveau.

Recouvrir d'une seconde tranche de courgette. Laisser fondre le fromage tout doucement.

Servir de suite, bien chaud.



Secrets de Sorcière :

La première fois, j'ai monté les mille feuilles avant de les cuire sur la plancha, le résultat était bon, mais le fromage un peu trop fondu n'a pas rendu le tout présentable.

On peut bien sûr changer de fromage, tout est question de goût. Il faut juste ne pas le couper en tranches trop fines.

En ce qui concerne les aromates, si vous n'avez pas de fleurs d'épices vous pouvez préparer vous même un petit cocktail parfumé : ail, basilic, romarin, menthe, thym que vous mixerez plus ou moins finement.

Si vous n'avez pas de plancha, la recette peut s'adapter au four, au barbecue aussi à condition de couvrir la grille de papier aluminium.

On peut superposer plusieurs étages, d'où le nom de mille feuilles, mais pour une première fois, je n'ai pas testé plus épais.

Adresses Diaboliques :

Une fois n'est pas coutume, c'est encore chez Florisens que j'ai trouvé ce mélange parfumé et délicat de fleurs d'épices.
C'est vraiment magique comme produit. Il en faut peu tant elles sont parfumées.
Une explosion de saveurs et d'odeurs qui ont sublimé ce mille feuilles tout simple.




19/06/2013

Filet mignon de porc, sauce vierge à la plancha et pommes de terre cuites au micro-onde...oui, au micro-onde!




Une nouvelle rubrique arrive avec l'été dans le Chaudron Magique : Le Feu Sacré.
Le feu est la découverte la plus importante pour l'homme. Il lui a permis de cuire sa nourriture, donc de faire évoluer son cerveau, de se chauffer et de lutter contre de nombreux prédateurs.

Vous  retrouverez  dans cette rubriques toutes les recettes qui s'adaptent au barbecue, et à la plancha.

Surtout à la plancha d'ailleurs, c'est le dernier jouet que Monsieur Applemini nous a offert.

Ras le bol du barbecue! J'ai assez donné. D'abord le classique, des plombes à faire des braises, de la viande plus ou moins grillée, plutôt plus que moins  d'ailleurs, des stocks de charbon de bois à stocker, pas facile à nettoyer. Et surtout pas toujours sain le barbecue, surtout si l'on carbonise un peu les aliments.
 Bref, ras le bol!

Ensuite, j'ai essayé le barbecue électrique. Bon, vous me direz vous n'avez pas le même goût! Non c'est vrai mais tant pis. Cela fait plusieurs année que je l'utilisais et dans l'ensemble j'en étais plutôt satisfaite. Sauf que , taille moyenne lorsque l'on reçoit, grille chiante à nettoyer, et justement à cause de la grille, les petits aliments tombent, brûlent.

Et voilà l'idée qu'elle est bonne, qu'elle est à la mode il faut dire mais qu'elle est surtout pratique : la plancha.
Facile d'entretien, grande, chaleur réglable On peut cuir tout ;  fruits, viandes, poissons, fruits de mer,  etc...On peut se régaler de tout. On peut arroser de sauces, ça crame pas, ça fume pas.
Je lui trouve toutes les qualités.

Alors pour fêter l'arrivée de cet ustensile magique, une recette toute simple mais gouteuse : du filet mignon à la sauce vierge accompagné de pommes de terres cuites au micro-onde (houuuu la honte!) et réchauffées sur la plancha.

Remplir son Chaudron :

pour trois personnes :

La viande :
un filet mignon de porc - 12 tranches de lard fumé fines - sel - poivre .

La sauce
2 cuillères à soupe de concentré de tomate - 1 verre d'huile d'olive - 1 oignon - 1 gousse d'ail - 1 jus de citron vert - sel - poivre.

Les légumes :

3 pommes de terres de taille moyenne.

La Formule Magique

Préparer la sauce en mélangeant le concentré de tomate, l'huile.
Hacher l'oignon, l'ajouter ainsi que la gousse d'ail hachée.
Bien écraser le tout.
Terminer par le jus de citron. Saler et poivrer. Goûter et rectifier si nécessaire.

Découper le filet mignon en tronçons de 4 cm environ. (cela dépend la taille du filet).
Le faire mariner une heure avant la cuisson en remuant de temps en temps.

Pendant ce temps, cuire le pommes de terre au micro-onde. Les mettre dans un sac congélation préalablement lavée et non épluchées, le fermer avec un noeud. Choisir puissance 800 watts pendant 6 minutes.
Vérifier la cuisson à l'aide d'une aiguille, (attention à l'ouverture du sachet, la vapeur très chaude s’échappe) prolonger si nécessaire.

Les laisser en attente.

Sortir ensuite les tronçons de la marinade, la réserver.

Entourer chaque morceau de filet mignon d'une tranche de poitrine fumée. L'enfiler sur un pique à brochettes.

Cuire et arroser de la marinade pendant la cuisson; ne pas tout utiliser, en garder pour accompagner les pommes de terres.

Mettre quelques minutes les pommes de terre sur la plancha pour les dorer et les réchauffer.

Les servir ainsi que la viande avec le reste de la sauce vierge.

Secrets de Sorcière :

Faire tremper les brochette quelques minutes avant d'embrocher la viande, cela évitera qu'elles ne brûlent.

Le mode de cuisson des pommes de terre au micro-onde est très pratique car très rapide. Vous pouvez choir bien sûr une cuisson plus classique au four. Il faudra alors compter 3/4 d'heure de cuisson à 200°. Les mettre tout simplement sur le lèche frite après les avoir lavées.

La sauce est parfaite pour accompagner le poisson aussi.

La plancha est un manière très saine de cuisiner. Comme un grill ou un barbecue qui n'ont pas besoin de graisse.

Il existe toute une gamme de prix partant d'une vingtaine d'euros.
Après suivant l'utilisation que l'on en fait on peut investir des milles et des cents.
A vous de choisir.

Personnellement je ne me suis pas mouillée, j'ai choisi une plancha bas de gamme, à environ 22 euros.
Très simple, elle me convient parfaitement.



15/06/2013

Muffins du chômeur....pour une bouchée de pain.





Vous connaissez probablement les gâteaux du chômeur? Ce sont des puddings préparés avec des restes de pains.

Évidemment, ce sont des gâteaux économiques puisqu'ils se préparent avec du pain rassis et deux, trois autres ingrédients peu onéreux.

Partant de cette idée, j'ai tenté une expérience sur la base de la recette du pudding, avec quelques changements.

Résultats plus que concluants, tout le monde a cru que c'était des muffins.

Elle est magique cette recette!

 

Remplir son Chaudron :

 200 g de pain (rassis ou pas) - 150 g de lait -120 g de sucre - 1 sachet de sucre vanillé -  2 oeufs -  50 g de beurre fondu  - 2 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre - 1 bonne pointe de couteau de levure chimique  - 1 poignée de fruits rouges surgelés (ou frais c'est selon la saison) - 1 poignée de pépites de chocolat - rhum (facultatif).

La Formule Magique :

Découper le pain en tranches et le faire griller au four ou au grille-pain.
Préchauffer le four 180°.

Faire chauffer le lait et y faire dissoudre les sucres.

Découper les tranches de pain en morceaux, les passer au mixer. Si vous avez un blender, c'est encore mieux.
Lorsque le pain est réduit en miettes, ajouter le lait sucré chaud.

Battre rapidement les oeufs à la fourchette dans un bol et les ajouter à la préparation ainsi que le beurre fondu.

Bien mélanger le tout. Incorporer ensuite la fécule et la levure.
Terminer par le rhum.

Diviser la pâte en trois parts et dans chacune ajouter les pépites, les fruits rouges.

Déposer de petits dans des moules en papier sulfurisé individuels ou dans des empreintes en silicone.

Enfourner pour 40 minutes environ.

Laisser refroidir et démouler.

Pour des bouchées plus jolies, les saupoudrer d'un voile de sucre glace tamisé.

Secrets de Sorcières :

Le fait de mixer le pain permet une pâte uniforme ne ressemble pas du tout au pudding, voilà pourquoi ils ressemblent à des muffins.

Le blender est pratique, les ingrédients s'ajoutent et se mixent au fur et à mesure de la recette; mais "sans" c'est faisable aussi.

Des fruits secs peuvent remplacer les  pépites et les fruits rouges.

Le temps de cuisson est purement indicatif, tout dépend de la taille des empreintes ou des moules.




Bave de Crapaud :

Les avis et les goût divergent mais unaniment tout le monde les a aimés ces muffins du pauvres.
Les enfants ont préférés ceux aux pépites, mon fils et moi avons adoré ceux aux fruits rouges.
Pourtant les fruits rouges cuits, je n'aime pas trop cela d'habitude.
Ma fille qui n'aime pas en principe les puddings a beaucoup aimé ces petites choses, comme quoi, une ou deux variantes dans une recette permet de changer d'avis.

Adresse Diabolique :

Vous pourrez retrouver les assiettes colorées et le mini panier vapeur ici. Chez Adiserve.


 


13/06/2013

Salade de fruits à l'eau de fleur d'Oranger et aux agrumes.




La salade de fruits est une valeur sûre en ce qui concerne les desserts.
Rafraîchissante et variée,  elle permet de clore un repas en toute légèreté.
Je ne vous parle pas bien entendu des macédoines insipides et chères que l'on ouvre vite fait et que l'on transvide allégrement dans un saladier en y ajoutant deux pauvres fruits passés qui se morfondaient dans la cuisine.

Non, je vous parle de la salade de fruits frais, celle que l'on prépare dés le matin, dont le sirop embaume toute la maison et qui fera l'unanimité de vos convives.

Il suffit d'un peu de temps, d'idées pour que ce dessert tous comptes faits, si simple se transforme en gourmandise inoubliable.

Oui, oui je dis bien "inoubliable", car à chaque fois que j'en ai préparé, plus différentes les unes que ls autres, mes hôtes m'en ont parlé pendant longtemps.

L'avantage est que suivant les saisons, la salade de fruits change de couleur, de saveur, d'odeur car il est hors de question d'acheter des fraises dures et fadasses en janvier ou des oranges filandreuses et sèches au mois d'août.

Vous l'aurez compris on s'adapte à ce que la nature nous propose, même si l'on peut tricher et c'est de bonne guerre, en utilisant des fruits surgelés.

Remplir son  Chaudron :

500 ml d'eau - 125 g de sucre - 1 gousse de vanille - le jus d'un citron vert - le jus d'une orange - le jus d'un  citron jaune - eau de fleur d'oranger.
1 banane - 2 abricots de belle taille - 1 pomme - 1 orange - 1 pêche - 1 poignée de fruits rouges divers (frais ou surgelés) - 1 poire- un morceau de pastèque.

La Formule Magique :

Récupérer les zestes des agrumes.

Faire bouillir l'eau, le sucre, la gousse de vanille fendue et grattée et les zestes.
Lorsque le mélange commence à bouillir baisser le feu et laisser réduire 5 minutes afin d'obtenir un sirop.
Laisser refroidir et infuser au froid.
Filtrer.
Récupérer les zestes.

Ajouter alors au sirop  le jus d'orange, celui du citron vert et la moitié du jus du citron jaune.

Couper la bananes en petits morceaux et l'arroser avec le reste de jus du citron jaune afin qu'elle ne noircisse pas.

Découper les autres fruits et les ajouter au sirop froid. Terminer par la banane.

Ajouter ensuite quelques zestes.

Terminer par l'eau de fleur d'oranger, goûter et rectifier si nécessaire. Si elle est trop sucrée ajouter un peu de jus de citron, si elle n'est pas assez sucrée, ajouter un peu de sirop de canne à sucre.

Réserver au froid.
La sortir un quart d'heure avant la dégustation à température ambiante.

Secrets de Sorcière :

Vous pouvez choisir d'autres fruits bien entendu.

L'hiver, période plus radine en fruits, j'utilise des fruits au sirop comme base et j'ajoute des fruits frais.

Pour les fruits rouges comme le cassis, la framboise et la groseille j'utilise le plus souvent des fruits congelés. Ils sont très bons, moins onéreux que les fruits frais.

Idéalement le sirop se prépare la veille pour le lendemain, cela lui permet de s’imprégner des arômes.

Je conseille de rectifier le sirop avec du sucre de canne plutôt qu'avec du sucre classique car je le trouve plus facile à doser. Mais du sucre de canne ou blanc peuvent convenir.

 Adresses Diaboliques :

Le verre de présentation vient de chez Unic et Chic.

04/06/2013

Gâteau magique à la vanille et à la bergamote.



La boucle est bouclée, on termine le tour des gâteaux magiques par celui à la vanille.
Bon, je n'ai pas pu m'empêcher d'y ajouter mon grain de sel.
C'est vraiment plus fort que moi, faut que je détourne, bidouille, améliore (pas toujours), bref comme il se dit dans le milieu "m'approprier" la recette.

Après celui au chocolat, celui aux carambars, c'est un gâteau neutre ou presque que je vous suggère aujourd'hui.

Remplir son Chaudron :

 4 œufs -125 g de beurre - 100 g de sucre - 50 g de sucre vanillé - 1 pincée de cristaux d'huiles essentielles de bergamote  - 1/2gousse de vanille -1 cs d'eau - 70 g de farine T 55 - 2 g de levure chimique   -1 pincée de sel - 500 ml de lait demi écrémé  - quelques gouttes de jus de citron.


La formule Magique :

Préchauffer le four 150°.

Faire fondre le beurre, le laisser en attente.
Faire chauffer le lait avec la vanille fendue et grattée.

Tamiser ensemble farine, sel et levure chimique.

Fouetter pour obtenir un appareil bien blanc les sucre et les jaunes d'oeufs et l'eau.
Tout en continuant à fouetter, incorporer le beurre.
Ajouter toujours en fouettant les ingrédients secs tamisés.
Terminer par le lait.
Le mélange doit être homogène.

Battre ensuite les blancs d'oeufs en neige avec le trait de citron.

Lorsqu'ils sont bien montés, incorporer d'abord une cuillère à soupe à la préparation au fouet.

Le mélange est moins liquide.

Incorporer ensuite le reste des blancs, délicatement à la spatule ainsi que la bergamote. On obtient un appareil liquide et mousseux comme une pâte à gaufres.



Débarrasser dans un moule de 22 cm de diamètre.

Enfourner pour 45 minutes.

Si en cours de cuisson le gâteau se colore trop dessus, déposer une feuille de papier d'aluminium pour éviter qu'il ne brûle.

45 minutes plus tard, le sortir du four, attendre qu'il soit bien froid  pour le démouler.

Le retourner ensuite sur le plat de service pour que la partie "gâteau" se retrouve dessus afin qu'éventuellement le sucre glace tamisé tienne mieux dessus.

Secrets de Sorcière :

Le bruit court que pour réussir ce gâteau il faut absolument un moule en silicone. Ce n'est pas vrai, la preuve.
Ce gâteau à la vanille a cuit dans un moule en fer garni de papier sulfurisé. Un moule en verre sera parfait aussi.

Dans la recette de base, ne figurait pas de levure, je l'ai ajoutée pour que la couche supérieure soit plus haute.

Veillez aussi à ce que le moule soit assez haut, il semblerait que le gâteau monte mieux si il a de la place.

La farine contrairement à ce que l'on pourrait penser est importante aussi, la T 55, la plus simple est celle qu'il faut. Oubliez les fluides, les spéciales pâtisseries qui sont chères et pas toujours adaptées contrairement à ce que l'on nous fait croire.

Les cristaux d'huiles essentielles ne sont pas indispensables, vous pouvez utilisez des huiles essentielles classiques ou tout simplement un arôme de votre choix. C'est pour cette raison que je parlais d'un gâteau neutre. Le citron peut également remplacer la gousse de vanille, c'est selon les goûts de chacun.

Adresses Diaboliques :

La vanille bourbon vient de L’Ile aux Épices. De très bonne qualité, je l'ai déjà dit, 1/2 gousse suffit.



Pour les cristaux d'huiles essentielles, je ne vous les présente plus, ils viennent de chez Florisens. Guettez dans les magasins bio près de chez vous, je suis sûre qu'il y a un présentoir où vous trouverez votre bonheur.